Accueil » Conseils » Qu’est-ce qu’un déficit calorique ? Est-ce la meilleure façon de perdre du poids ?
Qu'est-ce qu'un déficit calorique ? Est-ce la meilleure façon de perdre du poids ?

Qu’est-ce qu’un déficit calorique ? Est-ce la meilleure façon de perdre du poids ?

9 minutes de lecture

Toute personne ayant déjà essayé de perdre du poids a probablement compté les calories, mais ne sait peut-être pas ce qu’est un déficit calorique.

Vous avez peut-être utilisé une application populaire de comptage des calories comme MyFitnessPal, qui vous permet d’enregistrer tout ce que vous avez mangé et bu au cours d’une journée, ou vous avez peut-être été moins discipliné, mais vous avez tout de même essayé de regarder le nombre de calories sur les aliments que vous mangiez.

Cependant, certaines personnes constatent que même lorsqu’elles comptent le nombre de calories qu’elles consomment et que les chiffres sur la balance ne commencent pas à baisser, les résultats de leur perte de poids ne sont pas aussi significatifs qu’elles le souhaiteraient.

En général, pour perdre du poids, il ne suffit pas de consommer moins de calories que ce que l’on consomme déjà. Il faut créer un déficit calorique.

Mais qu’est-ce qu’un déficit calorique et de combien de calories avez-vous besoin pour perdre du poids ?

Dans cet article, nous répondrons à ces questions, en abordant les notions de base telles que la signification du déficit calorique, la manière de créer un déficit calorique et la nécessité de créer un déficit calorique pour perdre du poids.

Nous aborderons les sujets suivants

  • Qu’est-ce qu’une calorie ?
  • Qu’est-ce qu’un déficit calorique ? Signification du déficit calorique
  • Comment créer un déficit calorique ?
  • Faut-il être en déficit calorique pour perdre du poids ?

Qu’est-ce qu’une calorie ?

Avant de voir ce qu’est un déficit calorique et comment créer un déficit calorique, faisons un petit rappel de ce qu’est une calorie.

Une calorie (ou Kcal) est une unité d’énergie. Une calorie est la quantité d’énergie nécessaire pour chauffer un gramme d’eau d’un degré Celsius. Lorsqu’on parle de calories dans les aliments, la teneur calorique d’un aliment décrit la quantité d’énergie que votre corps peut tirer de cet aliment.

Chaque type d’aliment – et certaines boissons – contient un certain profil de macronutriments (glucides, protéines et lipides), qui sont des molécules biologiques fournissant de l’énergie stockée dans les liaisons entre les atomes.

Lorsque ces liaisons sont rompues au cours du processus de digestion, de l’énergie est libérée.

Chacun des différents macronutriments fournit une quantité différente d’énergie, ou de calories, par gramme, en fonction de la disposition des atomes. Les glucides et les protéines contiennent tous deux 4 calories par gramme, les lipides 9 calories par gramme et l’alcool 7 calories par gramme.

L’organisme utilise ces calories pour tout, depuis le battement du cœur et la contraction des muscles jusqu’à la digestion des aliments.

A lire aussi :  Âge chronologique et âge biologique + 6 facteurs importants qui influent sur le vieillissement

femme tenant un beignet dans une enveloppe

Qu’est-ce qu’un déficit calorique ? Signification de déficit calorique

De nombreuses personnes connaissent le concept de déficit calorique, même si le terme ne leur est pas familier. Qu’est-ce qu’un déficit calorique ?

Un déficit calorique, généralement appelé déficit calorique, désigne la situation dans laquelle le nombre de calories que vous consommez au cours d’une journée, d’une semaine ou d’une autre période est inférieur au nombre de calories que vous brûlez au cours de cette même période.

Par exemple, si vous brûlez 2 000 calories par jour et que vous n’en consommez que 1 500, vous avez généré un déficit de 500 calories ce jour-là.

En général, pour perdre du poids, il faut créer un déficit calorique.

La plupart des recherches ont conclu qu’un déficit calorique de 3 500 calories est suffisant pour perdre une livre de graisse corporelle stockée. Sur une semaine, cela correspond à un déficit calorique quotidien de 500 calories.

Page d'un livre où ilest écrit "calories"

Comment créer un déficit calorique ?

La seule façon de créer un déficit calorique est de consommer moins de calories que vous n’en brûlez, ce qui revient à brûler plus de calories que vous n’en mangez.

Que vous envisagiez cette question à une échelle de temps microscopique, comme votre bilan énergétique quotidien, ou à une échelle plus macroscopique, comme votre bilan énergétique hebdomadaire, les résultats seront les mêmes : « les calories absorbées » doivent être inférieures aux « calories dépensées » au cours de cette période.

Cela dit, il est important de souligner que vous pouvez être en excédent énergétique certains jours de la semaine (en mangeant plus de calories que vous n’en brûlez ces jours-là) tout en maintenant un déficit calorique net au cours de la semaine, ce qui vous permet de perdre du poids.

Prenons le cas d’un homme de 37 ans dont la dépense énergétique quotidienne totale moyenne est de 2 400 calories.

Sa semaine se présente comme suit :

  • Lundi : Consomme 1800 calories
  • Mardi : Consomme 2000 calories
  • Mercredi : Consomme 1800 calories
  • Jeudi : Consomme 2000 calories
  • Vendredi : Consomme 1800 calories
  • Samedi : Consomme 1800 calories
  • Dimanche : Consomme 3000 calories

Une femme regarde son smartphone avec un smoothie en bouteille

Même s’il a un « jour de triche » le dimanche, il sera toujours en déficit calorique global pour la semaine d’environ 2 600 calories, ce qui le met sur la bonne voie pour perdre 3/4 de livre par semaine ou 39 livres par an.

Bien que la création d’un déficit calorique soit simple en théorie, il peut être difficile de calculer ses propres « calories », et il est également difficile de les mettre en pratique.

« Le calcul des calories consiste essentiellement à essayer de calculer avec précision le nombre de calories que vous mangez et le nombre de calories que vous brûlez chaque jour, afin de vous assurer que vous générez un déficit calorique plutôt qu’un équilibre énergétique ou un excédent calorique.

A lire aussi :  Crampes musculaires en course à pied : Les causes + Conseils pour les éviter et les soigner

Lorsque le nombre de calories que vous mangez est égal au nombre de calories que vous brûlez (équilibre énergétique), votre poids ne change pas.

Lorsque vous êtes en excédent calorique, vous consommez plus de calories que vous n’en brûlez et vous prenez du poids.

Alors, comment évaluer exactement le nombre de calories que vous mangez et brûlez ?

Il est un peu plus facile de calculer l’apport énergétique de l’équation, à condition de noter méticuleusement tous les aliments et boissons contenant des calories que vous consommez et de mesurer avec précision la taille de vos portions.

Compter les calories d'une pomme

Vous pouvez utiliser les informations nutritionnelles figurant dans le tableau des ingrédients du produit alimentaire que vous consommez pour calculer le nombre de calories contenues dans ce que vous mangez en fonction de la taille de la portion.

Lorsque vous consommez des aliments qui n’ont pas d’étiquette nutritionnelle, vous pouvez utiliser des ressources en ligne et des applications de suivi des aliments qui présentent les valeurs nutritionnelles des aliments naturels, des repas pris au restaurant et d’autres aliments courants dont l’étiquette n’est pas toujours facilement accessible.

Le calcul de la dépense énergétique est un peu plus difficile, car quatre facteurs principaux entrent en ligne de compte dans votre dépense énergétique quotidienne totale (DEQT) :

  • Votre taux métabolique de base, c’est-à-dire les calories que votre corps brûle au repos pour rester en vie. Selon l’American Council on Exercise, le métabolisme de base représente environ 60 à 75 % du total des calories que vous brûlez en une journée, bien que cela dépende quelque peu de votre niveau d’activité, tant en termes d’exercices planifiés que d’activité physique accumulée au cours de la journée.
  • Les calories brûlées au cours d’un exercice planifié, appelé EAT (exercise activity thermogenesis), peuvent être estimées à l’aide d’un cardiofréquencemètre ou d’une montre de fitness telle que la Garmin Forerunner 955 et la WHOOP 4.0.
  • Les calories brûlées pendant l’activité physique au-dessus des niveaux de base, appelées NEAT (non-exercise activity thermogenesis).
  • Les calories brûlées lors de la digestion des aliments, appelées effet thermique des aliments.

Vous pouvez estimer votre BMR à l’aide de calculateurs en ligne tels que celui présenté ici. Pour en savoir plus sur le calcul de votre dépense énergétique totale, cliquez ici.

Vous pouvez également estimer vos besoins caloriques ici.

Nombre de Kcal par aliment

Faut-il être en déficit calorique pour perdre du poids ?

Bien que les spécialistes de la santé et du fitness s’accordent généralement à dire que l’équilibre énergétique global (calories absorbées par rapport aux calories dépensées) joue un rôle majeur dans la perte, le maintien ou la prise de poids, certaines données suggèrent que les calories ne sont pas le seul facteur influençant les changements de poids et la perte de graisse.

A lire aussi :  Qu'est-ce que la douleur du nerf fémorale (névralgie crurale) et comment la soigner ?

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), le moyen le plus efficace de gérer son poids est de réduire les calories et de faire 30 minutes d’exercice par jour. Il convient de noter que les CDC précisent que la réduction des calories ne signifie pas nécessairement que vous devez manger moins.

Le meilleur moyen de se sentir rassasié tout en réduisant les calories est de se concentrer sur la volumétrie, c’est-à-dire d’essayer de manger des aliments denses sur le plan nutritionnel mais pas sur le plan calorique.

Il s’agit de manger des aliments moins caloriques mais qui rassasient, tels que des aliments riches en fibres et en eau.

Par exemple, si vous consommez davantage de légumes et de fruits plutôt que des céréales raffinées, des en-cas emballés et des sucreries, votre estomac se remplira et vous n’aurez pas faim, même si la teneur calorique est moindre.

Enfin, bien que les CDC recommandent de créer un déficit calorique pour perdre du poids, un déficit ne dépassant pas 3 500 à 7 000 calories par semaine – ce qui entraînerait une perte de 1 à 2 livres de graisse – est la suggestion pour une perte de poids efficace et durable.

Là encore, il est conseillé de créer ce déficit calorique en combinant des restrictions alimentaires et une activité physique quotidienne.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x