Comment bien choisir ses chaussures de running avec Runnea ?

Comment bien choisir ses chaussures de running ?

9 minutes de lecture

Les modèles de chaussures running sont si nombreux que faire un choix peut vite être décourageant. Que vous couriez beaucoup, peu ou moyennement, il existe une chaussure adaptée à chaque coureur. Tout comme il existe une chaussure pour chaque coureur, il existe une chaussure pour chaque pied. Que vous ayez besoin d’une “boîte à orteils” plus large, d’une chaussure minimaliste, d’un drop spécifique du talon à l’orteil, que vous souhaitiez un retour d’énergie plus important à travers la chaussure ou que vous ayez simplement besoin de quelque chose pour contrôler le mouvement de votre pied, nous avons des chaussures de course pour femmes et pour hommes conçues pour répondre à vos besoins. Voici quelques conseils pratiques pour savoir quelles questions vous devez vous poser avant de faire votre choix.

Sur quelle surface allez-vous courir ? 

Si vous vous entraînez principalement sur du bitume, les chaussures de route sont faites pour vous. Plus amortissantes que les chaussures de trail ou minimalistes, elles permettent d’absorber les chocs et de minimiser les risques de blessures.

Si vous courez sur des surfaces meubles et boueuses, il est préférable de porter une paire de chaussures de trail avec une semelle profonde qui offre une meilleure adhérence et un meilleur soutien de la cheville, ce qui est essentiel pour courir sur des terrains accidentés. En revanche, sur le bitume, ces chaussures seront inconfortables car les crampons appuieront sur la plante de vos pieds et s’useront rapidement.

Si vous faites un peu des deux, vous devriez opter pour des chaussures hybrides. Ces chaussures fonctionnent bien sur le bitume et les sentiers, avec un mélange équilibré d’adhérence et d’amorti.

Chaussures de running vue de près

Avez-vous fait analyser votre foulée ?

Certains magasins spécialisés en course à pied proposent une analyse vidéo gratuite de la foulée dans le cadre de leur service complet d’essayage de chaussures de running.

En utilisant la technologie vidéo pour analyser votre type de foulée, vous pourrez évaluer votre pronation – c’est-à-dire la mesure dans laquelle votre pied s’enroule naturellement vers l’intérieur lorsque vous courez – et l’endroit où votre pied touche le sol.

A lire aussi :  Comment se préparer à une course officielle de course à pied ?

Ils pourront ensuite vous recommander une chaussure de running basée sur la forme du pied, le terrain, la pronation et vos préférences personnelles, parmi une gamme de grandes marques telles que Nike, Adidas, New Balance et bien d’autres.

Il est important de se rappeler que chaque chaussure et chaque marque s’adaptent légèrement différemment, même si la taille est la même. Idéalement, pour courir, il doit y avoir au moins une largeur de pouce entre l’extrémité de l’orteil le plus long et l’extrémité de la chaussure.

Portez-vous déjà des semelles orthopédiques ?

pieds posés sur des semelles orthopédiques

Si vous portez déjà des semelles orthopédiques, n’oubliez pas d’en tenir compte lors de l’essayage, car elles peuvent modifier l’ajustement et la sensation de la chaussure. Si vous n’avez jamais essayé les semelles intérieures, c’est peut-être le moment d’y penser. Les semelles vous permettent de personnaliser l’ajustement de votre pied et d’apporter un confort supplémentaire au niveau du talon, de la voûte plantaire et de l’avant du pied, tout en réduisant les problèmes de glissement, d’ampoules, d’irritations et de périostites tibiales.

Conçues pour épouser les contours de votre pied, les semelles peuvent apporter un confort supplémentaire et ainsi faciliter votre pratique de la course à pied au quotidien.

Avec quelles chaussettes courez-vous ?

Cela peut paraître ridicule à première vue, mais l’épaisseur de vos chaussettes peut faire une grande différence dans l’ajustement et la sensation de votre chaussure, surtout lorsque vos pieds se dilatent sous l’effet de la chaleur. Portez toujours les chaussettes dans lesquelles vous avez l’intention de courir lorsque vous vous rendez à une séance d’essayage de chaussures.

Un coureur tire sur sa chaussette de running

Envisagez une paire de chaussettes techniques spécialement conçue pour offrir un soutien de la voûte plantaire et un rembourrage supplémentaire au niveau de l’avant-pied, des orteils et du talon pour une meilleure protection contre les chocs.

Bien que confortables, je ne recommande pas de porter des chaussettes en coton pour courir. Le coton retient l’humidité, ajoutez à cela la chaleur et le frottement lorsque vous courez et vous risquez de vous retrouver avec des ampoules, des callosités et des irritations.

Veillez toujours à ce que vos chaussettes soient plus hautes que l’arrière de vos chaussures de running, sinon elles glisseront pendant votre course, provoquant frottements et irritations à l’arrière de votre talon.

Quelle est votre distance de prédilection ?

Si vous vous entraînez pour un marathon, vous aurez généralement besoin d’un style de chaussure de running différent de celui que vous utiliserez si vous essayez de battre votre record personnel sur 5 km. Sur les longues distances, vous aurez besoin d’une chaussure plus amortissante, tandis que sur les courtes distances, vous aurez plutôt intérêt à opter pour une chaussure d’entraînement plus souple.

A lire aussi :  Quels muscles le tapis de course fait travailler ?

Y a-t-il possibilité de faire un essai ?

L’achat de baskets de running est un investissement important, il est donc important de toujours les tester en condition réelle avant de les acheter. Se déplacer sur le sol moquetté d’un magasin ne permet pas de reproduire la sensation et la réaction de la chaussure lorsque vous courrez avec. Demandez toujours à les tester sur les tapis de course du magasin, par exemple.

Chaussures de running vue de près sur un tapis de course

La marque a-t-elle de l’importance ?

Vos chaussures de running doivent toujours être fonctionnelles, et non pas à la mode. Ne vous laissez pas tenter par les dernières tendances ou marques simplement parce qu’elles sont populaires cette saison.

La marque a son importance, mais uniquement pour vous assurer que vous bénéficiez du confort, de l’ajustement et de la durabilité qui vous conviennent.

Toutes les marques s’adaptent légèrement différemment, et certaines marques sont légèrement plus larges que d’autres. Il est toujours préférable d’essayer les chaussures de running avant de les acheter, car de légères différences dans la coupe peuvent avoir un effet considérable sur le confort.

De quel type de chaussures ai-je besoin ?

Quelle que soit votre foulée, une bonne paire de chaussures de course à pied vous apportera souplesse, durabilité et soutien.

Le niveau de ces caractéristiques dépend de la place qu’occupent vos chaussures dans les cinq groupes principaux : contrôle du mouvement, amorti, stabilité, légèreté et surface.

Chaussettes de running vertes portées par un coureur sur une pelouse

Chaussures de running à contrôle de mouvement

Les chaussures de course à contrôle de mouvement sont idéales pour tout coureur ayant une surpronation. Conçues pour réduire ou contrôler le déroulement excessif du pied, corriger votre foulée et fournir une absorption supplémentaire des chocs, elles représentent généralement le type de chaussure le plus rigide.

Les chaussures de running amortissantes

Le rembourrage est important pour les coureurs qui souffrent de sous-pronation, c’est-à-dire qui n’enroulent pas assez leurs pieds vers l’intérieur ou qui les enroulent trop vers l’extérieur. Le mouvement d’enroulement aide votre pied à absorber le choc de chaque pas qui, autrement, serait envoyé à travers vos articulations vers votre colonne vertébrale.

Les chaussures très amortissantes sont conçues pour réduire les chocs en reproduisant une foulée plus naturelle.

Chaussures de running portées  par un coureur sur une piste d'athlétisme

Les chaussures de running stables

Les chaussures de stabilité offrent un amorti, un soutien médial et une durabilité qui constituent un compromis entre le contrôle du mouvement et les chaussures à amorti. Elles sont conçues pour empêcher les mouvements excessifs du pied et de la cheville sans trop restreindre les mouvements.

Les chaussures de running légères

Les chaussures légères sont, comme leur nom l’indique, généralement plus légères et donc plus flexibles. Elles combinent le meilleur de l’approche « minimaliste » (donner l’impression de ne pas porter de chaussures grâce à des caractéristiques telles qu’une tige en maille) et de l’amorti pour protéger vos pieds. Les chaussures légères réduisent la fatigue et la douleur après une séance ou une course, tout en étant incroyablement confortables.

A lire aussi :  Équipez-vous pour la Performance : 7 Conseils pour un Équipement Sportif à Prix Réduit

Les chaussures de trail

Chaussures de trail portées par un traileur sur un tronc d'arbre vue de près

Ces chaussures ont tendance à avoir un ensemble de caractéristiques différentes et spéciales conçues pour vous aider à courir sur toutes sortes de terrains accidentés, qu’il s’agisse d’un terrain dur, d’un terrain meuble, d’un terrain accidenté ou d’une combinaison de ces deux types de terrains. Les caractéristiques telles que les doublures Gore-Tex, les rembourrages pour le milieu du pied et les semelles extérieures en caoutchouc à crampons sont courantes avec ces types de chaussures et elles sont généralement plus résistantes avec des tiges plus solides pour protéger votre pied et gagner en confort sur les séances ou les courses plus longues.

L’objectif principal des chaussures de trail est d’assurer un excellent niveau d’adhérence. Elles sont toutes neutres, mais la semelle extérieure change d’une chaussure à l’autre, avec une semelle offrant traction et stabilité sur les surfaces glissantes et instables, et un drop plus faible permettant de réagir rapidement aux changements de terrain.

Comparatif des chaussures de running – Quelles chaussures avec le meilleur rapport qualité-prix ?

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Optimized by Optimole
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x