Tapis de course anti-gravité : Qu'est-ce que c'est ? Comment cela peut limiter le risque de blessures ?

Tapis de course anti-gravité : Qu’est-ce que c’est ? Comment cela peut limiter le risque de blessures ?

11 minutes de lecture

Dans le monde de la course à pied, les blessures sont trop fréquentes. Chaque année, une partie importante de la communauté des coureurs est confrontée à des problèmes allant des déchirures musculaires aux fractures de stress en passant par les entorses de la cheville.

Dans ce contexte, l’entraînement sur tapis de course anti-gravité a fait son apparition, offrant aux coureurs blessés de nouvelles voies pour reprendre l’activité.

Les tapis de course anti-gravité sont des appareils qui utilisent la technologie de la pression d’air différentielle (DAP) pour créer un environnement contrôlé dans lequel les utilisateurs peuvent modifier leur poids corporel effectif.

La création de cette technologie révolutionnaire n’est pas une simple page d’un roman de science-fiction, bien que le Dr Robert Whalen, chercheur à la NASA, l’ait inventée pour les astronautes.

Mais la question se pose : L’entraînement sur tapis de course antgravité est-il une approche transformatrice permettant aux coureurs de maintenir leur forme physique pendant la récupération, ou s’agit-il simplement d’un équipement surestimé et coûteux ?

Cet article plonge dans le monde de la course à pied anti-gravité, en explorant son fonctionnement, ses avantages, ses inconvénients potentiels et ses applications pour les athlètes blessés.

Qu’est-ce que le tapis de course anti-gravité ?

À première vue, un tapis de course anti-gravité ressemble à son homologue conventionnel, mais une inspection plus approfondie révèle un « cocon en plastique » enveloppant la moitié inférieure de l’appareil.

Ce cocon n’est pas un élément fantaisiste ; il s’agit d’une technologie sophistiquée qui permet aux individus de faire de l’exercice à partir de la taille dans des conditions de pression gravitationnelle réduite.

Les origines de ce dispositif innovant remontent aux couloirs de la NASA. Mis au point par le Dr Robert Whalen, chercheur en biomécanique, le tapis de course anti-gravité a d’abord été conçu pour aider les astronautes.

Un astronaute court sur un tapis anti-gravité

En passant des mois dans l’espace, les astronautes ont dû faire face à l’atrophie musculaire et osseuse due à l’absence de gravité.

Grâce à sa capacité à simuler une gravité comparable à celle de la Terre grâce à l’air pressurisé, le tapis de course anti-gravité est devenu une solution pour préserver la santé des astronautes lors des vols spatiaux de longue durée.

Passant rapidement de la station spatiale au cabinet de votre kinésithérapeute local, le tapis de course anti-gravité a trouvé une application plus large pour faciliter la guérison des blessures des membres inférieurs et améliorer les performances athlétiques.

Pour l’utiliser, vous devez porter un short spécial. Il s’agit d’une sorte de jupe de kayak, si vous avez déjà fait du kayak. Ce short est relié à un cocon qui l’entoure au niveau de la taille et qui se referme pour former une chambre à air.

Le système DAP du tapis de course gonfle ensuite la chambre, créant un effet de flottaison et de portance. Cette technologie permet aux utilisateurs d’ajuster leur poids perçu, ce qui leur permet de courir de tout leur poids corporel à seulement 20 % de celui-ci.

A lire aussi :  Méthode Woop : 4 étapes pour atteindre ses objectifs (selon la science)

Une fois le tapis de course enclenché et le niveau de soutien du poids sélectionné, vous remarquerez immédiatement une différence de sensation par rapport aux tapis de course traditionnels. L’expérience de la course avec un poids réduit est souvent décrite comme surréaliste ou semblable à un flottement.

Cet équipement innovant modifie considérablement l’impact sur le corps (moins d’impact), ce qui en fait un outil révolutionnaire pour l’exercice et la rééducation.

Tapis anti-gravité dans une salle de sport

Le rôle de la course à pied en anti-gravité dans la rééducation

Le concept de réduction de la force gravitationnelle exercée sur le corps est au cœur de la course à pied anti-gravitationnelle.

Les blessures, qu’il s’agisse d’entorses mineures ou d’affections plus graves, compromettent la capacité du corps à supporter les contraintes habituelles des exercices de mise en charge.

Son fondement repose sur un principe simple mais profond : en cas de blessure, le corps humain peut supporter une charge physique nettement moindre.

Cette compréhension est cruciale pour concevoir des programmes de récupération qui respectent les limites temporaires du corps tout en favorisant la guérison et la reconstruction de la force.

En utilisant un tapis de course anti-gravité, les individus peuvent « alléger » leur poids, réduisant ainsi de manière significative le stress sur les os, les articulations et les muscles en cours de guérison.

La possibilité de réglage du tapis de course anti-gravité en fait un outil précieux pour la rééducation. En commençant par un poids considérablement réduit, les patients peuvent progressivement augmenter la charge au fur et à mesure de la guérison de leur corps, ce qui permet d’adapter le processus de réadaptation à leur calendrier de rétablissement spécifique.

Cette réintroduction progressive à une activité normale de port de poids permet de maintenir la forme cardiovasculaire, de préserver la masse musculaire et de réentraîner les voies neuromusculaires sans surcharger les tissus vulnérables.

Les tapis de course anti-gravité, tels que le tapis de course alterg, sont susceptibles d’être très bénéfiques pour les blessures des membres inférieurs ou du bas du corps, telles que la tendinite d’Achille, la fasciite plantaire, la périostite tibiale et les fractures de stress.

Une étude de 2022 publiée dans Arthroscopy, Sports Medicine, and Rehabilitation s’est penchée sur le « rôle de l’entraînement à l’anti-gravité dans la rééducation et le retour au sport après des blessures liées à la course à pied « .
L’étude a montré que les tapis de course anti-gravité étaient utiles pour la rééducation des blessures liées à la course à pied, notamment pour le maintien de la capacité aérobie, la préservation de la fonction musculaire et la prévention de la perte musculaire, par rapport aux méthodes de rééducation standard.

En outre, un coureur capable de courir sans gêne à plus de 95 % du poids du corps pendant plus de 30 minutes peut être prêt à reprendre la course sur la terre ferme en toute sécurité.

En résumé, le rôle de la course anti-gravitationnelle dans la rééducation est transformateur, offrant une approche polyvalente et scientifiquement fondée de la récupération et du renforcement musculaire. Cela dit, des recherches plus approfondies et mieux conçues sont nécessaires pour en évaluer correctement les avantages.

A lire aussi :  Courir dans la neige : Est-ce une bonne idée ?

Un astronaute court sur un tapis anti-gravité

Autres avantages notables de la course à pied en anti-gravité

Les tapis de course anti-gravité peuvent également être des outils utiles pour améliorer les performances athlétiques de diverses manières, de l’entraînement à la vitesse à la gestion d’un kilométrage élevé.

Lutter contre l’obésité

Pour les personnes souffrant d’obésité, commencer un programme de conditionnement peut être décourageant en raison de la charge accrue sur leurs articulations et des barrières psychologiques à l’exercice.

Un tapis de course anti-gravité peut considérablement modifier cette expérience en permettant aux utilisateurs de ressentir ce que c’est que d’être 20, 30 ou 50 livres plus léger, par exemple.

Cela réduit non seulement la charge physique de l’exercice, mais a également un impact psychologique profond, rendant l’idée de faire de l’exercice moins intimidante et plus réalisable, ce qui favorise la perte de poids.

Entraînement pour les seniors

Le vieillissement s’accompagne souvent d’une diminution de la capacité à supporter le poids du corps, ce qui peut sérieusement limiter la capacité à faire de l’exercice aérobique.

Les tapis de course anti-gravité offrent une solution en supportant jusqu’à 80 % du poids du corps. Les personnes âgées peuvent ainsi poursuivre leur entraînement aérobique, améliorer leur santé cardiovasculaire et maintenir leur tonus musculaire dans un environnement sûr et favorable.

En réduisant la charge sur leur corps, les personnes âgées peuvent améliorer leur endurance et leur mobilité sans craindre de tomber ou de souffrir de blessures liées au stress.

Une femme court sur un tapis anti-gravité

Entraînement fractionné

L’entraînement fractionné sur un tapis de course anti-gravité peut aider les coureurs à travailler leur mécanique de course d’une manière qui serait difficile sous des forces gravitationnelles normales.

En réduisant le poids du corps, les coureurs peuvent se concentrer sur l’augmentation de leur taux de rotation et l’optimisation de la longueur de la foulée sans le stress habituel sur leurs muscles et leurs articulations.

Cet environnement permet au corps de s’adapter aux exigences de la course à grande vitesse dans un cadre contrôlé, essentiellement en « apprenant » aux muscles et au système nerveux les schémas nécessaires pour atteindre des vitesses maximales en toute sécurité.

Entraînement à haut kilométrage

Le concept consistant à ajouter un volume d’entraînement considérable sans risque supplémentaire de blessures de surutilisation change la donne pour les athlètes d’endurance et les coureurs de fond.

Le célèbre entraîneur Alberto Salazar est un partisan de l’utilisation de tapis de course anti-gravité dans ce but précis, entraînant ses athlètes à 90-97% de leur poids corporel.

Cette légère réduction permet d’augmenter le volume de 10 à 25 % en moyenne, selon les observations de Salazar.

Le principe est simple : en réduisant l’impact de chaque pas, les athlètes peuvent supporter des séances d’entraînement plus longues ou augmenter leur kilométrage hebdomadaire sans le stress cumulatif qui accompagne généralement les entraînements à haut volume.

Tapis anti-gravité vue de près

Considérations et limites de la course à pied en anti-gravité

Si les tapis de course anti-gravité offrent de nombreux avantages pour la rééducation et l’amélioration des performances, ils présentent également certains inconvénients :

Complexité d’utilisation

L’utilisation d’un tapis de course anti-gravité nécessite plus d’installation qu’un tapis de course standard.

A lire aussi :  Jambes lourdes en courant : 7 raisons + Comment y remédier ?

Comme nous l’avons vu précédemment, vous devez porter un équipement spécialisé et comprendre comment ajuster les réglages à vos besoins spécifiques, ce qui nécessitera probablement l’assistance d’un personnel qualifié ou d’un kinésithérapeute.

Un astronaute court sur un tapis anti-gravité avec des écouteurs

Disponibilité limitée

En raison de leur coût, ces tapis de course ne sont pas aussi largement disponibles que les tapis de course traditionnels. L’accès est souvent limité à des établissements médicaux ou sportifs spécifiques, ce qui rend difficile l’utilisation de cette technologie par le grand public ou les petites équipes sportives.

Pour de nombreuses personnes, l’accès à un tapis de course est impossible. Pour les quelques chanceux, vous devrez payer un prix élevé pour une utilisation régulière.

Coût élevé

L’un des principaux obstacles à une utilisation généralisée est le coût. Les tapis de course anti-gravité sont coûteux.

Leur coût, généralement compris entre 30 000 et 70 000 €, limite leur accessibilité à des installations spécialisées telles que les centres sportifs bien financés, les centres de rééducation et certains utilisateurs privés fortunés, mais il est hors de portée du particulier moyen ou du kinésithérapeute.

Ce qu’il faut retenir

Le tapis de course anti-gravité a attiré l’attention non seulement des personnes en convalescence postopératoire, mais aussi des athlètes d’élite et des amateurs de course à pied.

Il permet de s’entraîner sans la force du poids du corps, ce qui peut s’avérer utile pour la rééducation après des blessures telles que des fractures de stress ou des interventions chirurgicales.

Il s’agit d’un mélange impressionnant de technologie aérospatiale et d’ingéniosité médicale dans une machine qui, au premier coup d’œil, pourrait être confondue avec un équipement de gymnastique ordinaire.

Au fur et à mesure que la technologie devient plus accessible et que ses avantages sont plus largement reconnus, son utilisation est susceptible de s’étendre et, espérons-le, de devenir plus accessible au coureur moyen.

Si vous souffrez malheureusement d’une blessure aux membres inférieurs et que vous avez accès à un tapis de course anti-gravité, essayez-le !

Offrez-moi un café (ou plus) !

Ce contenu vous a plu ? Aidez-moi à financer Athlé Expliqué en m'offrant quelques euros. Ils me permettront de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x