Accueil » Actualités Running » Dopage : 10 ans de suspension pour le marathonien kényan Titus Ekiru
Dopage : 10 ans de suspension pour le marathonien kényan Titus Ekiru

Dopage : 10 ans de suspension pour le marathonien kényan Titus Ekiru

3 minutes de lecture

Le marathonien kenyan Titus Ekiru ne sera pas sur la ligne de départ d’une course jusqu’en 2032. L’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) a infligé à l’athlète de 31 ans une suspension de dix ans après qu’une enquête a révélé une collusion avec un médecin de haut rang dans un hôpital du Kenya.

La suspension commencera le 28 juin 2022, date de la première suspension provisoire, et durera dix ans, jusqu’au 27 juin 2032.

Ekiru est connu pour ses nombreux exploits, mais son plus grand mérite est d’avoir remporté le marathon de Milan en 2021, en réalisant un record personnel de 2:02:57. Jusqu’à aujourd’hui, son temps est le sixième marathon le plus rapide de tous les temps dans le classement mondial.

Ekiru a été reconnu coupable de falsification et de contrôle positif à des substances interdites à deux reprises.

Ses deux contrôles positifs proviennent de sa remarquable victoire au marathon de Milan le 26 mai 2021, où il a été contrôlé positif à l’acétonide de triamcinolone, et de sa victoire au marathon d’Abu Dhabi quelques mois plus tard, le 26 novembre 2021, où il a été contrôlé positif à un opioïde synthétique.

Bien que son interdiction ne remonte qu’à 2022, ses victoires au marathon de Milan et au marathon d’Abou Dhabi ont été annulées, y compris tous les chronos qu’il a réalisés et les prix qu’il a reçus pour chaque épreuve.

A lire aussi :  Qui est l'athlète de l'année 2023 ?

L’acétonide de triamcinolone est interdit par l’Agence mondiale antidopage (AMA) depuis 2014 pour avoir amélioré les performances en aidant à la perte de poids sans subir de perte de puissance significative.

L’AIU a découvert qu’Ekiru était de connivence avec un médecin principal d’un hôpital du comté de Nandi, au Kenya, à deux occasions distinctes. Le 29 avril 2021 et le 6 mai 2021, Ekiru a reçu des injections d’acétonide de triamcinolone lors de visites à l’hôpital qui n’ont pas été documentées.

L’enquête menée par l’AIU a ensuite révélé une troisième visite non documentée à l’hôpital, le 19 novembre 2021, au cours de laquelle Ekiru a obtenu une injection de péthidine, des comprimés de mépéridine (péthidine) et d’autres médicaments contre la douleur aiguë.

Au cours de l’enquête, Ekiru a déclaré à l’AIU qu’il avait reçu un numéro et une carte de patient ambulatoire lors de sa première visite, le 29 avril 2021. Il a ensuite affirmé avoir utilisé ce même numéro et cette même carte lors de sa deuxième visite, le 6 mai 2021.

Cependant, les documents de l’hôpital ont révélé qu’Eriku n’a reçu un numéro de patient externe que le 16 juillet 2021, la seule occasion où l’hôpital a confirmé qu’Eriku était un patient externe.

Selon un communiqué de l’AIU, « le médecin principal a affirmé que les visites d’Eriku n’avaient pas été enregistrées par l’hôpital car ‘l’athlète s’était présenté tôt le matin, avant l’ouverture des bureaux d’enregistrement' ».

L’enquête de l’AIU a conclu que les documents médicaux utilisés par Eriku pour expliquer ses deux tests positifs étaient des faux et ne correspondaient pas au dossier de l’hôpital.

A lire aussi :  Top 15 des équipements running les plus attendus en 2024

Initialement, Ekiru souhaitait contester les accusations, mais lorsque les preuves ont été présentées, il a décidé de ne plus poursuivre l’affaire.

L’AIU a soumis une demande formelle à l’Agence Antidopage du Kenya (ADAK) pour que la conduite du médecin traitant soit renvoyée aux autorités pénales pour une enquête plus approfondie.

Avec l’annulation des résultats d’Eriku, les performances d’Evans Chebet et de Gabriel Geay de 2:03:00 au marathon de Valence en 2020 et 2022, respectivement, sont maintenant classées à égalité comme le sixième marathon le plus rapide de tous les temps dans la liste des classements mondiaux.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x