Quand Et Comment Reprendre Le Sport Après La Covid-19 ?

Quand et comment reprendre le sport après la Covid-19 ?

Que vous soyez un étudiant sportif ou un adulte actif qui s’est rétabli de la COVID-19, vous avez probablement hâte de reprendre vos activités physiques. Ou, si vous n’avez pas de symptômes ou si votre maladie est bénigne, vous vous demandez peut-être quelles activités vous pouvez pratiquer en attendant d’être guéri.

Voici les dernières recommandations et conseils pour la reprise du sport en toute sécurité après une infection à la COVID-19.

De nombreux effets à long terme sont encore inconnus

Nous en savons certainement plus aujourd’hui qu’au début de la pandémie, mais on ignore encore beaucoup de choses sur les effets à long terme de la COVID-19. Nous savons que le virus peut entraîner des lésions du cœur, du cerveau, des poumons et des reins, mais il n’y a aucun moyen d’identifier ou de prédire qui seront exactement ces personnes. Certaines personnes pourraient également présenter des symptômes persistants, notamment un essoufflement, des douleurs musculaires, une perte d’endurance et un épuisement – autant de mauvaises nouvelles, mais particulièrement pour les athlètes et les personnes actives.

La vérité est que la maladie peut affecter tout le monde différemment. N’importe qui, y compris les jeunes athlètes, pourrait connaître un cas sévère ou avoir des dommages à long terme, c’est pourquoi il est si important de prendre cela au sérieux.

Cela est particulièrement vrai pour les personnes actives, car il peut être difficile de dire quels effets à long terme une personne va avoir après s’être remise du virus. Certaines personnes s’en sortiront très bien et pourront reprendre leur plan d’entraînement, tandis que d’autres constateront que leurs performances sportives ne sont plus ce qu’elles étaient.

Pour la majorité des athlètes et des personnes actives, le retour à l’activité physique sera probablement un processus lent et nécessitera de la patience. Vous devriez consulter un professionnel de santé pour vous assurer que vous progressez de manière appropriée et que vous surveillez vos symptômes.

Restrictions d’exercice en matière d’isolement et de quarantaine

Si vous avez été exposé à la COVID-19

Si vous avez été exposé à une personne atteinte de la COVID-19, vous devrez être mis en quarantaine. La quarantaine sépare et restreint les mouvements des personnes qui ont été exposées à une maladie contagieuse. Les athlètes et les personnes actives peuvent faire de l’exercice en quarantaine tant qu’ils sont capables de respecter les restrictions. Il n’est pas question d’aller à la salle de sport ou à l’entraînement. Il faudra vous rabattre sur des séances d’entraînement à domicile. Si un athlète en quarantaine commence à se sentir malade, il doit immédiatement arrêter de faire de l’exercice.

Si vous êtes diagnostiqué positif à la COVID-19

Si vous avez été diagnostiqué positif à la COVID-19, vous serez placé en isolement. L’isolement sépare les personnes malades atteintes de la maladie des personnes qui ne le sont pas. Les personnes en isolement ne doivent pas quitter leur domicile pour toute autre raison qu’une urgence. Il est conseillé d’isoler un membre malade dans une pièce et de masquer tous les membres du foyer pour éviter que les autres membres ne tombent malades. Les sportifs isolés doivent s’abstenir de tout exercice jusqu’à ce qu’ils soient libérés de l’isolement et qu’un professionnel de la santé les autorise à reprendre leurs activités.

Quand reprendre le sport après avoir été infecté de la covid-19 ?

Lorsqu’un sportif est infecté par le COVID-19, il ne doit pas pratiquer d’activité physique et doit se concentrer sur le repos, une bonne hydratation, une alimentation saine et équilibrée et suivre les conseils des professionnels de santé. Le délai de retour au sport est déterminé par le degré de légèreté, de modération ou de gravité du cas.

Tous les sportifs dont le test de dépistage du COVID-19 est positif, quels que soient les symptômes, doivent se reposer pendant au moins 10 jours. Il ne doit pas y avoir d’activité physique ou d’entraînement pendant cette période de 10 jours. Si un coureur est testé positif, mais ne présente pas de symptômes, la date d’isolement commence à la date du test positif. S’il présente des symptômes, cette période commence à la date du début des symptômes.

Si une personne atteinte de la Covid-19 est infecté par une maladie légère ou si le test est positif sans présenter de symptômes, il peut envisager de reprendre ses activités après la période d’isolement de 10 jours. Une fois cette période de 10 jours écoulée, le sportif peut envisager un retour progressif à l’activité physique, mais il ne doit pas présenter de symptômes.

Si une personne atteinte de la Covid-19 est infecté par une maladie modérée ou grave (ou s’il a dû être hospitalisé), il doit être diagnostiqué par un professionnel de la santé avant de reprendre tout type d’exercice. Ces personnes peuvent avoir besoin de passer des tests supplémentaires, notamment des ECG, des examens d’imagerie cardiaque ou des analyses de sang avant d’être autorisées à reprendre progressivement leurs activités sportives.

Myocardite chez les athlètes et les personnes actives

La myocardite est une réponse inflammatoire du cœur due à une infection virale, comme la COVID-19. Elle peut provoquer un gonflement du muscle cardiaque, rendant une activité physique plus difficile et dans le pire cas être mortelle.

La myocardite est plus susceptible d’être observée chez les personnes qui ont eu un cas modéré ou grave du virus, mais elle peut arriver à toute personne qui a été infectée.

Compte tenu de ce risque potentiel accru de myocardite, après une infection au COVID-19 tous les sportifs doivent être examinés par un professionnel de santé qui déterminera si des tests supplémentaires sont nécessaires. En raison du risque de myocardite, il faudra suivre un retour progressif à l’activité physique sur une semaine afin de surveiller les signes et symptômes de cette complication grave.

Retour progressif au sport pour les étudiants sportifs et les adultes actifs

Les étudiants sportifs (et tout adulte actif) doivent suivre une progression supervisée et graduelle de retour au sport lorsqu’ils reprennent l’entraînement. Cette progression est souvent appelée Retour au jeu (RTP) et comporte sept étapes.

Les athlètes doivent commencer à l’étape 1 et ne passer aux étapes suivantes que tant qu’ils ne présentent pas de symptômes. Dans la mesure du possible, il est conseillé aux jeunes athlètes de faire superviser et guider la progression par un entraîneur sportif. Si ce dernier n’est pas disponible, envisagez de demander à une personne de votre entourage ou à un parent de superviser cette progression pour garantir la sécurité. Pour les adultes actifs, veillez à surveiller vos symptômes ou demandez à un ami ou à un membre de votre famille de garder un œil sur vous.

Si vous avez l’un des symptômes suivants au cours de la reprise de l’entraînement, je vous conseille d’arrêter immédiatement l’entraînement :

  • Douleurs thoraciques ou palpitations cardiaques.
  • Nauséeux.
  • Maux de tête.
  • Fréquence cardiaque élevée non proportionnelle au niveau d’effort ou récupération prolongée de la fréquence cardiaque.
  • Sensation d’étourdissement ou de vertige.
  • Essoufflement, difficulté à reprendre son souffle ou respiration anormale et rapide.
  • Niveau de fatigue excessif.
  • Gonflement des extrémités.
  • Syncope (perte de connaissance).
  • Vision en tunnel ou perte de la vision.

Si les symptômes disparaissent, le sportif doit se reposer pendant 24 heures et reprendre à l’étape précédente. Il peut continuer à progresser s’il se sent bien. Si les symptômes persistent au-delà de 24 à 48 heures ou s’ils ne disparaissent pas après l’arrêt de l’activité physique, consultez un professionnel de santé pour obtenir des recommandations concernant un diagnostic et des tests supplémentaires.

Reprise d’une activité physique en douceur

Le retour au sport et à l’exercice après une convalescence due à la COVID-19 peut être un processus lent (et frustrant).

Voici des conseils supplémentaires pour réintroduire la forme physique :

  • Soyez à l’écoute de votre corps. Si vous ressentez des symptômes tels que des douleurs thoraciques ou des palpitations cardiaques, arrêtez immédiatement de faire du sport et consultez votre médecin. L’exercice et le mouvement sont importants pour la santé, mais pour la COVID-19, les choses peuvent changer du jour au lendemain à mesure que nous en apprenons davantage sur le virus. Continuez à vous surveiller et si vous ressentez quelque chose de plus qu’un simple manque de forme, cessez l’activité physique et consultez votre professionnel de santé (les symptômes d’alerte à surveiller sont énumérés ci-dessus).
  • Allez-y doucement. N’essayez pas d’aller jusqu’au bout comme vous le faisiez auparavant. Les athlètes de tous âges doivent suivre une progression graduelle pour reprendre l’exercice. Vous devrez augmenter la durée et l’intensité de vos séances d’entraînement. Commencez par une marche lente et si cela vous convient, essayez une marche rapide le lendemain. Augmentez ensuite la durée de votre marche. Augmentez progressivement pendant 1 à 2 semaines avant de reprendre l’entraînement HIIT ou le CrossFit.
  • Soyez patient. Même si vous vous entraîniez pour un marathon avant d’être infecté, vous découvrirez probablement que votre corps a un peu changé, ce qui justifie d’être encore plus prudent. Ne poussez pas trop fort un corps qui essaie encore de récupérer.
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x