Accueil » Tests » Nutrition et Hydratation » Test Phycocyanine Spirupeps : 8 raisons d’en consommer pour les sportifs
Test Phycocyanine Spirupeps : 4 raisons d'en consommer pour les sportifs

Test Phycocyanine Spirupeps : 8 raisons d’en consommer pour les sportifs

14 minutes de lecture

La phycocyanine est une protéine qui donne sa teinte bleutée à la Spiruline, une cyanobactérie considérée comme un superaliment pour ses apports nutritionnels élevés. Les scientifiques se sont intéressés aux propriétés de cette algue et en particulier de la phycocyanine, sa molécule active. Cette dernière est un pigment bleu qui possède de nombreux bienfaits pour l’organisme. En effet, elle serait bénéfique pour lutter contre le stress oxydatif et l’inflammation, ainsi que pour stimuler la production de globules rouges. Des études prometteuses suggèrent également que la phycocyanine pourrait aider à prévenir certains types de cancer. Toutefois, ces résultats sont encore sujets à discussion et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces avantages potentiels.

La spiruline est appréciée des sportifs pour qui l’endurance et la performance sont essentielles. Découvrons ensemble pourquoi la spiruline est le partenaire idéal des athlètes. Vous êtes de plus en plus nombreux à la consommer en tant que complément alimentaire, pour de multiples raisons. Cet article résume les connaissances actuelles sur la phycocyanine de la Spiruline en tant que complément alimentaire bénéfique pour la santé.

Qu’est-ce que la phycocyanine ?

La phycocyanine est une phycobiliprotéine qui se distingue par sa couleur bleue caractéristique. Surnommée « or bleu » en raison de ses nombreuses vertus pour l’organisme, elle est considérée comme la molécule active de la spiruline, où elle se trouve généralement à des concentrations comprises entre 10 et 18%. C’est également grâce à elle que la spiruline arbore sa couleur bleutée si particulière. Cette couleur est utilisée depuis longtemps comme colorant naturel, et la phycocyanine est d’ailleurs le seul colorant naturel encore autorisé sur le continent européen. En plus des phycocyanobilines, pigments hydrosolubles de la photosynthèse, la phycocyanine est également composée d’autres pigments qui lui permettent d’absorber les lumières orange et rouge, donnant ainsi à la phycocyanine sa teinte bleu-vert. Dans la spiruline, la phycocyanine se présente sous deux formes principales : la C-phycocyanine, souvent utilisée dans l’industrie alimentaire et cosmétique, ainsi qu’en médecine et en biotechnologie, et l’allophycocyanine, utilisée quant à elle pour les tests immunologiques.

Phycocyanine Spirupeps 2 bouteilles

Les bienfaits de la Phycocyanine Spirupeps

Lutter contre l’inflammation et l’oxydation des cellules

La phycocyanine est considérée comme un anti-inflammatoire naturel car elle inhibe l’activité de certaines enzymes responsables de l’inflammation, telles que la COX-2 (cyclooxygénase-2), l’iNOS (Inducible Nitric Oxide Synthase) et les lipoxygénases. Elle lutte également contre la formation de prostaglandines pro-inflammatoires. De plus, comme la spiruline, les composants issus de la digestion de la phycocyanine possèdent de puissantes propriétés antioxydantes. Elle participe ainsi à la protection des cellules de l’organisme contre les effets néfastes des radicaux libres.

En effet, les composés antioxydants de la phycocyanine inhibent la NADPH oxydase, un complexe enzymatique clé pour la réalisation de l’explosion oxydative, qui est un processus d’oxydation du NADPH par l’oxygène. En d’autres termes, les composés issus de la digestion de la phycocyanine annulent la formation d’espèces pro-oxydantes telles que les radicaux libres, ce qui confère à la phycocyanine des propriétés antioxydantes. Ces propriétés antioxydantes semblent également conférer à la spiruline une vertu neuroprotectrice intéressante selon certaines études. Cependant, il est nécessaire de réaliser des études chez l’homme pour confirmer ces effets de la phycocyanine qui, pour le moment, ont principalement fait l’objet de recherches in vitro ou sur des modèles animaux.

A lire aussi :  Les gels Maurten 160 sont-ils à la hauteur des espérances ? Test et avis

Phycocyanine Spirupeps verre rempli mélange spiruline et eau

Atténuer les fortes douleurs brièvement

Il semble que la phycocyanine joue un rôle anti-hyperalgique en diminuant les douleurs intenses. Cette propriété est liée aux propriétés anti-inflammatoires de la phycocyanine, notamment l’inhibition de l’activité enzymatique de la COX-2. En effet, cet enzyme est responsable de la sensation de douleur liée à l’inflammation et son inhibition permet d’attribuer un effet anti-hyperalgique à la phycocyanine. De plus, cette diminution des douleurs peut permettre d’augmenter la possibilité d’effectuer des activités quotidiennes. Des études ont également suggéré que les propriétés anti-hyperalgiques de la phycocyanine pourraient être liées à l’inhibition de la formation de cytokines inflammatoires TNF-α. De plus, la phycocyanine optimise l’infiltration des premières lignes de défense de l’organisme, les polynucléaires neutrophiles, sur les sites d’inflammation.

Sa richesse en protéines apporte plus d’oxygène aux cellules

L’algue verte est riche en fer, ce qui optimise le transport de l’oxygène. La spiruline est l’une des meilleures sources de protéines végétales, si ce n’est la plus efficace ! De plus, les mucopolysaccharides sont une composante des parois cellulaires de la spiruline. C’est la raison pour laquelle ses protéines sont facilement absorbées par l’organisme et fixent mieux l’oxygène. Les protéines sont absolument nécessaires à la construction musculaire pendant l’exercice. A tel point que les protéines sont recherchées et largement consommées pour le sport. Elles favorisent la prise de masse musculaire.

La phycocyanine stimulerait et améliorerait également la différenciation des cellules souches au sein de la moelle osseuse. Ces cellules souches sont les précurseurs des globules blancs (immunité) et des globules rouges (oxygénation). De cette manière, la phycocyanine favoriserait l’hématopoïèse (processus de fabrication des globules rouges), tout comme le fait l’hormone érythropoïétine (EPO). Les propriétés antioxydantes de la phycocyanine permettent également de protéger ces globules rouges et blancs de la dégradation cellulaire induite par le stress oxydant. En favorisant l’oxygénation cellulaire, la phycocyanine améliore ainsi la respiration des cellules. De plus, son association avec le fer bioassimilable de la spiruline pourrait amener un réel bénéfice sur la respiration selon certaines études en laboratoire. Néanmoins, nous rappelons que des études chez l’homme doivent être réalisées pour confirmer ces dernières.

Les vitamines antioxydantes luttent contre les radicaux libres produits pendant l’effort

Selon le Docteur Jean-Louis Vidalo, spécialiste en médecine du sport, et auteur d’ouvrages sur le sujet : ‘La spiruline apporte des acides aminés ramifiés, dits « branchés », les BCAAS (leucine, isoleucine, valine). Ils sont connus pour augmenter la prise de masse musculaire. L’effet combiné anti-Cox 2 de la phycocyanine et l’effet cicatrisant de la SOD (Superoxyde dismutase) améliorent la réparation musculaire et la régénération des tendons. Le tout sans encombrer l’organisme, grâce à la qualité et à la biodisponibilité. Les polysaccharides de la spiruline sont des sucres complexes qui ne génèrent pas d’hypoglycémie réactionnelle et dont l’apport progressif en énergie permet d’améliorer la performance pendant l’effort. La spiruline contient des vitamines du groupe B qui interviennent dans le métabolisme énergétique. »

Réduction du risque de crampes pendant l’effort

Phycocyanine Spirupeps bouteille et verre rempli

La consommation de spiruline réduirait la production de certains déchets métaboliques. Elle limiterait également l’apparition de crampes et favoriserait de meilleures performances pendant l’effort. Cet effet s’expliquerait par la capacité de la phycocyanine à stimuler la production endogène (par l’organisme lui-même) de l’enzyme lactate déshydrogénase. La spiruline contient de la phycocyanine, un pigment bleu très rare et étonnant : sa structure moléculaire est presque la même que celle de l’érythropoïétine (EPO), le cœur de l’hémoglobine humaine.

Ce super-aliment n’est pas un dopant

Pas plus qu’elle n’est un médicament pour le consommateur lambda, la spiruline n’est un dopant pour le sportif. Par ses actions sur le métabolisme avant, pendant et après l’effort, elle permet de maximiser la préparation des muscles pour l’effort, améliore les performances et favorise une bonne récupération.

A lire aussi :  Test des gels énergétiques GU : Différences entre les gammes Roctane et ordinaires

Aide à détoxifier le foie

Les propriétés détoxifiantes de la phycocyanine favorisent l’élimination des toxines et des déchets, et pourraient ainsi contribuer à la détoxification du foie selon certaines études. La fonction détoxifiante du foie est un phénomène complexe impliquant l’activation des cytochromes (coenzymes de la chaîne respiratoire) ainsi que des enzymes antioxydantes. Cette fonction détoxifiante permet notamment de prévenir le cancer. La phycocyanine serait un soutien pour cette fonction de détoxification hépatique selon certaines études. En effet, une étude a été réalisée sur les effets de la phycocyanine sur la stéatose hépatique non alcoolique (NASH en anglais). Les résultats ont montré que la phycocyanine pouvait améliorer l’accumulation de lipides dans le foie ainsi que l’inflammation chez les souris atteintes de stéatose hépatique non alcoolique, et ce, en activant la voie AMPK des hépatocytes. Toutefois, il convient de rappeler que ces études ont été menées sur des souris et que les résultats ne peuvent pas être extrapolés à l’homme. Il est donc nécessaire de mener d’autres études chez l’homme pour conclure sur ces bénéfices.

Participe à la diminution du cholestérol

La phycocyanine pourrait contribuer à la réduction du cholestérol LDL (Low Density Lipoprotein), également connu sous le nom de « mauvais » cholestérol, ainsi que des triglycérides. Le cholestérol LDL est un marqueur du syndrome métabolique, un ensemble de critères qui entraînent des effets néfastes sur l’organisme, tels que l’hypertension, un tour de taille élevé et un taux élevé de triglycérides. Selon certaines études, la phycocyanine aurait un effet hypocholestérolémiant, c’est-à-dire qu’elle pourrait réduire le taux de cholestérol dans le sang. Une hypercholestérolémie peut causer un syndrome métabolique qui est à l’origine de diverses pathologies, comme les stéatoses hépatiques non alcooliques. Cependant, il n’a pas été clairement et indiscutablement démontré que la phycocyanine pouvait réduire le cholestérol LDL chez l’homme.

Conseils d’utilisation de la phycocyanine Spirupeps

Pour profiter au mieux des bienfaits de la phycocyanine, il est recommandé de la consommer sous forme liquide, extraite de la spiruline fraîche. La phycocyanine peut être présente sous différentes formes : liquide ou dans la spiruline en moindre quantité. Toutefois, il est préférable de consommer la phycocyanine sous forme liquide car elle est plus concentrée et biodisponible. De plus, elle est plus agréable et facile à consommer que la spiruline en poudre car elle n’a ni goût ni odeur. La forme liquide permet également à la phycocyanine d’être consommée sans difficulté de déglutition, ce qui la rend adaptée aux enfants et aux personnes âgées.

Voici quelques recommandations à suivre pour choisir et consommer la phycocyanine :

  • Choisissez une phycocyanine liquide pure, sans additifs, colorants, sucres, conservateurs, etc. Comme pour la spiruline, l’origine de la phycocyanine est importante car elle est extraite de cette cyanobactérie.
  • Privilégiez une phycocyanine extraite à froid d’une spiruline française pour limiter les risques de contamination.
  • Diluez la phycocyanine dans un verre d’eau ou de jus de fruit pour la consommer.
  • Respectez les recommandations de consommation indiquées sur l’étiquette de la phycocyanine achetée, pour connaître les doses recommandées.
  • Suivez les dosages recommandés pour éviter les éventuels effets secondaires liés à un surdosage.
  • Augmentez progressivement les doses de phycocyanine consommée pour ne pas perturber votre microbiote intestinal. Pour cela, reportez-vous à l’étiquette du produit.

La phycocyanine de la spiruline permet-elle de lutter contre le cancer ?

De nombreuses études ont été réalisées sur le potentiel effet anti-cancéreux de la phycocyanine. Des résultats prometteurs in vivo et in vitro ont indiqué que la phycocyanine de la spiruline, ainsi que ses composants efficaces (allophycocyanine et C-phycocyanine) permettraient d’inhiber les métastases d’un cancer agressif de l’endomètre. En effet, ces derniers ont permis d’inhiber la migration cellulaire et de modifier l’expression de certains gènes, et ce, en inversant une voie de signalisation qui favorisait les métastases. Il semblerait ainsi que la phycocyanine puisse être une stratégie thérapeutique efficace pour le cancer de l’endomètre.

A lire aussi :  Produits OLEUS : Test et avis - Améliorez vos moteurs cellulaires

D’autres études sur la phycocyanine ont été réalisées et prônent certains bénéfices anticancéreux. En effet, elle permettrait de bloquer le cycle cellulaire des cellules tumorales, en induisant l’apoptose (processus de mort cellulaire programmée) et l’autophagie (auto-digestion) des cellules tumorales. Cependant, les études ont été réalisées chez les rats, ce qui ne permet pas d’extrapoler ces informations chez l’homme. Néanmoins, les recherches sur la possibilité de médicaments anticancéreux à base de phycocyanine semblent prometteuses dans la prévention du cancer. En effet, le stress oxydant étant intimement lié au développement de certains cancers, l’impact antioxydant de la phycocyanine pourrait limiter les risques de cancer induit par ce stress oxydant.

Dangers et contre-indications à la prise de phycocyanine et de la spiruline

Personnes à risques

Actuellement, la spiruline est déconseillée aux personnes présentant une hémochromatose (excès de fer dans le sang) ou une phénylcétonurie (incapacité de métaboliser la phénylalanine), en raison de sa composition riche en fer et en phénylalanine. Il est donc préférable de ne pas consommer de spiruline dans ces cas précis.

Risques à fortes doses

Bien que la spiruline et la phycocyanine soient considérées comme sûres, certains effets secondaires tels que des maux de tête, des nausées, des éruptions cutanées ou des réactions allergiques ont été observés chez de rares consommateurs. En outre, la phénylalanine peut causer un déséquilibre de la flore intestinale, entraînant certaines infections virales et bactériennes. Cependant, aucune interaction médicamenteuse néfaste avec la spiruline n’a été signalée jusqu’à présent. En ce qui concerne la phycocyanine, bien qu’elle ne provoque généralement pas d’effets secondaires à juste dose, certains rares cas d’allergies ont été signalés. Une étude a rapporté un cas d’anaphylaxie à la phycocyanine chez un jeune homme de 14 ans ayant des antécédents d’urticaire, d’œdème labial et d’asthme. Un autre cas d’anaphylaxie a également été signalé pour la spiruline. Selon les chercheurs, ces réactions allergiques étaient dues à une réaction croisée avec d’autres aliments. Cependant, deux études en laboratoire ont montré que la phycocyanine pourrait avoir un effet bénéfique en cas d’inflammation allergique due à l’ovalbumine, ainsi que sur l’inhibition de l’infiltration de l’histamine dans les mastocytes. Ces études suggèrent que la phycocyanine pourrait aider à lutter contre les allergies en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et immunostimulantes.

Posologie à ne pas dépasser

L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation et de l’Environnement) estime que la dose maximale sans effet nocif de la phycocyanine est de 5 g/kg par voie orale. Cependant, en cas de doute ou pour les populations à risque (femmes enceintes, jeunes enfants, traitement médical en cours, maladies chroniques), il est recommandé de consulter un médecin pour savoir s’il existe des contre-indications à la consommation de spiruline ou de phycocyanine. Il est donc recommandé de ne pas dépasser une dose quotidienne de 10 g de spiruline et 5 mL de phycocyanine liquide, tout en faisant attention à la qualité et à la provenance de ces produits.

Où se procurer la Phycocyanine Spirupeps ?

>> Bénéficiez de 15% de réduction sur tous les produits vendus sur le site Spirupeps avec le code promo ATHLE

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x