Accueil » Actualités Running » Les coureuses kenyanes dominent le marathon féminin de New York 2023
Les coureuses kenyanes dominent le marathon féminin de New York 2023

Les coureuses kenyanes dominent le marathon féminin de New York 2023

2 minutes de lecture

L’attente est grande autour du peloton féminin du marathon de New York.

Malgré l’abandon malheureux de Peres Jepchirchir, championne olympique en titre, le dernier marathon majeur Abbott de l’année promettait une course passionnante avec un certain nombre de coureuses de renom sur la ligne de départ.

Hellen Obiri, championne du marathon de Boston en 2023, Sharon Lokedi, championne en titre du marathon de New York, et Brigid Kosgei, ancienne détentrice du record du monde du marathon, ne sont que quelques-uns des noms qui se présenteront sur la ligne.

La course s’est divisée dès le départ, avec un fort contingent de coureurs formant le groupe de tête.

Ce groupe de onze coureurs était composé de six Kényans (Kiplagat, Obiri, Cheptoo, Kosgei, Lokedi, Ngugi), de deux Éthiopiens (Zewude Jifar, Gidey), de deux Américains (Taylor, Huddle) et d’un Portugais (Jesus).

Le groupe était inséparable pendant la majeure partie de la course, et les onze coureurs ont franchi la moitié de la course en 1:14:21.

Ce n’est que lorsque la championne en titre Sharon Lokedi et la Kényane Edna Kiplagat ont pris les devants et poussé le rythme jusqu’à la fin du 35e kilomètre que le groupe a commencé à se diviser.

Il ne restait plus que huit coureuses à moins de 10 km de l’arrivée, dont les six Kenyanes, l’Américaine Kellyn Taylor et l’Ethiopienne Letesenbet Gidey.

Les Kenyanes Sharon Lokedi, Hellen Obiri et Brigid Kosgei, ainsi que l’Ethiopienne Letesenbet Gidey, qui courait en solitaire, ont franchi le cap des 40 km, à moins de 3 km de l’arrivée.

La course féminine s’est terminée au sprint entre Hellen Obiri et Letesenbet Gidey.

A lire aussi :  Tigist Assefa bat le record du monde du marathon féminin à Berlin

L’attente est grande autour du peloton féminin du marathon de New York. Gidey n’a pas été en mesure de répondre à l’accélération d’Obiri, qui a remporté le marathon de New York en 2:27:23.

Il s’agit de la deuxième victoire d’Obiri sur un grand marathon de l’année, après avoir remporté la couronne au début de l’année au marathon de Boston.

Gidey a suivi de près, se classant deuxième en 2:27:29. La championne de NYC 2022, Sharon Lokedi, a complété le podium en 2:27:33.

Cette course a été l’apanage des Kényans, avec six places dans les sept premiers, Gidey étant la seule à perturber leur domination.

La meilleure Américaine a été Kellyn Taylor, qui a terminé en 2:29:48, devant sa compatriote Molly Huddle, qui a terminé le parcours en 2:32:02.

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

A lire aussi :  Top 10 des courses les plus insolites dans le monde
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x