Accueil » Tests » Chaussures running » Saucony Endorphin Speed 3 : Test et avis
Saucony Endorphin Speed 3 : Le test complet

Saucony Endorphin Speed 3 : Test et avis

7 minutes de lecture

Alors que l’Endorphin Pro et la nouvelle Endorphin Elite volent la vedette aux  » chaussures rapides  » de Saucony, la Saucony Endorphin Speed 3 vit sa légende et est une option populaire. Elle est moins chère, plus confortable, et beaucoup plus de gens l’utilisent. Honnêtement, il se peut que je fasse partie de la catégorie de ceux qui la préfèrent. Les deux versions originales de l’Endorphin Speed étaient durables, alors j’espère que la Saucony Endorphin Speed 3 le sera aussi.

La Saucony Endorphin Speed 3 a-t-elle changé ? Oui. Elle a changé. Une toute nouvelle forme de plaque et la géométrie de la semelle intermédiaire est plus large (la largeur est toujours la bienvenue).

Une chose qui m’énerve, c’est quand les marques disent « cette chaussure contient des matériaux recyclés ». Où ? En quelle quantité ? Je suis tout à fait favorable à l’utilisation de matériaux durables, et j’apprécie donc que les marques précisent la partie et la quantité de matériaux recyclés utilisés.

Caractéristiques techniques

  • Poids : 199 g pour les femmes / 217 g pour les hommes
  • Stabilité : Neutre
  • Surface : Route
  • Poids du coureur : Moins de 85kg pour les hommes et tout poids pour les femmes
  • Drop : 8 mm
  • Prix : 200€

Premières impressions

Je suis tellement en retard pour essayer la Saucony Endorphin Speed 3. J’ai adoré les Endorphin Speed 1 et Speed 2 (et pour être honnête, c’est probablement mon modèle Endorphin préféré de la gamme), mais je n’ai pas encore eu le temps d’essayer l’Endorphin Speed 3. Je suis une équipe d’un seul homme, et je ne peux courir qu’avec un nombre limité de chaussures. De plus, je ne vais pas écrire une critique de chaussure après l’avoir essayée une seule fois.

La Saucony Endorphin Speed 3 est conçue comme une chaussure d’entraînement polyvalente. La plaque de nylon n’est pas aussi agressive pour la propulsion que la plaque de carbone, mais c’est quand même une chaussure rapide. En général, il ne s’agit pas d’une chaussure de running facile, mais plutôt d’une chaussure de tempo. La troisième version a une plateforme plus souple et plus stable. Il semble que Saucony l’intègre lentement dans une chaussure avec laquelle vous pouvez faire n’importe quoi. Ma question est donc la suivante : la Saucony Endorphin Shift finira-t-elle par disparaître ? Une question qui reste sans réponse pour l’instant…

A lire aussi :  Asics Novablast 3 : Test et avis

Saucony Endorphin Speed 3 : Le test complet
Ce n’était pas mon premier choix de couleur mais je les apprécie au final

Taille et tige

La tige de l’Endorphin Speed 3 a été mise à jour. La languette est plus plate, et j’ai trouvé qu’elle glissait pendant les courses. Je ne me souviens pas avoir eu ce problème avec les versions précédentes. Le design Formfit est conçu pour s’adapter à plusieurs formes de pieds.

Je crois fermement que les meilleures chaussures de course disparaissent de vos pieds. Les deux premières versions de l’Endorphin Speed l’ont fait, mais j’ai trouvé que la languette me gênait de temps en temps dans la troisième version. Les lacets sont intéressants et ne sont pas les traditionnels lacets plats utilisés par Saucony dans le passé. En fait, j’aime beaucoup les nouveaux lacets (avant de travailler dans la spécialité de la course à pied, je n’avais pas réalisé à quel point les gens étaient attachés à certains styles de lacets).

Pour les chaussures de running pour hommes, je porte généralement une pointure 44-45. Pour les Salomon Aero Blaze, la taille 45 me convient le mieux.

Saucony Endorphin Speed 3 : Le test complet
Tige respirante et nouveaux lacets

Test terrain

L’Endorphin Speed 3 utilise le PWRRUN PB. Il s’agit d’une mousse PEBA et elle est beaucoup plus « rebondissante ». Cette année, il y a 1/2 mm de mousse supplémentaire à l’arrière et à l’avant-pied, ainsi qu’une base plus large. Vous pouvez le voir physiquement lorsque vous regardez la chaussure. Cette année, la Saucony Endorphin Speed 3 a l’air d’avoir « plus de chaussure ». Ce millimètre supplémentaire ne semble pas énorme ; comment un demi-millimètre pourrait-il changer une chaussure ? Mais c’est le cas, et la Saucony Endorphin Speed 3 est beaucoup plus souple que les deux premières versions.

Cela la rend plus polyvalente, et j’ai l’impression de pouvoir faire des courses difficiles et des courses quotidiennes plus faciles.

Nous ne pouvons pas passer sous silence la nouvelle conception de la plaque en nylon. La plaque de nylon a un nouveau design avec presque des  » ailes  » qui s’étendent vers le milieu du pied. Cela permet de tourner beaucoup plus facilement dans la chaussure (si vous avez déjà fait un virage à 90 degrés dans une chaussure plaquée, ce n’est pas toujours facile).

Durabilité

L’Endorphin Speed 3 a moins de caoutchouc que les versions précédentes, et le caoutchouc ne couvre pas la totalité de la semelle extérieure de la chaussure. La chaussure est moins durable car la mousse est exposée (NOOOO). Mais ce n’est pas si mal, surtout pour une chaussure plaquée.

A lire aussi :  Altra Escalante 3 : Test et avis

J’ai utilisé la Saucony Endorphin Speed 3 au milieu du désert sans aucun problème de glissement. Je ne l’emmènerais pas sur un sentier boueux, mais je n’ai pas eu de problèmes dans les dunes ou par mauvais temps.

En ce qui concerne la durabilité, j’ai maintenant parcouru un peu plus de 160 km sans aucun problème. Je pense qu’elle durera environ 80% des versions précédentes. Le caoutchouc qui dépasse de la semelle me préoccupe.

Saucony Endorphin Speed 3 : Le test comple
Vous pouvez voir une partie du caoutchouc exposé

Avec les mises à jour, je n’étais pas sûr de savoir comment la Saucony Endorphin Speed 3 s’intégrerait dans ma rotation. Les versions précédentes étaient plus des chaussures de running pour les séances de fractionné et les sorties longues. L’Endorphin Speed 3 est toujours une chaussure que je peux prendre pour presque tout. Je préfère la Saucony Triumph pour les courses super faciles, mais pour les courses quotidiennes ou les courses plus rapides, j’aime la Saucony Endorphin Speed 3. J’ai trouvé que c’était une bonne chaussure de progression pour les longues courses et je l’ai préférée pour les courses plus longues. J’aime la mise à jour plus souple (et surtout la largeur) ; elle est tout simplement différente. Je trouve que la Saucony Endorphin Speed 3 est plus difficile à utiliser pour travailler la vitesse. Je me demande si Saucony n’est pas en train de la faire évoluer lentement pour en faire une chaussure de running facile ou une chaussure d’entraînement quotidienne.

Conclusion

J’aime l’Endorphin Speed 3, l’une de mes chaussures de sport polyvalentes préférées. Je pense que c’est l’une des meilleures chaussures de Saucony, et elle n’a pas beaucoup de concurrence si vous cherchez une chaussure d’entraînement quotidienne qui peut aller RAPIDEMENT. Si vous vous blessez en courant avec des plaques de carbone (comme moi), vous trouverez peut-être que c’est aussi une bonne option pour le jour de la course.

A lire aussi :  Brooks Ghost Max : Test et avis

À qui s’adresse la Saucony Endorphin Speed 3 ? Ceux qui veulent une chaussure d’entraînement polyvalente qui peut être utilisée le jour de la course, pour les longues courses ou même pour les courses plus faciles. C’est une bonne chaussure d’entraînement pour ceux qui n’achètent qu’une seule chaussure. Si vous êtes habitué aux versions précédentes, vous trouverez peut-être l’Endorphin Speed 3 « trop lente » pour vous.

Qui ne devrait pas acheter la Saucony Endorphin Speed 3 ? Si vous avez besoin de plus de rembourrage, si vous ne courez pas bien dans les semelles, ou si vous voulez une chaussure très douce comme de la guimauve. Si vous avez besoin d’une chaussure de soutien, l’Endorphin Speed 3 ne vous le fournira pas.

Où se procurer la Saucony Endorphin Speed 3 ?

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x