Accueil » Actualités Running » Sifan Hassan tombe à quelques mètres de la ligne d’arrivée dans la finale du 10 km des Championnats du monde 2023
Sifan Hassan tombe à quelques mètres de la ligne d'arrivée dans la finale du 10 km des Championnats du monde 2023

Sifan Hassan tombe à quelques mètres de la ligne d’arrivée dans la finale du 10 km des Championnats du monde 2023

7 minutes de lecture

Après la première journée des Championnats du monde d’athlétisme 2023 à Budapest, en Hongrie, certains concurrents sont ravis de leurs victoires, tandis que d’autres déplorent des performances décevantes.

Nous avions les yeux rivés sur la coureuse néerlandaise d’origine éthiopienne Sifan Hassan, qui tentait de remporter une triple victoire lors du principal événement international d’athlétisme, avec les courses du 1 500 m, du 5 000 m et du 10 000 m, toutes inscrites au programme pour espérer décrocher une médaille d’or.

Hier matin, samedi 23 août 2023, Hassan a donné le coup d’envoi de ses grands objectifs aux Championnats du monde d’athlétisme 2023 en remportant sa série des éliminatoires du 1500 m féminin.

Sifan Hassan a réalisé une performance pleine de tact sur 1500m, faisant appel à l’une de ses stratégies favorites qui consiste à faire preuve de patience en restant en neuvième position pendant la majeure partie de la course, puis en bouclant le dernier 400m en 59,22 pour remporter sa série en 4:02,92.

Elle avait un double objectif pour la journée avec la finale du 10 000m féminin prévue juste 7,5 heures plus tard dans la journée.

Cependant, même ce court temps de récupération a été tronqué par un retard d’une heure dû à la pluie dans la matinée, qui a repoussé les éliminatoires du 1500m d’une heure.

Sifan Hassan tombe à quelques mètres de la ligne d'arrivée dans la finale du 10 km des Championnats du monde 2023

Malheureusement, les 6,5 heures de temps d’arrêt se sont avérées insuffisantes pour permettre à Sifan Hassan d’atteindre son objectif et de remporter la médaille d’or de la course féminine de 10 000 mètres aux Championnats du monde d’athlétisme de 2023.

A lire aussi :  5 raisons de participer au marathon de Lisbonne

Bien qu’elle ait fait une belle course hier soir lors des Championnats du monde d’athlétisme sur 10 000 m, Hassan est tombée littéralement à genoux à 30 mètres de la ligne d’arrivée après s’être engagée dans un sprint complet avec Gudaf Tsegay, future gagnante des Championnats du monde d’athlétisme 2023 sur 10 000 m.

Bien que Sifan Hassan ait réussi à prendre une légère avance à la fin de la course et qu’elle ait effectué un dernier tour incroyable jusqu’à la toute fin, les jambes de Sifan Hassan ont semblé finalement laisser la fatigue accumulée au cours de la journée s’installer à 30 mètres de la ligne d’arrivée.

Au lieu de rester dans son couloir contre le poteau (couloir 1) dans la dernière ligne droite, Hassan a dérivé vers le couloir 2.

Ce faisant, elle a balancé son bras droit vers l’arrière, heurtant l’épaule droite de sa concurrente éthiopienne (et championne du monde du 5 000 mètres !) Gudaf Tsegay, qu’elle avait forcée à s’écarter pour courir après que Hassan soit sortie du couloir 1.

Cet impact a apparemment fait tomber Hassan comme une quille de bowling, tandis que Tsegay s’est élancée pour remporter la médaille d’or des Championnats du monde du 10 000 mètres en 31:27.18.

Gudaf Tsegay a utilisé la vitesse de ses jambes de championne du monde du 5000m pour effectuer un dernier tour de piste incroyable, parcourant les 400 derniers mètres en 59,01 secondes avec un dernier 200 mètres en 27,95 secondes pour remporter la course.

Pour une course de 10 km, c’est un coup de pied final très impressionnant !

A lire aussi :  La légende Courtney Dauwalter félicite Jasmin Paris après son triomphe aux Barkley Marathons

Certains coureurs peuvent se demander pourquoi Hassan n’a pas disqualifié Gudaf Tsegay de la course.

Normalement, si un coureur élimine un coureur qui le précède et qui se bat par derrière pour la victoire, le coureur qui essayait de passer et qui renverse le coureur qui le précède en essayant de défendre son avance est DQ’d (disqualifié).

S’il est vrai que Tsegay était derrière Hassan et qu’il l’a certainement heurtée, parce que Hassan est sorti de son couloir, ces règles de disqualification ne s’appliquent pas.

Si Sifan Hassan était restée dans le couloir 1 au lieu de dériver dans le couloir 2, et que Gudaf Tsegay l’avait ensuite heurtée ou fait tomber, Tsegay aurait été disqualifié.

Mais ce n’est pas ainsi que la course s’est déroulée, car Hassan n’a pas seulement dévié vers le large et basculé dans le couloir 2, mais elle a aussi écarté les coudes et attrapé l’épaule de Gudaf Tsegay.

Tsegay a tout à fait le droit de rester dans son couloir et d’atteindre l’arrivée sans avoir à couper à travers plusieurs couloirs pour éviter Hassan qui s’est écartée en essayant de défendre sa position de leader.

En fait, la manœuvre de Hassan était un motif de disqualification pour elle.

Ce drame mis à part, les femmes éthiopiennes ont fini par balayer l’épreuve du 10 km féminin des Championnats du monde d’athlétisme 2023.

La championne en titre des Championnats du monde d’athlétisme 2022, Letesenbet Gidey, a remporté la médaille d’argent en terminant le 10 000 m en 31:28.18, tandis que sa compatriote Ejgayehu Taye a remporté la médaille de bronze en 31:28.31.

Ce fut vraiment une fin de course à suspense, car il semblait que Sifan Hassan allait pouvoir conserver sa petite avance, mais le marteau de Tesgey sur les 200 derniers mètres, associé aux jambes défaillantes de Hassan au mauvais moment, a conduit à la surprise que Tsegay espérait sûrement et que Hassan craignait sûrement.

L’ensemble de l’épreuve du 10 000 m féminin a été très excitant et a démontré le très haut niveau de la course de distance féminine sur la scène internationale actuelle.

C’est ce qui rend des événements comme les Championnats du monde d’athlétisme si passionnants ; les amateurs d’athlétisme et de course à pied en général ont l’occasion de voir non seulement les coureurs les plus rapides du monde concourir au plus haut niveau, mais aussi d’avoir une vue d’ensemble du sport que nous aimons tous – en l’occurrence, la situation passionnante des coureuses de fond à l’échelle mondiale.

La première coureuse américaine du 10 km des Championnats du monde 2023 a été Alicia Monson, qui a terminé cinquième avec un temps de 31:32,29.

La cinquième place d’Alicia Monson est le meilleur résultat d’une coureuse américaine dans le 10 km féminin depuis qu’Emily Infeld a remporté la médaille de bronze en 2015.

Sifan Hassan a réussi à s’extraire de la piste et à se relever pour terminer la course, terminant à une décevante 11e place.

Après la course, Hassan a écrit sur Instagram :

« Je me sentais si bien dans la course, j’avais de la patience et je sprintais pour l’or. Je suis tombé et j’ai manqué le podium. Cela arrive, c’est le sport. Bien sûr, je suis déçue et triste. Mais j’ai relevé un défi et je n’ai pas encore terminé. Je vais me concentrer sur ce qui m’attend. Merci pour tout le soutien et les gentils messages ! »

Tomber dans une course à pied n’est jamais bon, et lorsque vous courez des femmes d’un tel calibre, vous n’avez tout simplement pas le temps – même quelques secondes ou fractions de seconde – de vous remettre d’une chute si près de la ligne d’arrivée.

Vous pouvez consulter les résultats complets de l’épreuve et de toutes les autres épreuves des Championnats du monde d’athlétisme 2023 cette semaine en cliquant ici.

Pour savoir comment regarder les championnats du monde d’athlétisme, cliquez ici.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x