Accueil » Conseils » Les bases » L’entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer
L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

L’entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

16 minutes de lecture

L’une des questions que l’on me pose le plus souvent est la suivante : « Que dois-je rechercher chez un entraîneur de course à pied ? »

Faites une recherche sur Google avec l’expression « entraîneur de course à pied » et vous trouverez littéralement des centaines de sites web d’entraîneurs. De plus, lorsque vous lisez les biographies des entraîneurs, vous constatez que la plupart d’entre elles se ressemblent plus ou moins.

Les entraîneurs mettent souvent en avant leur formation (diplôme, certifications, etc.), leur historique personnel de courses et leurs meilleurs temps de course (nous y reviendrons plus tard), leur philosophie d’entraînement et leurs formules d’entraînement.

En raison de la similitude entre les sites web des entraîneurs, il est difficile de choisir celui avec lequel on veut travailler.

Il est donc essentiel de s’entretenir avec tous les entraîneurs potentiels afin de recueillir le plus d’informations possible et de prendre une décision éclairée.

Bien qu’il y ait probablement plus de facteurs que ceux énumérés dans cet article sur les éléments à prendre en compte lors du choix d’un entraîneur de course à pied, ces 13 facteurs sont ceux que je prendrais en compte.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

En personne ou à distance ?

Si le coaching à distance (en ligne) était déjà très répandu avant le COVID, il l’est encore plus aujourd’hui. Le coaching en ligne et le coaching en personne présentent tous deux des avantages et des inconvénients.

Le coaching en ligne est très intéressant car il vous permet de choisir parmi un plus grand nombre de coachs et, grâce à des plateformes telles que Zoom, vous pouvez toujours bénéficier d’une expérience personnelle en cas de besoin.

L’inconvénient est que si vous cherchez quelqu’un pour vous rencontrer en personne, ce n’est évidemment pas une bonne option.

Cependant, si vous vivez dans une ville relativement petite, il se peut qu’il n’y ait pas beaucoup ou pas du tout d’entraîneurs de course à pied dans votre région. Dans ce cas, votre choix d’entraîneurs de course à pied sera restreint (voire inexistant) et vous devrez vous contenter de celui qui se trouve dans votre région.

En fin de compte, le choix de travailler avec un entraîneur à distance ou en personne est une décision personnelle. Je mentionne ce facteur en premier parce que, que l’entraîneur soit virtuel ou local, vous devez être conscient des autres facteurs mentionnés dans cet article.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

Des attentes claires

Il s’agit d’une voie à double sens et d’un des domaines qui doivent être discutés avant de travailler avec un coach.

Si les attentes ne sont pas discutées dès le départ, cela peut entraîner toute une série de problèmes, surtout négatifs, par la suite. Par exemple, un entraîneur doit être très clair sur sa politique, sa structure de communication, ses directives en matière de paiement, ce qu’il peut faire pour l’athlète, etc…

L’athlète doit être clair sur ce qu’il attend de l’entraîneur, et il est de la responsabilité de l’entraîneur de déterminer s’il peut satisfaire l’athlète AVANT d’entamer le processus d’entraînement.

Connaissance du corps

L’un des principaux aspects du métier d’entraîneur consiste à réaliser et transmettre des séances d’entraînement. Pour ce faire, l’entraîneur doit avoir une bonne compréhension du corps et de son fonctionnement.

C’est pourquoi l’approche « ça marche pour moi, donc ça marchera pour toi » n’est pas la bonne, car chacun réagit différemment aux mêmes stimuli d’entraînement.

Qu’il s’agisse de discuter avec un athlète d’une éventuelle blessure ou de comprendre quels sont les muscles impliqués en course à pied, une solide compréhension du fonctionnement du corps est essentielle pour un entraîneur qualifié.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

Les résultats personnels ne comptent pas

Il s’agit là d’un point important et peut-être de l’une des « erreurs » les plus courantes de la part de l’athlète et de l’entraîneur. Commençons par l’entraîneur.

Beaucoup d’entraîneurs affichent leurs records personnels (PR) sur leur site Internet. Bien qu’il n’y ait rien de mal à cela, la connotation est souvent que si je peux courir aussi vite, alors je dois être qualifié, OU que je peux vous faire courir aussi vite… deux idées fausses.

A lire aussi :  Prévenir les problèmes de pied quand on court : Mode d'emploi

Il n’y a aucune corrélation entre le fait d’être capable de courir vite et celui d’être un bon entraîneur. En fait, on pourrait dire que si vous pouvez courir très vite, c’est que vous avez manifestement choisi de bons parents et que, par conséquent, vous ne savez probablement pas comment travailler avec des athlètes dont la génétique n’est pas rapide.

Parce qu’il est facile pour les athlètes d’être impressionnés par les coureurs/entraîneurs rapides, les athlètes établissent à tort une corrélation entre un coureur rapide et un bon entraîneur. Il faut les séparer.

Il n’y a rien de mal à être impressionné par un coureur rapide, mais il ne faut pas en déduire qu’il peut être un bon entraîneur. Peut-être qu’il le peut, peut-être qu’il ne le peut pas, mais je vous garantis que sa capacité à être un bon entraîneur n’a rien à voir avec sa capacité personnelle à courir.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

Obtenir des résultats pour les athlètes, c’est important

Nous venons de dire que les résultats personnels d’un entraîneur n’ont aucune corrélation avec le fait qu’il soit un bon entraîneur. Bien que cela soit vrai, ce qui compte, c’est que l’entraîneur ait obtenu de bons résultats pour ses athlètes.

Par exemple, voudriez-vous d’un chirurgien cardiaque qui a raté 1/3 de ses opérations ? Probablement pas. C’est pourquoi, tout comme vous engagez quelqu’un pour faire des travaux dans votre maison ou un médecin, vous devriez demander des références et des avis à d’anciens athlètes et à des athlètes actuels de l’entraîneur.

Plus précisément, vous devez rechercher des athlètes qui ont des objectifs similaires aux vôtres.

Par exemple, un entraîneur qui est un excellent entraîneur de mile à 10K mais qui ne pratique pas l’ultrarunning. Toutefois, si cet entraîneur prend en charge tous les types de coureurs et que vous ne vous adressez qu’à ses athlètes du 5 km, alors que vous vous entraînez pour un ultramarathon, vous risquez d’avoir des ennuis.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

. Si j’ai appris une chose sur l’entraînement et le coaching, c’est que la relation entre un entraîneur et un athlète n’est rien d’autre que cela… une relation.

Et, comme les relations, elles ne sont pas toutes bonnes. Certaines sont extraordinaires, d’autres non, et beaucoup se situent entre les deux.

C’est pourquoi, bien que l’on mette souvent l’accent sur les qualifications lors de l’embauche d’un entraîneur de course à pied, il faut également mettre l’accent sur l’impression que l’athlète retire de l’entraîneur.

J’encourage vivement toute personne cherchant à engager un entraîneur à passer un appel ou à se rencontrer en personne (ou par Zoom) si possible avant d’engager un entraîneur. Il ne s’agit pas seulement de poser des questions mais, comme indiqué ci-dessus, de voir si l’athlète s’entend bien avec l’entraîneur.

Il est également important de noter que, comme les relations personnelles, certaines se termineront. Ce n’est ni une bonne ni une mauvaise chose, c’est la réalité.

Il se peut que l’athlète ait dépassé le niveau de compétence de l’entraîneur et qu’il ait besoin de se mettre au niveau de ce dernier. Ou encore, l’athlète et l’entraîneur ne sont plus d’accord et ne s’entendent plus.

Quelle que soit la raison, il est essentiel de comprendre que la fin d’une relation d’entraînement fait parfois partie du processus de recherche du bon entraîneur.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

Pourquoi cela fait-il partie de ma séance d’entraînement ?

Tout comme les entraîneurs qui se fient à leurs résultats personnels, les entraîneurs attribuent trop souvent des séances d’entraînement au hasard aux athlètes ou donnent le même programme à tous leurs athlètes.

C’est souvent parce qu’ils ont trop d’athlètes et/ou qu’ils sont trop paresseux pour donner à chaque athlète son propre programme. Ce n’est pas correct.

C’est pourquoi les programmes d’entraînement génériques ne sont pas excellents. Bien qu’ils puissent fonctionner correctement pour les coureurs non entraînés, il n’y a aucune excuse pour qu’un coureur entraîné reçoive un programme d’entraînement générique.

Revenons au sujet des séances d’entraînement attribuées au hasard. Pour être clair, chaque séance d’entraînement doit avoir un but spécifique par rapport à l’objectif et, par conséquent, à la place qu’elle occupe dans le plan.

A lire aussi :  Qu'est-ce que la puissance en course à pied ? + Comment améliorer la vôtre pour mieux courir ?

Si un entraîneur ne peut pas expliquer pourquoi il a placé une séance d’entraînement dans un programme, changez d’entraîneur – c’est aussi simple que cela.

Communication

Peu importe le nombre de doctorats en physiologie que vous possédez ou le nombre d’athlètes olympiques que vous avez entraînés ; si vous ne répondez pas aux courriels en temps opportun, si vous n’envoyez pas les programmes d’entraînement à temps et si vous n’assumez pas vos responsabilités envers votre athlète, vous n’êtes pas un bon entraîneur.

En tant qu’athlète, vous devez jongler avec beaucoup de choses, probablement le travail, la famille, les relations sociales et, oh oui… essayer d’intégrer l’entraînement. La dernière chose dont vous avez besoin dans votre vie, c’est de stresser parce que votre entraîneur ne communique pas correctement avec vous.

Bien que cette catégorie ne soit évidemment pas spécifique au coaching, mais plutôt à n’importe quel emploi, si votre entraîneur est un mauvais communicateur et que vous lui avez donné une chance de s’améliorer, mais qu’il ne l’a pas fait, changez d’entraîneur.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

Fiable

Ce point s’inscrit plus ou moins dans la lignée de la section précédente (communication). Votre entraîneur compte sur vous pour effectuer les séances d’entraînement de la manière qu’il vous a prescrite. De même, vous dépendez de votre entraîneur pour qu’il respecte ses engagements.

Encore une fois, si l’entraîneur a prouvé à plusieurs reprises qu’il n’était pas fiable, changez d’entraîneur.

1/500 ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, dans un effort pour maximiser leurs revenus, les entraîneurs prennent souvent plus d’athlètes qu’ils ne peuvent en gérer. Bien que je comprenne que nous ayons tous besoin de payer le loyer, cela ne doit pas se faire au détriment de la qualité de l’entraînement.

Par conséquent, une bonne question à poser à un entraîneur potentiel est de savoir combien d’athlètes il entraîne actuellement et s’il a un plafond.

Bien que les nouvelles technologies permettent d’entraîner plus d’athlètes qu’auparavant, le fait est qu’un entraîneur ne peut travailler qu’avec un nombre limité d’athlètes avant que la qualité ne diminue.

Dans certains cas, un entraîneur aura des entraîneurs qui travailleront en dessous de lui pour gérer la surcharge. Bien que cela soit logique d’un point de vue commercial, ainsi que du point de vue de l’entraînement, si vous ne voulez travailler qu’avec l’entraîneur principal, cela peut poser un problème.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

L’homme à tout faire

Demanderiez-vous à un avocat spécialisé dans les brevets de rédiger les statuts de votre entreprise ? Demanderiez-vous à un cardiologue de vous poser une prothèse de hanche ? Non, mais pourquoi pas – ce sont tous des médecins, après tout.

À l’instar de ces exemples, le coaching n’est pas différent. L’époque du coach d’endurance polyvalent est révolue. Aujourd’hui, c’est la spécificité qui prime.

Si un entraîneur de course à pied peut vous aider à vous entraîner pour un ultramarathon, ne serait-il pas plus judicieux de travailler avec un entraîneur spécialisé dans l’entraînement des ultramarathoniens ?

Par conséquent, si vous rencontrez un entraîneur qui prétend être  » spécialisé  » dans tous les domaines, prenez vos chaussures de course et courez dans l’autre direction… rapidement !

Responsabilité

Comme nous l’avons mentionné plus haut, la relation athlète/entraîneur est à double sens. Cela est d’autant plus vrai et important qu’il s’agit de la responsabilité.

Par exemple, un entraîneur doit exiger de l’athlète qu’il soit responsable de ses séances d’entraînement. Sans cela, l’athlète ne progressera pas et pourrait même donner à son entraîneur de fausses informations sur les séances d’entraînement qu’il a effectuées et/ou sur leur degré d’achèvement.

Inversement, un entraîneur doit être tenu responsable de son professionnalisme et de la qualité du programme conçu pour l’athlète.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

L’entraîneur a-t-il de l’expérience avec vos objectifs ?

Nous avons discuté plus haut dans la section « L’homme à tout faire » que vous voulez trouver un entraîneur qui a de l’expérience avec le sport ou la distance pour lesquels vous vous entraînez. Cependant, creusons un peu plus loin.

Disons que vous voulez un entraîneur de course à pied pour vous entraîner spécifiquement pour le Marathon des Sables (un ultramarathon de six jours et 250 km à travers le désert du Sahara) – étant donné les exigences extrêmes de cette course, vous voudrez probablement chercher non seulement un entraîneur d’ultramarathon, mais aussi un entraîneur qui a de l’expérience dans l’entraînement d’athlètes pour cette course spécifique.

A lire aussi :  Comment bien gérer son cycle d'entraînement hivernal ?

Être à la page et étudier le sport

Malheureusement, le monde de la santé et de la forme physique et, par association, le monde du sport sont remplis de mythes et d’informations inexactes. De plus, avec la présence des médias sociaux, ces mythes et ces inexactitudes se répandent comme une traînée de poudre.

Bien que nombre de ces mythes aient été démystifiés par la science, beaucoup d’entre eux se sont avérés très tenaces et continuent d’être acceptés comme des faits. En outre, ce qui était vrai hier peut s’avérer incorrect aujourd’hui.

L'entraîneur de course à pied : Quel est son rôle ? 13 facteurs à considérer

Quel que soit le nombre de diplômes ou de certifications d’un entraîneur, il est de sa responsabilité professionnelle de se tenir au courant des dernières recherches scientifiques et factuelles afin de transmettre des informations exactes et actualisées à ses athlètes.

C’est pourquoi vous devez demander à un entraîneur potentiel s’il se tient au courant des méthodes d’entraînement actuelles et par quels moyens.

Enfin, un bon entraîneur doit être un étudiant du sport. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Cela signifie principalement que l’entraîneur est toujours à la recherche d’occasions d’apprendre et d’approfondir ses connaissances.

Voici un exemple. Alors que la plupart des gens se contentent d’aller courir, de revenir et de s’arrêter là, un coureur qui étudie le sport sera attentif à beaucoup de choses pendant la course pour voir s’il peut apprendre quelque chose.

Il est peut-être allé faire un tour à vélo et a remarqué que lorsqu’il se mettait en selle pour monter une côte, il avait l’impression de courir.

Dans ce cas, l’entraîneur pourrait rentrer chez lui et utiliser ses connaissances du corps pour comprendre quels muscles sont utilisés dans cette position de cyclisme et pendant la course à pied, car cela pourrait constituer une excellente occasion d’entraînement croisé pour ses coureurs.

Résumé

Nous avons abordé de nombreux aspects à prendre en compte lorsque l’on cherche un entraîneur de course à pied. Nous avons abordé un grand nombre d’éléments à prendre en compte lorsque l’on cherche un entraîneur de course à pied. En résumé, voici les éléments les plus importants à prendre en compte :

  • Vos objectifs correspondent-ils à l’expertise de l’entraîneur ?
  • Agit-il de manière professionnelle ?
  • A-t-il l’air d’être quelqu’un avec qui vous aimeriez travailler ?
  • Connaît-il le fonctionnement du corps humain et cherche-t-il constamment de nouvelles occasions d’apprendre ?
  • Tient-il une liste d’athlètes qui lui permet de se concentrer sur chacun d’entre eux ?

Si vous répondez « oui » à toutes ces questions, vous avez probablement trouvé un bon partenaire.

Si ce n’est pas le cas, cela ne veut pas dire que l’entraîneur est un mauvais élève, mais il vaudrait probablement la peine que vous continuiez à chercher. Si vous êtes à la recherche d’un entraîneur de course à pied, j’espère que cet article vous a été utile.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x