Accueil » Conseils » Les fondamentaux » Peut-on courir avec de la musique en compétition de course à pied ?
Peut-on courir avec de la musique en compétition de course à pied ?

Peut-on courir avec de la musique en compétition de course à pied ?

5 minutes de lecture

C’est un fait, de nombreux coureurs écoutent de la musique lors de leurs entrainements. Alors est-il possible d’allier musique et course à pied en compétition ? Quels sont les interdictions des compétitions officielles en termes d’utilisation des dispositifs sonores ou audio ? Ecouter des musiques avec un bon tempo permet-il vraiment d’être plus performant ? Dans cet article, nous allons découvrir le sujet controversé de l’utilisation de la musique lors des courses officielles tout en abordant sa dimension plus intime et personnelle.

La musique : Dopage pour le coureur ?

Selon une étude de l’Observatoire du Running, 68% des coureurs occasionnels écoutent de la musique pour se motiver et pousser leurs limites lorsqu’ils font du running. Mais peut-on transposer cette pratique à la compétition ? Est-il possible d’écouter de la musique en courant durant une compétition officielle ?

Soyons honnête, on l’a tous déjà fait au moins une fois pour les raisons suivantes : cela rend la séance moins monotone et cela permet de prendre plus de plaisir lors de sa pratique. Ce plaisir créé est en réalité une sécrétion d’endorphines. On est plus heureux, tout en en se focalisant moins sur l’effort, on est donc meilleur.

>> A lire : Phase D’affûtage Avant Une Compétition De Course À Pied : Mode D’emploi

A lire aussi :  Top 11 des plus beaux marathons du monde : La to-do-list

sportive joyeuse courant le long d'une colline en été

Est-il possible d’écouter de la musique lors des compétitions officielles de course à pied ?

En 2015, La Fédération Française d’Athlétisme (FFA) a interdit explicitement l’utilisation du lecteur audio – et tout autre dispositif similaire – produisant ou diffusant des sons ou signaux sonores pendant une course officielle sur piste.

« Le Règlement sportif de la FFA, n’autorise pas les aides apportées aux athlètes en compétition, que ce soit par utilisation de certains matériels, ou en ayant recours à un ou des accompagnateurs. En dérogation à l’article RT6 dudit règlement, l’utilisation d’appareils permettant l’écoute de la musique durant la compétition est tolérée sous la responsabilité exclusive de son utilisateur

(L’isolation par rapport au milieu ambiant procuré par ces dispositifs ne permet pas d’identifier certains dangers et est un facteur de risques pour son porteur et pour les tiers). »

Règle RT6.2 (anciennement F144.2b) de la FFA

Les courses non officielles ne sont pas soumises à cette interdiction, chaque organisateur pouvant imposer sa règle propre concernant le sujet. Cependant, il est fort probable que si vous participez à une course officielle, vous devrez vous abstenir de profiter de votre playlist musicale favorite.

>> A lire : Mes Techniques Pour Chasser Le « Mauvais Stress » Avant Une Compétition

Les avantages et les inconvénients de courir avec de la musique en compétition

Avantages

  • Rester motivé : L’une des principales raisons pour lesquelles tant de coureurs écoutent de la musique est le sentiment d’être plus motivés; Chaque morceau choisi peut sembler inspirer le coureur à aller plus loin.
  • Meilleure concentration : La musique peut être utilisée comme un moyen de se focaliser sur le but à atteindre et d’oublier les éventuels obstacles en cours de route.
  • Booster le moral et être plus positif
A lire aussi :  La zone de fréquence cardiaque pour brûler les graisses + Comment calculer votre fréquence cardiaque en zone 2 ?

jeune sportive écoutant de la musique dans un parc

Inconvénients

  • La musique fournit tellement de distractions que le coureur ne parvient pas à rester focalisé sur sa performance.
  • Limite le réflexe: Toutes les musiques n’ont pas forcément le rythme dont vous avez besoin pour conserver votre allure et votre vitesse pendant que vous courez.
  • Les risques liés à l’utilisation des écouteurs : Les écouteurs qui recouvrent tout ou partie des oreilles augmentent les risques d’accidents soit à cause des bruits ambiants non entendus ou encore parce que la qualité sonore de l’appareil nuit au système auditif. Cela limite également votre sensibilité aux sons qui vous entourent.

>> A lire : Comment Faire Un Réveil Musculaire Avant Un Footing Ou Une Compétition ?

Les règles et les restrictions concernant l’utilisation de la musique lors des compétitions

Il va sans dire qu’en termes de sécurité il y a certaines limites imposées pour les coureurs qui veulent tout de même profiter de la musique en compétition non officielle. Cela inclut notamment respecter les critères suivants :

  • Évitez d’utiliser des écouteurs qui bloquent complètement vos oreilles; optez plutôt pour ceux qui permettent d’être conscient des bruits ambiants aux alentours (comme des casques à conduction osseuse ou des lunettes de soleil avec haut-parleurs).
  • Réduire le volume sonore afin d’assurer une concentration suffisante et optimiser votre capacité auditive.
  • Ne pas utiliser de lecteur audio ou dispositif similaire reproduisant ou diffusant des sons ou signaux sonores durant une compétition officielle reconnue par La Fédération Française d’Athlétisme (FFA).

>> A lire : 6 Astuces Pour Développer Un Mental De Champion En Compétition

courir avec de la musique en compétition de course à pied : Ce qu’il faut retenir

Les avis des coureurs sur cette pratique sont très divergents ; certains athlètes pensent que courir avec de la musique offre plusieurs avantages et permet de profiter pleinement de chaque course. D’autres, en revanche, soutiennent l’interdiction de la musique durant les compétitions car ils la considèrent comme un dopant pour le mental.

A lire aussi :  Les chaussures à plaque carbone améliorent-t-elles vraiment les performances ?

Ainsi, chaque coureur doit trouver un équilibre entre le plaisir et la performance qu’il souhaite atteindre tout en respectant les règles imposées par l’organisateur de la compétition et la FFA.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x