Suunto Wing : Test et avis

Suunto Wing : Test et avis

7 minutes de lecture

A la recherche d’un nouveau casque pour écouter de la musique en courant, j’étais impatient d’essayer le casque à conduction osseuse Suunto Wing. Mes critères : il faut qu’il soit sans fil, léger et qu’il ait une bonne autonomie. J’utilise mon casque pour tout, du ménage à la course à pied en passant par l’entraînement. Je savais que Suunto fabriquait des montres, mais je n’avais pas réalisé qu’ils fabriquaient des casques à conduction osseuse jusqu’à récemment. Avant de tester le Suunto Wing, je me posais 3 questions :

  • Le casque à conduction osseuse Suunto Wing est-il performant ? Oui.
  • La qualité sonore du Suunto Wing est-elle bonne ? Oui. Vous pourrez entendre les bruits extérieurs parce qu’ils passent au-dessus de l’oreille et non à l’intérieur.
  • Quelle est la différence entre le Suunto Wing et les casques à conduction osseuse de Shokz ? J’ai déjà testé plusieurs modèles de la marque Shokz, mais comme j’ai cassé 3 casques au cours des 5 dernières années (juste après la fin de la garantie), je me suis dit que j’allais essayer quelque chose de nouveau. Je pense que le Suunto Wing est meilleur (plus d’informations à ce sujet plus tard).

Fiche technique

  • Conception légère : Avec seulement 33 grammes, le Wing est conçu pour être confortable et facile à porter.
  • Matériaux durables : Fabriqué en titane et en silicone pour plus de durabilité et de flexibilité.
  • Technologie avancée : Doté de la technologie de conduction osseuse pour des expériences audio sûres et immersives, ce qui est particulièrement important lorsque vous vous entraînez à l’extérieur !
  • Chargement rapide : La charge complète s’effectue en 1 heure, offrant jusqu’à 10 heures de lecture. Une charge de 10 minutes permet d’obtenir 1 à 3 heures d’utilisation (ce qui est le mieux, car j’oublie généralement de charger le mien).
  • Durée de vie prolongée de la batterie : L’appareil est livré avec une station de charge portable qui fait office de banque d’énergie, ce qui prolonge l’autonomie totale de la batterie jusqu’à 20 heures.
  • Communication claire : Équipé de deux microphones et d’un système d’annulation du bruit cVc pour une capture claire de la voix.
  • Commandes innovantes : Contrôle des mouvements de la tête.
  • Nez anti-vent : jusqu’à 30 km/h (je vis dans l’une des régions les plus venteuses des États-Unis, j’adore cette fonction !)
  • Caractéristiques de sécurité : Comprend des voyants lumineux pour la visibilité et un indice IP67 pour la résistance à l’eau et à la poussière, adapté à des températures allant de -20°C à 60°C.
A lire aussi :  Top 5 des meilleures haltères réglables

Suunto Wing : Test et avis

Qu’est-ce que la technologie de conduction osseuse ?

La technologie de conduction osseuse transmet le son par des vibrations directement à la cochlée via les os, en laissant le conduit auditif ouvert aux sons ambiants. Cette technologie permet aux utilisateurs de rester attentifs aux dangers potentiels, tels que les véhicules, les animaux sauvages ou d’autres sons environnementaux, ce qui renforce la sécurité lors des activités de plein air. Pour moi, c’est particulièrement important avec le bruit du trafic routier en ville.

Premières impressions

Le Suunto Wing est le premier casque sans fil Bluetooth de Suunto. Contrairement aux écouteurs traditionnels, le Suunto Wing utilise la technologie de conduction osseuse. Cela signifie que le casque se place à l’extérieur de l’oreille, et non directement dans l’oreille. Bien que la qualité du son ne soit pas aussi bonne, il s’agit d’une option plus sûre pour ceux qui s’entraînent à l’extérieur.

La certification IP67 garantit la durabilité contre l’exposition à l’eau, et la construction légère en titane et en silicone assure le confort sans sacrifier la qualité.

L’emballage comprend le casque, la station de chargement, un câble, un manuel et des bouchons d’oreille pour une utilisation dans des environnements bruyants, améliorant l’expérience d’écoute sans isoler l’utilisateur de son environnement.

Suunto Wing : Test et avis

Test terrain

Le casque Suunto Wing a été bien pensé en terme de conception grâce à la disposition de ses boutons, ce qui facilite son utilisation. De plus, ce qui rend le Suunto Wing Headphone différent, c’est le contrôle des mouvements de la tête. Vous pouvez changer de chanson ou de volume par de simples mouvements de la tête. Cette fonction est facile à utiliser et vous n’avez pas besoin d’exagérer vos mouvements de tête pour obtenir les résultats et les changements que vous recherchez.

A lire aussi :  RunMotion Coach : Le test complet du coach de running digital

L’appairage avec les appareils est rapide et sans problème. En fait, je n’ai pas trouvé le document qui m’expliquait comment coupler l’appareil à mon téléphone, mais j’ai deviné et j’ai deviné correctement. Les fonctions intuitives des boutons permettent de contrôler facilement l’alimentation, l’appairage, les réglages de volume et la navigation sur les pistes.

La fonctionnalité de commande vocale et les doubles microphones garantissent une communication claire, essentielle pour une utilisation mains libres. Malgré sa conception légèrement plus lourde que les écouteurs traditionnels, le Wing reste confortable et sûr, même lors d’activités rigoureuses. Même en courant plus de 20 km, je n’ai jamais eu de problème en terme de gêne aux oreilles ou même de poids avec le Suunto Wing (très léger).

Suunto Wing : Test et avis

Qualité sonore

Alors que le Wing excelle à fournir un son clair pour les podcasts, les livres audio et les appels téléphoniques, il y a une petite différence dans la qualité audio de la musique. En ce qui me concerne, je ne le remarque pas vraiment lorsque je m’entraîne. Mais ce problème se posera toujours avec les casques à conduction osseuse.

Application mobile Suunto

Application mobile Suunto

De nos jours, tout a une application, n’est-ce pas ? Vous n’avez pas besoin de l’application, mais vous aurez une meilleure expérience si vous l’utilisez. Vous pouvez modifier le mode sonore que vous préférez ou changer le mode des lumières LED. L’application vous permet de mieux contrôler votre casque.

Autonomie de la batterie et chargement

Le casque Suunto Wing offre 10 heures d’écoute sur une seule charge, et la base de chargement 20 heures supplémentaires. De plus, la vitesse de chargement est incroyable. Il n’y a pas de câble de charge USB-C inclus, mais comme de nombreux objets l’utilisent maintenant, je n’ai pas eu de problème.

Prix

À 199€, le Suunto Wing est l’un des modèles de casque à conduction osseuses les plus chères du moment, mais je n’ai jamais eu de problème avec ce modèle et je pense qu’il en vaut la peine.

A lire aussi :  Casque à conduction osseuse Shokz : Test des casques Titanium et Air

Suunto Wing : Test et avis

Qui devrait acheter le Suunto Wing ?

Si vous êtes à la recherche d’un casque à conduction osseuse de haute qualité pour l’entraînement ou la compétition, ou même simplement pour d’autres activités (trajet domicile-bureau, faire les tâches ménagères…)

Qui ne devrait pas acheter le Suunto Wing ?

Si vous accordez une grande importance à la qualité du son et de la musique, ce n’est pas le casque qu’il vous faut. Si vous voulez un casque anti-bruit, ce n’est pas le casque qu’il vous faut.

Le Suunto Wing est-il aussi efficace que les casques à conduction osseuse de Shokz ?

Oui, je le pense sincèrement Le casque est léger et j’ai trouvé que le Suunto Wing a une meilleure qualité de son et est plus confortable. Certes c’est plus cher, mais je pense que le prix en vaut la peine.

Ce qu’il faut retenir

Si vous êtes une personne active/qui fait du sport, pensez au casque à conduction osseuse Suunto Wing. Il s’agit du meilleur modèle pour ceux qui courent ou s’entraînent, en particulier à l’extérieur.

Où se procurer le Suunto Wing ?

>> Acheter sur i-run

Offrez-moi un café (ou plus) !

Ce contenu vous a plu ? Aidez-moi à financer Athlé Expliqué en m'offrant quelques euros. Ils me permettront de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x