Accueil » Conseils » Les fondamentaux » World Athletics a mis à jour sa liste de chaussures autorisées en compétition
World Athletics a mis à jour sa liste de chaussures autorisées en compétition

World Athletics a mis à jour sa liste de chaussures autorisées en compétition

4 minutes de lecture

World Athletics a apporté des modifications à son règlement sur les chaussures de course, ce qui permet de porter des chaussures prototypes (en phase de développement) lors des compétitions internationales.

Cette modification fait suite aux demandes des principaux fabricants de chaussures et de l’organisme représentatif de l’industrie, la Fédération mondiale de l’industrie des articles de sport (World Federation of the Sports Good Industry).

Les nouvelles règles autorisent le port de chaussures de développement pendant une période de « développement » de 12 mois lors des compétitions internationales et des épreuves organisées par les fédérations membres qui appliquent les règles de la World Athletics.

Quelles sont les règles fixées par World Athletics ?

Les chaussures devront toujours répondre aux mêmes spécifications techniques que toutes les autres chaussures approuvées pour être considérées comme des chaussures de développement légitimes.

Elles ne pourront être portées dans aucune compétition où les règles techniques et de compétition de World Athletics ne sont pas appliquées.

Approuvée par le Conseil mondial de l’athlétisme, la modification s’applique avec effet immédiat, mais les chaussures ne pourront pas être portées lors des séries mondiales d’athlétisme ou des Jeux olympiques. Cela inclut les épreuves de la Diamond League et les compétitions mondiales d’athlétisme telles que les championnats du monde d’athlétisme.

>> A lire : Les chaussures à plaque carbone améliorent-t-elles vraiment les performances ?

Bashir Abdi et Mo Farah en 2019 Chicago Marathon

Une liste des chaussures de prototypes approuvés a été publiée sur le site Internet de World Athletics, avec la période pendant laquelle chaque prototype peut être porté. À ce jour, World Athletics a dressé une liste de 200 chaussures approuvées.

A lire aussi :  Top 9 des meilleurs marathons au Royaume-Uni

« Le recours à la compétition pour compléter les tests finaux des chaussures de développement par les fabricants a toujours été une partie importante du processus de développement des chaussures« , a déclaré Jon Ridgeon, directeur général de World Athletics.

Il ajoute : « Les fabricants de chaussures ayant accepté notre nouveau processus de soumission des spécifications et des chaussures, le cas échéant, pour approbation avant qu’elles ne soient portées en compétition, nous sommes convaincus que cette modification n’aura pas d’incidence sur l’intégrité de la compétition. »

Les prototypes – qu’il s’agisse de chaussures à pointes, de chaussures de route ou autres – sont celles qui n’ont jamais été disponibles à l’achat, mais qui sont développées par un fabricant de sport en vue de leur commercialisation. Ces chaussures sont susceptibles d’être données à des athlètes sponsorisés avant leur mise sur le marché.

Si une chaussure en cours de développement n’est pas approuvée après la période de 12 mois, World Athletics pourrait classer un résultat comme « non certifié » pour avoir ignoré la date d’expiration.

>> A lire : Comment choisir la pointure de ses chaussures de running ? Tableau d’équivalence

Le cas des Nike Vaporfly en compétition

Mo Farah en 2019 Chicago Marathon

Les nouvelles règles poursuivent le débat sur les chaussures d’athlétisme qui a été lancé par la Vaporfly de Nike, une marque qui a été approuvée pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Des études indépendantes et parrainées par Nike suggèrent que les chaussures offrent aux athlètes une efficacité énergétique supérieure de 4 %.

Eliud Kipchoge, détenteur du record du monde de marathon, a porté une paire de chaussures Nike prototype « Alphafly » lors de sa tentative de marathon de moins de deux heures en octobre 2019.

A lire aussi :  Quels sont les éléments composant une chaussure de running ?

>> A lire : L’entrainement marathon kenyan monstrueux de Eliud Kipchoge

À Vienne, capitale de l’Autriche, le Kényan a couru 1 heure 59 minutes 40 secondes.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x