Bannière Adidas Adizero Adios 5

Test Adidas Adizero Adios 5 : du dynamisme à toute épreuve !

Au fil des années, Adios s’est révélé comme étant le modèle le plus constant pour les marathoniens ! Pourtant, peu de choses ont changé au cours des 5 dernières années depuis l’introduction de l’Adidas Adizero Adios Boost. L’Adidas Adios 5 est la première à présenter une refonte complète de la tige et de la semelle extérieure, avec une nouvelle tige en mesh, une combinaison de semelle intermédiaire Lightstrike et Boost et enfin un retour du Système Torsion, permettant une bonne stabilité du pied à chaque foulée.

Adidas Adizero Adios 5 : chaussure polyvalente par excellence !

Comment taille les Adidas Adizero Adios 5 ?

La nouvelle tige en mesh, inspirée du design de la Sub2, offre un ajustement plus détendu que les versions précédentes. Le mesh rigide a disparu au profit d’un matériau respirant et légèrement plus souple. Cela donne un peu plus d’espace à l’avant et au milieu du pied tandis que l’ajustement du talon reste similaire (serré). L’Adios 5 a toujours un ajustement serré puisqu’il s’agit d’une chaussure spécifique compétition, en particulier au niveau du médio-pied et de l’avant-pied. Le maintien est suffisamment important au niveau du médio-pied pour que je n’aie pas eu besoin de lacer la chaussure. Avec l’amélioration de la flexibilité de la tige, l’Adios 5 est légèrement plus longue que la version précédente, mais j’ai quand même pris ma taille habituelle : 44,5. Malgré la flexibilité accrue, la tige est très stable/robuste et fait un excellent travail de verrouillage du pied dans la chaussure. Il y a un grand nombre d’oeillets dans le système de laçage, ce qui peut contribuer à cette sensation de stabilité.

Le contrefort du talon est toujours assez rigide comme les versions précédentes (à l’exception de l’Adios Boost 1). Il y a un très léger rembourrage entre le calcanéum (os du talon) et le contrefort, mais il est minime. Ceux qui ont des talons sensibles peuvent avoir quelques problèmes avec cela. Mon conseil : essayez avant d’acheter.

Quel amorti pour la Adidas Adios 5 ?

L’amorti de l’Adios 5 est plus ferme que les versions précédentes à l’avant-pied. Alors qu’une couche de Boost parcourt toute la longueur de la chaussure, la majeure partie du milieu et de l’avant-pied est constituée de la semelle intermédiaire en mousse Lightstrike. Il s’agit d’un matériau plus léger et plus ferme que le Boost, qui garantit amorti et retour d’énergie dans la moitié avant de la chaussure. Le talon conserve une grande partie de Boost et donne une sensation de légèreté plus importante que les versions précédentes. L’impact du talon sur le sol procure une sensation agréable, légère et réactive, tandis que l’avant-pied portant vers l’avant donne une sensation de rapidité. Ainsi, selon l’endroit où votre pied touche le sol, les sensations sont très différentes !

La chaussure idéale du semi-marathon au marathon !

L’Adios 5 est un excellent choix pour les courses de semi-marathon au marathon. Elle n’est pas la plus rapide et n’a pas le dynamisme nécessaire pour les fractionnés ou les compétitions de 5 et 10km. Cependant, les améliorations et le poids de 220 grammes en font une chaussure idéale pour les courses de tempo, les compétitions et les séances de longue distance. Le talon est souple et rebondissant grâce au Boost et vous permettra de tenir des kilomètres. La technologie Lightstrike offre stabilité et fermeté mais n’est pas la plus réactive. Il s’agit d’une chaussure de course longue distance performante avec une semelle extérieure suffisamment polyvalente pour aller courir sur des sentiers !

Quelle durée de vie pour ces Adios 5 ?

Pour une chaussure route, la Adidas Adizero Adios 5 est très durable. J’ai couru 200 kilomètres je commence seulement à voir l’usure au niveau du talon latéral. L’empeigne (bien que sale) n’a montré aucun signe d’usure. Malgré une forte utilisation sur les sentiers, l’avant-pied est resté en bon état. L’amorti est resté très bon avec le Boost qui donne toujours une sensation de rebond et le Lightstrike qui fournit un amorti plus ferme mais réactif.

Conclusion : Test concluant pour cette nouvelle Adios !

La Adidas Adizero Adios 5 est destinée à celles et ceux qui recherchent une chaussure d’entraînement stable, légère et nerveuse ou une chaussure spécifique pour courir des longues distances, en entrainement et en compétition. Avec un avant-pied ferme mais protecteur et un talon souple et rebondissant, cette chaussure sera idéale aussi bien sur vos sorties longues en endurance fondamentale ou tempo. Bien que la vitesse soit moindre que sur les versions précédentes, la Adios 5 est beaucoup plus robuste. En tant que coureur « léger », j’ai apprécié le confort de ce modèle et le nouveau design. Le retour du système de torsion étendu de l’avant-pied est génial et améliore la stabilité de l’avant-pied. La semelle intermédiaire Lightstrike offre fermeté et stabilité mais ne m’a pas encore conquis car elle n’est pas aussi réactive que la Boost ou d’autres mousses sur le marché. Je suggère fortement à Adidas d’envisager de modifier la semelle extérieure et de trouver un moyen d’alléger un peu la chaussure (je suis conscient que la RC 2 est une alternative plus légère). Bref, la Adios 5 est une excellente chaussure qui devrait convenir à un grand nombre de coureurs à la recherche d’une chaussure polyvalente aussi bien en entraînement qu’en compétition.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x