Accueil » Tests » Chaussures running » Hoka Mach 5 : Test et avis
Hoka Mach 5 : Le test complet

Hoka Mach 5 : Test et avis

6 minutes de lecture

Qu’est-ce que la Hoka Mach 5 est censée être ? C’est une chaussure d’entrainement sans plaque carbone qui peut tout faire.

Vous voulez courir vite ? Elle peut le faire.

Vous voulez une course facile ? Elle peut le faire.

Que diriez-vous d’une chaussure pour l’entrainement quotidien ? Elle peut le faire.

La Mach 5 est légère et la semelle intermédiaire Profly+ est légèrement plus rigide lorsque vous passez du talon à la pointe. Comme avec beaucoup de chaussures Hoka, la traction n’est pas la meilleure, mais la traction est correcte dans l’ensemble. La chaussure peut faire beaucoup de choses décemment, mais elle n’est pas parfaite dans toutes les situations.

Fiche technique

  • Stabilité : Neutre
  • Surface : Route
  • Poids du coureur : Moins de 85kg pour les hommes et moins de 75kg pour les femmes
  • Poids de la chaussure : 212 g pour les hommes et 203 g pour les femmes
  • Drop : 5 mm
  • Prix : 150€

Hoka Mach 5 : Le test complet

Premières impressions

La Hoka Mach 5 est la nouvelle version de la très populaire Mach. Je suis si vieux ; je me souviens de la sortie de la Mach, et entre elle et la Cavu, j’étais un fan. Malheureusement, Hoka a abandonné la Cavu, et il manque toujours cette chaussure légère de base à leur gamme de chaussures. Je m’éloigne du sujet.

L’année dernière, la Mach 4 est arrivée en force. Elle a été mise à jour en profondeur et offre un équilibre entre amorti, légèreté et performance. Comment la Hoka Mach 5 se compare-t-elle ?

Hoka Mach 5 : Le test complet

Taille

D’emblée, je me dis que la Hoka Mach 5 est très belle. Certes, j’ai choisi la combinaison de couleurs blanc et bronze, mais elle est belle. 50 km sur les sentiers boueux plus tard, le blanc est maintenant marron, mais elle était blanche immaculée quand je l’ai reçue.

A lire aussi :  Top 9 meilleures chaussures de running Saucony

Maintenant, parlons de l’ajustement ! Une chose qui a manqué à la Mach au fil des ans, c’est un ajustement de premier ordre. Malheureusement, la Hoka Mach 5 fait de même. L’empeigne de la Hoka Mach 5 est respirante et renforcée, mais la coupe est un peu trop large.

Hoka Mach 5 : Le test complet

L’empeigne est renforcée par plus de mailles, mais elle respire bien. Elle devient un peu plus chaude que ce que je préfère en été dans le désert de Mojave, mais ce n’est pas la pire chaussure que j’ai essayée. Ce n’est pas la chaussure qu’il vous faut si vous recherchez un médio-pied étroit.

Je pense que les meilleures tiges de chaussures de running disparaissent de vos pieds lorsque vous lesp ortez, et la Hoka Mach 5 ne le fait pas exactement. Vous avez toujours l’impression qu’elle est « sur votre pied ». La languette est un peu trop pointue pour moi, coupant mes chevilles à quelques reprises. Ce n’est pas le premier problème que je rencontre avec les languettes des chaussures Hoka. S’il vous plaît, Hoka, ajoutez du rembourrage aux languettes de vos chaussures. Le talon est rembourré et se sent bien.

Je porte généralement une taille 44-45 large pour les chaussures de running et j’ai trouvé que la Hoka Mach 5 en taille 44,5 me convenait bien. S’il y avait un 44,25, ce serait encore mieux, mais je ne vais pas faire le difficile, c’est très bien comme ça.

Hoka Mach 5 : Le test complet

Test terrain

C’est au niveau de la performance que la Hoka Mach 5 brille. La semelle intermédiaire Profly+ et la semelle extérieure en EVA caoutchouté rendent la chaussure souple mais capable d’accélérer le rythme. Le crash pad sous le talon est large et aide à garder les transitions douces.

A lire aussi :  Puma Velocity Nitro 3 : Test et avis

Le grand biseau central du talon se prolonge vers l’arrière pour ajouter plus de douceur. Technique, je sais… La partie supérieure de l’avant-pied est assez rigide mais possède quelques rainures de flexion qui permettent à la Mach 5 d’être plus flexible et de ne pas ressembler à une brique qui enveloppe votre pied.

Comparée à la Mach 4, la Hoka Mach 5 est un peu plus souple. Ce qui est appréciable ; j’ai souvent trouvé la Mach 4 trop rigide pour mes propres besoins. La mise à jour de la Mach n’est pas substantielle, et si vous étiez un fan de la Mach 4 ou de la Hoka Mach Supersonic, vous aimerez probablement la Mach 5 aussi.

Hoka Mach 5 : Le test complet

Durabilité et adhérence

Hoka, je vous supplie d’ajouter du caoutchouc soufflé à la semelle de vos chaussures. Oui, cela ajoutera du poids mais augmentera la durabilité et la traction. La Hoka Mach 5 est correcte et peut-être en dessous de la moyenne en ce qui concerne la durabilité et la traction à cause du manque de caoutchouc soufflé. J’ai parcouru environ 100 km avec ma Mach 5 et je m’attends à ce qu’elle dure entre 450 et 500 km.

Je ne savais pas quelle serait la place de la Hoka Mach 5 dans ma rotation. Serait-elle une chaussure pour les séances faciles ? Pour les fractionnés ? Pour l’entrainement quotidien ? J’ai trouvé qu’elle fonctionnait mieux les jours où je voulais courir plus vite qu’une course facile, mais pas une séance d’entraînement. Je l’ai utilisée les jours de course longue plus rapide ou simplement les jours où je voulais accélérer le rythme. Si je pars quelque part pour quelques jours, c’est une chaussure que j’aime emporter parce qu’elle est très polyvalente.

A lire aussi :  Test de la Nike Pegasus Turbo Next Nature : Le mix parfait entre style et performance

Hoka Mach 5 : Le test complet

Ce qu’il faut retenir

J’aime la Hoka Mach 5, c’est une bonne chaussure. Je la verrais bien devenir un concentré de puissance si Hoka améliorait l’ajustement et ajoutait plus d’adhérence à la semelle. A part cela, c’est une chaussure très performante, avec laquelle je cours souvent lorsque je cherche une chaussure pour courir plus vite. Une mise à jour supplémentaire serait que Hoka ramène sa sœur, la Cavu.

Où se procurer la Mach 5 ?

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x