Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Pour la plupart des produits sains, la tendance naturelle est de penser qu’une plus grande quantité d’une bonne chose est encore meilleure. Par exemple, si vous devriez consommer 5 à 6 portions de légumes par jour, 7 à 8 portions seraient encore mieux.

Les recommandations en matière d’activité physique pour les adultes établies par le Centers for Disease Control and Prevention et la British Heart Foundation préconisent d’accumuler 150 minutes d’exercice aérobique d’intensité modérée ou 75 minutes d’exercice cardio d’intensité vigoureuse par semaine, mais il est préférable d’en faire plus.

Mais peut-on aller trop loin ? Peut-on courir trop longtemps ? Si courir un 5 km, un 10 km ou même un semi-marathon est bon pour la santé, courir un marathon est-il mauvais pour la santé ?

Dans cet article, nous examinerons les conséquences physiques potentielles ou les inconvénients de la course au marathon, afin de répondre à la question controversée de savoir si la course au marathon est mauvaise pour la santé : La course à pied est-elle mauvaise pour la santé ?

Courir un marathon est-il mauvais pour vous ?

Il n’y a peut-être pas de question qui polarise davantage la communauté des coureurs et des non-coureurs que celle de savoir si courir un marathon est mauvais pour la santé.

Après tout, les coureurs défendront bec et ongles les innombrables avantages de la course à pied contre quiconque soulèvera des questions sur les risques essentiels de la course à pied.

Il est très important d’établir d’emblée que nous pensons que, dans l’ensemble, la course à pied est absolument l’une des meilleures choses que la plupart des gens puissent faire pour leur corps, leur esprit et leur santé en général, sauf si vous avez certaines conditions préexistantes qui rendent la course à pied dangereuse.

Cela dit, en essayant d’aborder la recherche sur la sécurité du marathon avec une opinion impartiale et un esprit ouvert, nous sommes amenés à considérer les risques potentiels qu’il peut y avoir à soumettre son corps à une course complète de 42,195 km.

En fin de compte, ce qui différencie la course à pied d’un marathon de la course à pied en général ou de la course à pied sur des distances plus courtes, que ce soit à titre récréatif ou compétitif, c’est bien la longue distance d’un marathon lui-même.

Lorsque vous discutez des avantages de la course à pied au sens large, le terme “course à pied” peut englober à peu près n’importe quoi.

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Qu’il s’agisse d’une méthode de marche/jogging de très faible intensité, d’un footing de 30 minutes par jour la plupart des jours de la semaine pour satisfaire aux recommandations en matière d’activité physique, de l’entraînement et de la participation à des courses de 5 km de haut niveau, de la course sur les sentiers avec votre chien ou de l’entraînement pour un marathon après l’autre, tout cela est considéré comme de la course à pied.

A lire aussi :  La course à pied brûle-t-elle les graisses ? La course à pied pour la perte de poids expliquée

Tout au long du très large continuum de la pratique de la course à pied, certains niveaux d’engagement peuvent ou non être plus appropriés ou plus sains pour le corps que d’autres, en fonction de votre état de santé général, de votre niveau de forme physique et de la quantité de course à pied que vous pratiquez.

Par exemple, courir un marathon peut être parfaitement sain et raisonnable pour quelqu’un qui est en bonne santé et qui prend beaucoup de temps pour s’entraîner, en augmentant progressivement la distance, en écoutant son corps, en se sentant bien, en récupérant de manière adéquate et en faisant des ajustements à l’entraînement lorsqu’il doit faire marche arrière pour une raison ou une autre.

En revanche, courir un marathon peut être une mauvaise idée pour quelqu’un qui n’a pratiquement aucune expérience et qui veut faire un “cours accéléré” de préparation au marathon, en courant beaucoup plus fort que ce que son corps est prêt à endurer, en ignorant toute douleur ou tout signal indiquant qu’il doit faire marche arrière, et en plaçant l’importance de l’entraînement au-dessus de tout en ce qui concerne sa santé.

En outre, une personne souffrant d’une maladie cardiaque connue et à qui l’on a déconseillé de solliciter son cœur lors d’entraînements plus longs ne serait pas non plus un bon candidat pour courir un marathon en toute sécurité, à moins que son cardiologue ne l’autorise à le faire.

Alors que nous explorons les risques potentiels de la course à pied et les façons dont elle peut être mauvaise pour votre corps, il est important de garder à l’esprit que cela ne signifie pas nécessairement que la course à pied elle-même est mauvaise ou que la course à pied est intrinsèquement mauvaise pour tout le monde.

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Effets négatifs potentiels du marathon

Alors, courir un marathon est-il mauvais pour vous ? Voici quelques-uns des problèmes et des risques potentiels liés à la course à pied :

Risques cardiaques

La raison la plus préoccupante et la plus fréquemment citée pour laquelle courir un marathon est mauvais pour votre corps est le risque potentiel de mort cardiaque subite ou de lésions graves ou irréversibles du cœur.

Il y a certainement eu des pertes très tragiques de coureurs de marathon apparemment jeunes et en bonne santé pendant une course, ainsi que de coureurs plus âgés, en raison d’un arrêt cardiaque soudain ou d’événements cardiaques graves survenus pendant un marathon.

Ces événements malheureux ont entraîné la mort peu après, soit parce que le personnel médical n’a pas été en mesure d’intervenir assez rapidement pour rétablir le bon fonctionnement du cœur, soit parce que les anomalies cardiaques étaient trop graves.

Par exemple, les études portant sur la mort subite d’origine cardiaque chez les jeunes (12-35 ans) apparemment en bonne santé sont environ 2,5 fois plus nombreuses chez les athlètes pratiquant un exercice physique intense que chez les non-athlètes de même âge, et certains de ces décès surviennent alors que l’athlète n’est pas en train de faire de l’exercice à ce moment-là.

A lire aussi :  Bain de glace ou bain chaud : Quel est le meilleur moyen de récupérer ?

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Des études ont montré que le marathon peut augmenter le risque de fibrose myocardique, et une large revue a montré que le marathon est associé à un faible risque de mort cardiaque subite de nature transitoire.

Les données de cette revue ont montré que le risque d’événements cardiaques lors d’un marathon est encore plus faible chez les femmes et qu’il est indépendant de l’expérience du marathon. En outre, la plupart des décès dus à un arrêt cardiaque soudain lors d’un marathon sont dus à une maladie coronarienne sous-jacente.

Par exemple, des recherches ont montré qu’environ 73 % des morts subites d’origine cardiaque chez les joggeurs et les marathoniens plus âgés sont imputables à une maladie coronarienne sous-jacente.

Un dépistage adéquat et la présence d’un personnel médical qualifié équipé de défibrillateurs externes automatiques peuvent jouer un rôle important dans la prévention de la mort subite d’origine cardiaque lors d’un marathon.

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Même en l’absence de problèmes cardiaques mortels pendant un marathon, des études ont montré que les coureurs de marathon présentent assez fréquemment des anomalies biochimiques et fonctionnelles cardiaques après l’achèvement d’un marathon.

Toutefois, ces anomalies cardiaques semblent être transitoires et disparaître d’elles-mêmes dans la plupart des cas, bien qu’une étude ait révélé que des changements défavorables pouvaient persister jusqu’à trois mois chez les marathoniens débutants.

En outre, même les chercheurs ayant participé à cette revue de la littérature ont noté que les morts subites d’origine cardiaque associées au marathon sont “des événements extrêmement rares”.

En fin de compte, ils suggèrent que la plupart des morts subites d’origine cardiaque chez les marathoniens surviennent chez des personnes souffrant de troubles cardiaques connus et préexistants, de sorte que la prévention est possible.

La conclusion générale est que “l’association solide entre la course d’endurance et l’amélioration de la qualité de vie et de la longévité souligne l’importance de mettre les risques en perspective avec d’autres avantages bien établis de l’exercice vigoureux régulier pour la santé”.

En d’autres termes, les risques cardiaques potentiels du marathon sont si faibles et probablement évitables qu’ils ne justifient souvent pas de reconsidérer les bénéfices globaux du marathon et de la course d’endurance.

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Risque accru de blessures

La course à pied est une activité répétitive à fort impact, et les coureurs sont donc sujets à diverses blessures musculo-squelettiques. Ce risque est accru lors de l’entraînement pour un marathon en raison du kilométrage nécessaire et de la sollicitation du corps.

Une vaste étude a examiné toutes les implications potentielles pour la santé de la course de fond, avec des courses allant du 10 km à l’ultramarathon.

Sans surprise, le marathon est associé à un risque accru de blessures dues à la course, telles que des douleurs au genou et des fractures de stress, environ la moitié des coureurs actifs déclarant avoir plus d’une blessure par an.

Les facteurs de risque identifiés comme augmentant les chances de subir une blessure en courant sont le surpoids, un kilométrage hebdomadaire plus élevé et la pratique du marathon ou de l’ultramarathon par opposition à la pratique du 10 km ou du semi-marathon.

A lire aussi :  Peut-on perdre du ventre en course à pied ?

En d’autres termes, le risque de se blesser en s’entraînant pour un marathon est plus élevé qu’en courant sur des distances plus courtes.

Courir un marathon est-il mauvais pour la santé ? 5 effets négatifs de courir 42,195 km

Dommages aux reins

Certaines données suggèrent que le marathon peut stresser les reins, même lorsque l’hydratation est optimale. Bien qu’il s’agisse généralement d’une lésion rénale aiguë qui affecte la capacité à filtrer les déchets pendant quelques jours seulement, il est possible que la pratique habituelle du marathon entraîne des problèmes rénaux chroniques.

Dommages à l’ADN et aux muscles

Certaines études ont montré que le marathon peut endommager l’ADN et les tissus musculaires.

Changements biochimiques

Une vaste étude a montré que le marathon peut entraîner une augmentation des protéines de phase aiguë, du cortisol (hormone du stress), des protéines hépatiques, une dégradation des globules rouges, des dommages aux cellules des muscles squelettiques et du sang dans les urines, ainsi qu’une diminution de la testostérone et de la masse osseuse.

Nous voulons que vous sortiez de cette discussion sans vous sentir dissuadé ou découragé par vos aspirations à courir un marathon, mais plutôt informé des inconvénients potentiels de la course à pied que vous pourriez vouloir discuter avec votre propre fournisseur de soins de santé en fonction de votre état de santé personnel.

Pourquoi ne pas regarder le revers de la médaille et discuter des grands avantages de la course à pied pour la santé physique et mentale ? Pour en savoir plus, consultez cet article !

Je ne suis ni entraîneur diplômé, ni scientifique, simplement un coureur passionné qui veut transmettre ce qu'il a appris et expérimenté au cours de mes 10 années de pratique. Par l'intermédiaire de mes articles, je partage mes conseils pour vous aider à progresser et atteindre vos objectifs running !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x