Test Garmin Vivoactive 3

Test Garmin Vivoactive 3 : rivale de l’Apple Watch ?

C’est indéniable : Garmin se positionne comme une marque proposant les meilleurs trackers d’activité, dans des formes et des tailles variées, pour les athlètes de tous horizons. Coureurs, nageurs, golfeurs : Quelle que soit la forme de sport que vous pratiquez, Garmin a toujours un appareil conçu pour suivre votre activité.

Mais aujourd’hui, la société diversifie sa gamme, avec des montres connectées plus polyvalentes, comme la Vivoactive 3, qui concurrence à la fois l’Apple Watch Series 3 et la Fitbit Ionic, avec des fonctionnalités telles que des applications (via Garmin Connect), des notifications sur smartphone et la possibilité de faire des achats avec la montre.

Il ne fait aucun doute que Garmin surpasse largement Apple et Fitbit en matière de suivi de l’activité physique, ce qui en fait la meilleure montre connectée pour le suivi des activités sportives, mais la Vivoactive 3 présente quelques inconvénients dans la vie de tous les jours, au-delà des séances d’entraînement.

Le suivi des activités sportives : là où Garmin tire son épingle du jeu !

La Vivoactive 3 intègre un GPS et un capteur de fréquence cardiaque, qui deviennent une condition sine qua none pour les montres connectées de nos jours. Mais Garmin équipe ses trackers d’activité avec ces deux fonctionnalités depuis des années maintenant, même si la précision des capteurs n’est pas toujours très fiable. Cela vaut pour la Vivoactive 3, même si les différences entre les appareils de Garmin et ceux de ses concurrents (Fitbit, Apple, Wahoo) se réduisent.

J’ai porté l’appareil pendant trois compétitions de 5 km et j’ai constaté que la Vivoactive 3 reçoit le signal GPS en moins d’une minute et suit avec précision la fréquence cardiaque pendant l’effort. Vous lancez une séance d’entraînement en appuyant sur le bouton latéral de la montre et en choisissant parmi plusieurs activités (sérieusement, il semble que Garmin puisse suivre à peu près tout). Vous pouvez également concevoir vos propres séances d’entraînement dans l’application Garmin Connect pour smartphone, puis les synchroniser avec la montre.

L’écran de la Vivoactive 3 est super lumineux et facile à lire, même lorsque vous courez à l’extérieur. Pendant que vous courez, vous pouvez voir des statistiques comme le kilométrage, l’allure et la fréquence cardiaque. Après avoir synchronisé votre entraînement avec l’application Garmin Connect, vous verrez une carte de votre parcours.

La Vivoactive 3 utilise un capteur de fréquence cardiaque pour mesurer votre score V02 max, ou votre âge physique, et surveiller votre niveau de stress tout au long de la journée. L’application Garmin Connect stocke les informations publiques d’autres utilisateurs de Garmin sur les parcours et segments populaires, et compare vos données à celles-ci. J’ai apprécié de voir à quelle vitesse d’autres coureurs ont parcouru un segment en côte d’un parcours que j’effectue régulièrement (même si je suis un peu déçu qu’ils soient beaucoup plus rapides que moi).

Design : Simple, épuré, facile d’utilisation

La Vivoactive 3 partage de nombreuses caractéristiques avec ses rivales : la Fitbit Ionic et l’Apple Watch Series 3. L’interface de l’appareil Garmin repose sur une combinaison de commandes sur l’écran tactile et un bouton latéral. Par exemple, pour afficher une notification sur smartphone, il faut toucher le cadran de la montre, mais pour mettre en pause une séance d’entraînement, il suffit d’appuyer sur un seul bouton. Tout cela a été assez facile à comprendre.

Contrairement à la Ionic et à l’Apple Watch, la Vivoactive 3 a une forme ronde qui la fait ressembler davantage à une montre analogique qu’à un tracker de fitness ou une montre connectée. Vous pouvez installer de nouveaux cadrans de montre dans l’application Garmin Connect, mais celui qui est préinstallé est très bien. Il indique toujours l’heure, bien que l’écran s’assombrisse lorsque vous ne l’utilisez pas activement afin d’économiser la batterie.

De nombreuses montres connectées sont encombrantes ou tout simplement trop grandes (comme la Fenix 5) pour mon poignet assez petit. C’est le cas de la Ionic, avec forme carrée imposante. La Vivoactive 3 est également grande, avec ses 43 millimètres, mais elle ressemble plus à une montre analogique améliorée à la mode qu’à un dispositif Bluetooth ou à un tracker de fitness.

En appuyant sur le cadran de la montre, un menu s’affiche ; à partir de là, vous pouvez changer le cadran de votre montre, régler une alarme, afficher vos statistiques et modifier les paramètres de la montre. Balayez vers le haut à partir du cadran de la montre pour obtenir un aperçu de votre journée, consulter la météo ou afficher vos notifications les plus récentes.

J’ai apprécié que la Vivoactive 3 affiche l’intégralité d’un message texte ou le texte complet d’une alerte. Les trackers de fitness basiques vous indiqueront si vous avez reçu un SMS, mais ne vous montreront pas l’intégralité du message. Cependant, je n’ai pas pu répondre aux messages directement depuis mon poignet, ce qui serait utile.

Axes d’amélioration : Suivi du sommeil et musique

Le design et le poids plume de la Vivoactive 3 sont les domaines dans lesquels elle excelle, mais ce n’est pas une montre connectée parfaite. L’appareil a une autonomie décente – environ trois jours avec le GPS et la fréquence cardiaque activés – ce qui signifie que vous pouvez porter la montre toute la nuit, mais le suivi du sommeil laisse à désirer. Une nuit, j’ai oublié de porter la montre, la laissant sur une table. Le lendemain, l’appareil a indiqué que j’avais dormi pendant 9 heures sans interruption. Une montre équipée d’un capteur de fréquence cardiaque ne devrait-elle pas être capable de comprendre qu’un être humain ne la porte pas, et encore moins qu’il dort en même temps ?

La montre ne dispose pas non plus de stockage de musique intégré et n’est pas compatible avec les applications musicales. Vous pouvez contrôler la lecture des chansons depuis votre smartphone en utilisant la Vivoactive 3, mais si vous quittez la maison uniquement avec votre montre, vous devrez vous habituer au silence. Ses concurrentes : la Ionic et l’Apple Watch prennent toutes deux en charge le stockage local des chansons, ce qui vous permet de vous entraîner sans téléphone à proximité.

Garmin Pay : Très simple d’utilisation !

Comme Fitbit et Apple, Garmin veut faire en sorte que ses montres connectées soient capables d’en faire plus par elles-mêmes. La société a introduit un système de paiement mobile avec la Vivoactive 3, appelé Garmin Pay, afin que vous puissiez payer en tenant simplement votre montre près d’un terminal de paiement. Vous pouvez savoir si un magasin ou un restaurant accepte les paiements mobiles si une icône NFC est présente à la caisse.

La configuration de Garmin Pay dans l’application smartphone Garmin Connect est assez simple. Vous pouvez ajouter les détails du paiement manuellement ou en prenant une photo de votre carte bancaire, puis faire la vérification auprès de votre banque. Très rapide, cela vous prendra quelques minutes.

Pour utiliser Garmin Pay dans un magasin, appuyez longuement sur le bouton latéral de la Vivoactive 3, puis sur l’icône du portefeuille. Vous pouvez stocker plusieurs cartes dans votre portefeuille et choisir entre elles en les faisant glisser vers le bas. Vous verrez une photo de votre carte et ses quatre derniers chiffres pour être sûr de choisir la bonne. J’étais pressé lorsque j’ai utilisé la Vivoactive pour payer un paquet de chewing-gum chez Carrefour Market, et utiliser la montre pour payer était bien plus rapide que de fouiller dans mon sac pour trouver mon portefeuille et sortir ma carte bancaire, surtout si l’on considère la lenteur des transactions par carte à puce.

Mais Garmin Pay ne prend pas en charge autant de cartes au lancement, ce qui limite son utilité. Les cartes Mastercard et Visa des banques suivantes sont actuellement prises en charge :

  • BNP Paribas: VISA
  • Boursorama Banque: VISA
  • Crédit Mutuel Arkéa: MASTERCARD
  • Crédit Mutuel de Bretagne: MASTERCARD
  • Crédit Mutuel du Massif Central: MASTERCARD
  • Crédit Mutuel du Sud-Ouest: MASTERCARD
  • Curve: MASTERCARD
  • Fortunéo: MASTERCARD
  • Hello bank!: VISA
  • Max: MASTERCARD
  • PCS: MASTERCARD
  • Prepaid Financial Services Ltd: MASTERCARD
  • Revolut: MASTERCARD
  • Revolut: VISA
  • TransferWise: MASTERCARD
  • Wirecard Card Solutions Limited: MASTERCARD
  • carte ZERO: MASTERCARD

D’autres émetteurs de cartes seront ajoutés dans les mois à venir, mais la liste est loin d’être aussi étendue qu’Apple Pay, qui a une longue avance.

App Store : Pratique pour suivre ses activités physiques mais…

Comme Fitbit et Apple, Garmin dispose d’un App Store pour sa montre connectée. Mais si Garmin affirme que sa boutique Connect IQ compte plus de 1 600 applications, les grandes applications sans rapport avec l’activité physique sont rares. Il existe un grand nombre de cadrans et d’applications d’entraînement que vous pouvez installer à partir de la boutique dans l’application Garmin Connect, mais ils sont très spécifiques. Il existe des applications pour la randonnée, les étirements, le chronométrage, le ski, le vélo et la course à pied, mais vous aurez du mal à trouver des applications populaires pour smartphone qui ne soient pas liées à l’entraînement. Une application qui indique l’heure d’arrivée prévue de votre chauffeur Lyft et une autre qui fait de même pour Uber sont utiles, mais vous avez toujours besoin de votre téléphone pour réserver une course.

C’est une bonne chose que Garmin soit si engagée, mais une smartwatch devrait être plus polyvalente. La Vivoactive 3 serait plus utile lorsque vous ne faites pas de sport si elle disposait d’un plus grand nombre d’applications permettant de contrôler d’autres appareils connectés (domotique par exemple), de diffuser les titres de l’actualité à votre poignet et d’offrir plus d’informations sur votre santé grâce aux capteurs de la montre. Bien sûr, elle en a quelques-unes, mais pas assez. En ce qui concerne le suivi des activités physiques, la boutique Garmin propose tout ce que vous pouvez souhaiter, et même plus.

La Vivoactive 3 de Garmin est une smartwatch extrêmement axée sur la pratique sportive, bien plus que la Fitbit Ionic ou l’Apple Watch Series 3. Cela rend cet appareil parfait pour les personnes soucieuses de leur santé ou de leurs performances. La montre est également plus belle au poignet que la Fitbit Ionic.

Il est indéniable que Garmin fabrique les meilleurs trackers d’activité au monde. Mais si la firme américaine faisait de la Vivoactive 3 une smartwatch plus complète, avec plus d’applications populaires, la prise en charge d’un plus grand nombre de cartes bancaires dans Garmin Pay et un espace de stockage de la musique, alors l’appareil vaudrait ses 236 euros.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x