Accueil » Actualités Running » Comment le dérèglement climatique modifie la planification des marathons ?
Comment le dérèglement climatique modifie la planification des marathons ?

Comment le dérèglement climatique modifie la planification des marathons ?

5 minutes de lecture

Rien n’est épargné par les effets du dérèglement climatique, même les marathons.

Des incidents récents, tels que le controversé semi-marathon de New Delhi dans un contexte de pollution dangereuse et l’annulation d’innombrables marathons, dont le marathon des Twin Cities aux Etats-Unis, en raison de conditions météorologiques extrêmes, mettent en évidence l’impact croissant du dérèglement climatique sur ces événements majeurs.

Cet article explore les multiples façons dont le dérèglement climatique modifie la planification des marathons et influence les performances des coureurs.

Effets sur la planification des futurs marathons

La hausse des températures pourrait nécessiter un déplacement des marathons vers des climats plus frais, les villes situées plus au nord devenant des hôtes de choix.

Autrement dit, des ajustements dans les horaires des marathons, qui pourraient être déplacés au début de l’hiver, pourraient devenir la norme afin d’atténuer le risque de pics de chaleur soudains.

Les fabricants d’équipement cherchent à innover en développant des équipements qui améliorent le confort des coureurs, notamment des maillots spécialisés conçus pour améliorer la circulation de l’air et le refroidissement.

Les régimes d’entraînement des marathoniens doivent continuer à s’adapter à des conditions météorologiques en constante évolution, en mettant l’accent sur une acclimatation accrue pour garantir des performances optimales.

L’impact va au-delà de l’établissement de records, car les organisateurs de marathons pourraient envisager de prendre en compte les températures dans l’établissement de nouveaux records et d’améliorer le soutien aux coureurs en ajoutant des postes de secours afin de contrebalancer les effets du dérèglement climatique.

A lire aussi :  Le Kenya truste le podium aux championnats du monde de semi-marathon à Riga

Comment le dérèglement climatique modifie la planification des marathons ?

Les effets de la hausse des températures sur les performances des coureurs

Les marathoniens qui courent traditionnellement dans des conditions météorologiques favorables, notamment au printemps, à l’automne et au petit matin de l’été, sont également confrontés aux conséquences du réchauffement climatique.

La hausse des températures n’affecte pas seulement le confort des participants, mais ralentit également les coureurs d’élite, ce qui compromet les chances de voir des records être battus lors des courses.

Des recherches menées sur deux décennies et 4,7 millions de temps d’arrivée de 900 marathons révèlent une corrélation significative entre l’augmentation de la température et l’allongement des temps d’arrivée.

L’étude met l’accent sur l’impact négatif des températures dans les années 70, qui entraînent une augmentation d’environ cinq minutes des temps d’arrivée par rapport aux températures optimales dans les années 40 et 50.

Cela pose un dilemme aux organisateurs qui doivent choisir les lieux et les localisations adaptées pour les marathons si l’on veut optimiser les courses pour établir des records.

TempératureAjustementAjustement pour humidité > 60%
13°C – 15°C3 sec / km6 sec / km
15°C – 18°C9 sec / km15 sec / km
18°C – 21°C19 sec / km28 sec / km
21°C – 24°C25 sec / km40 sec / km
24°C – 27°C43 sec / km105 sec / km
27°C – 29°C75 sec / km112 sec / km
+ de 29°CNon recommandéNon recommandé

Préoccupations pour la sécurité des coureurs

Les récentes annulations de marathons, comme le marathon des villes jumelles en raison de la chaleur extrême et la série d’entraînements du marathon de New York interrompue par de graves inondations, mettent en évidence les conséquences immédiates du dérèglement climatique sur la sécurité des coureurs.

A lire aussi :  Breaking News : La Barkley intégrera l'UTMB World Series en 2025

Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat met en garde contre une diminution potentielle de 27 % des villes de marathon viables en raison du dérèglement climatique d’ici la fin du XXIe siècle, ce qui nécessitera des stratégies d’adaptation telles que la reprogrammation des événements pour des mois plus frais.

Les risques sanitaires associés aux maladies liées à la chaleur, à la déshydratation et à la pollution atmosphérique posent des problèmes aux organisateurs de marathons.

Les lignes directrices du Road Runners Club of America recommandent d’adapter ou d’annuler les événements en fonction de facteurs tels que le point de rosée et l’indice de qualité de l’air (IQA). L’augmentation du nombre d’incendies de forêt, attribuée au dérèglement climatique, souligne encore davantage la nécessité de prendre en compte la qualité de l’air dans la planification des marathons.

Point de rosée (en °C)Ce que l’on ressentComment s’adapter
> 24Extrêmement inconfortableNe pas participer ou adapter son allure en conséquence
21-23Très inconfortableS’attendre à ce que l’allure soit fortement ralentie
18-21Moyennement inconfortableS’attendre à ce que les efforts difficiles soient ressentis comme plus difficiles
16-18Légèrement inconfortableS’attendre à des allures moins rapides
13-15ConfortableLes efforts plus importants ne sont probablement pas affectés
10-12Très confortableConditions parfaites pour réaliser un record personnel
0-9Confortable, mais avec un air secConditions parfaites pour réaliser un record personnel
< 0Peut être trop secS’attendre à des allures moins rapides

Reconnaître l’impact du dérèglement climatique

Alors que les marathons sont confrontés aux réalités du dérèglement climatique, il est impératif de reconnaître l’impact profond sur les performances et la sécurité des coureurs.

A lire aussi :  Kelvin Kiptum bat le record du monde du marathon de la légende Eliud Kipchoge à Chicago

Au-delà de l’adaptation à la hausse des températures, il y a une responsabilité collective à aborder et à atténuer le dérèglement climatique.

Les marathons, avec leur portée et leur influence mondiales, peuvent servir de plateformes puissantes pour sensibiliser à la nécessité urgente d’agir pour l’environnement.

Il ne s’agit pas seulement d’une course contre la montre, mais d’une course contre le dérèglement climatique qui exige notre attention et notre engagement total.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x