Accueil » Actualités Running » Le plan d’entrainement monstrueux de Kelvin Kiptum : recordman du monde du marathon
Kelvin Kiptum : recordman du monde du marathon

Le plan d’entrainement monstrueux de Kelvin Kiptum : recordman du monde du marathon

5 minutes de lecture

Le week-end dernier, lors du marathon de Chicago, Kelvin Kiptum a volé la vedette à Eliud Kipchoge en établissant un nouveau record du monde de marathon. Le Kenyan de 23 ans a réalisé un chrono de 2:00:35 pour battre le précédent record du monde établi par Eliud Kipchoge il y a un an, lors du marathon de Berlin 2022, en 2:01:09.

L’ascension fulgurante de Kiptum dans le monde du marathon en a surpris plus d’un. Lorsque Kipchoge a battu le record du marathon il y a tout juste un an, personne n’avait entendu parler de Kiptum. Il n’avait jamais couru de marathon et son résultat le plus remarquable à l’époque était le semi-marathon de Valence 2020, où il s’était classé sixième avec un chrono de 58:42.

Depuis, Kiptum n’a couru que trois marathons, tous dans le top 10 des meilleurs chronos de tous les temps.

ChronoAthlèteCompétition
2:00:35Kelvin Kiptum (KEN)Marathon de Chicago, 2023
2:01:09Eliud Kipchoge (KEN)Marathon de Berlin, 2022
2:01:25Kelvin Kiptum (KEN)Marathon de Londres, 2023
2:01:39Eliud Kipchoge (KEN)Marathon de Berlin, 2018
2:01:41Kenenisa Bekele (ETH)Marathon de Berlin, 2019
2:01:53Kelvin Kiptum (KEN)Marathon de Valence, 2022
2:02:37Eliud Kipchoge (KEN)Marathon de Londres, 2019
2:02:40Eliud Kipchoge (KEN)Marathon de Tokyo, 2022
2:02:42Eliud Kipchoge (KEN)Marathon de Berlin, 2023
2:02:48Birhanu Legese (ETH)Marathon de Berlin, 2019

Pour beaucoup, c’est comme si Kiptum (le Kipchoge 2.0)était sorti de nulle part. Par rapport à son arrivée sur la scène du marathon, Kipchoge était incontestablement talentueux, mais il n’a pas gagné son deuxième marathon et n’a établi son premier record du monde que lors de son onzième marathon.

A lire aussi :  Vous avez plus de 1000€ à dépenser ? Achetez ces souvenirs de jeux olympiques historiques

Kiptum n’a pas encore perdu un marathon et a établi un record du monde après seulement trois courses.

Un aperçu de l’entraînement de Kiptum avant la course au record montre pourquoi il est capable d’un tel exploit.

Kiptum est entraîné depuis deux ans par Gervais Hakizimana, qui a pris un rôle plus important au début de cette année.

Hakizimana, un Rwandais de 36 ans, également coureur, a lui-même un certain nombre de résultats remarquables. Il détient actuellement le record national du Rwanda en steeple (8:39.05) et, en 2015, il a couru un 10 km sur route en 29:15. En 2007, Hakizimana s’est classé 38e aux Championnats du monde de semi-marathon, avec un record personnel de 62:43.

Hakizimana dit avoir rencontré Kiptum en 2013, lorsque le jeune Kiiptum le suivait pieds nus. En 2020, les deux hommes se sont beaucoup rapprochés, car Hakizimana est resté au Kenya pendant une longue période en raison de la pandémie de COVID-19.

Avant sa victoire au marathon de Londres, Kiptum aurait couru trois semaines, chacune à plus de 300 kilomètres. Comparé à de nombreux marathoniens d’élite aujourd’hui, ce kilométrage n’est pas inouï, mais il est certainement plus élevé que la plupart des autres.

Hakizimana explique que l’on s’inquiète de la longévité de Kiptum dans le sport. Kiptum court non seulement longtemps, mais aussi beaucoup, ce qui, selon Hakizimana, l’expose à un risque d’épuisement précoce.

« Il est dans ses meilleures années, mais à un moment donné, j’ai peur qu’il se blesse. À ce rythme, il risque de se casser la figure. Je lui ai suggéré de baisser le rythme, mais il ne veut pas, il me parle tout le temps des recordmen du monde. Je lui ai dit que dans cinq ans il serait fini, qu’il fallait qu’il se calme pour durer dans l’athlétisme. »

A lire aussi :  Eliud Kipchoge devient le mentor d'une équipe de réfugiés

Hakizimana détaille l’entraînement de Kiptum en précisant qu’Eliud Kipchoge court généralement 180 à 220 kilomètres par semaine, tandis que Kiptum en court entre 250 et 280, et parfois plus de 300 (comme il l’a fait avant Londres).

Sa préparation au marathon s’étale sur quatre mois, l’intensité augmentant au fur et à mesure que Kiptum se rapproche du jour de la course et le volume diminuant légèrement en conséquence.

Son entraîneur présente une semaine type d’entraînement pour Kiptum :

  • Lundi – Jogging le matin entre 25 et 28 km, à un rythme allant de 4:10 par kilomètre à 3:40, jogging de 12 km l’après-midi.
  • Mardi – séance de piste ou fartlek (alternance d’allures rapides et lentes). Par exemple 3′ rapide/1′ lent/3′ rapide/1′ lent, le tout pendant une heure. 12 km de jogging l’après-midi.
  • Mercredi – Similaire au lundi, entre 25 et 28 km le matin, et environ 12 km l’après-midi.
  • Jeudi – Journée difficile. Entre 30 et 40 km proches de l’allure marathon. Rien l’après-midi.
  • Vendredi – Jogging entre 25 et 28 km le matin, 12 km l’après-midi.
  • Samedi – Similaire au mardi, piste ou fractionné sur route, jogging l’après-midi.
  • Dimanche – Difficile, similaire au jeudi. Entre 32 et 40 km à allure soutenue. Rien l’après-midi.

Son entraîneur a expliqué quand Kiptum se reposait : « Il n’y a pas de repos hebdomadaire. Nous nous reposons quand il est fatigué. Si pendant un mois il ne montre pas de signes de fatigue ou de douleur, nous continuons. »

A lire aussi :  Kipchoge choisit de courir le marathon de Tokyo pour préparer les JO de Paris 2024

« Il ne fait que courir, manger et dormir. Il y a un petit groupe qui se réunit autour de lui, mais je ne m’occupe que de lui. Les autres ont le droit de suivre. Lors des séances difficiles, il est seul, c’est là qu’il va vite. »

L’ascension fulgurante de Kiptum dans le marathon est sans précédent ; que pensez-vous de son entraînement et du risque d’épuisement ?

Nike, l’équipementier de Kelvin KIPTUM, a annoncé que lors du Marathon de Chicago 2023, l’athlète portait un prototype de la Nike Alphafly 3. Il est prévu que cette chaussure soit mise en vente en 2024.

Où se procurer la Nike Alphafly 2 en attendant la Nike Alphafly 3 ?

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x