Accueil » Conseils » Santé, blessures et douleurs » Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d’experts pour le rétablissement et la rééducation
Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d’experts pour le rétablissement et la rééducation

12 minutes de lecture

Souffrez-vous de douleurs au genou lorsque vous courez ? La douleur au genou est la principale plainte des coureurs, représentant plus de 27 % de toutes les blessures liées à la course à pied.

Les douleurs au genou sont généralement dues à des pathologies telles que le syndrome ITB ou le genou du coureur, mais aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux déchirures méniscales.

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une déchirure du ménisque peut se produire, généralement en raison d’un traumatisme direct, d’une torsion soudaine ou, comme pour la plupart des blessures liées à la course à pied, lorsque les exigences de l’entraînement dépassent la tolérance de l’organisme.

La gravité d’une déchirure méniscale peut aller d’une légère déchirure avec peu ou pas de gêne à une rupture complète du ménisque avec une douleur importante et une perte de fonction.

Ignorer une déchirure du ménisque peut vous mettre complètement sur la touche. Peut-on courir avec un ménisque déchiré ?

Dans cet article, nous présenterons les données scientifiques les plus récentes concernant la déchirure du ménisque, nous discuterons des nuances impliquées dans cette pathologie et nous verrons comment traiter efficacement cette blessure problématique.

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Qu’est-ce qu’une déchirure du ménisque ?

Si vous êtes un athlète ou un coureur actif, ou si vous connaissez quelqu’un qui l’est, il y a de fortes chances que vous ayez entendu parler du ménisque.

Niché dans l’articulation du genou, le ménisque joue un rôle crucial de stabilité et de soutien. Ce fibrocartilage en forme de croissant agit comme un amortisseur, protégeant le genou des rigueurs d’activités telles que la marche, la course et le saut.

Le ménisque est généralement divisé en deux parties : le ménisque médial et le ménisque latéral. Le ménisque médial est plus grand et plus en forme de C, tandis que le ménisque latéral est généralement plus petit et plus en forme de O.

Il existe plusieurs types de déchirures méniscales, dont la gravité peut varier. Examinons les plus courantes :

  • Déchirure verticale : Cette déchirure se produit le long du grand axe du ménisque, perpendiculairement au plateau tibial.
  • Déchirure horizontale : Cette déchirure est parallèle au plateau tibial et divise le ménisque en deux segments, l’un supérieur et l’autre inférieur.
  • Déchirure en anse de seau : Il s’agit du type le plus courant de déchirure déplacée par lambeau, où une partie du ménisque est déplacée dans l’interligne articulaire.
  • Déchirure radiale verticale : Ces déchirures se traduisent par la présence de deux morceaux distincts de ménisque ou d’un seul morceau encore attaché au tibia. La réparation de ces déchirures n’est généralement pas possible et elles peuvent entraîner des changements dégénératifs à long terme dans le genou.
  • Déchirure complexe : Ces déchirures impliquent deux configurations ou plus de déchirures à l’intérieur du ménisque.
  • Il est important de noter que le type spécifique de déchirure méniscale peut influencer les options de traitement disponibles et les résultats attendus.

La consultation d’un professionnel de la santé, tel qu’un chirurgien orthopédique, fournira les conseils nécessaires à la prise en charge appropriée de votre déchirure méniscale.

A lire aussi :  La course à pied peut-elle provoquer des hémorroïdes ? Causes + traitement pour y faire face

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Courir avec une déchirure du ménisque : Symptômes et diagnostic

Il est intéressant de noter que toutes les déchirures du ménisque ne présentent pas de symptômes notables.

En fait, le domaine des études épidémiologiques sur les lésions méniscales est confronté à des défis car beaucoup de ces déchirures ne sont pas reconnues.

Les déchirures méniscales ne présentent pas toujours des symptômes caractéristiques et certaines peuvent même guérir d’elles-mêmes sans intervention.

Cependant, voici les symptômes les plus courants auxquels vous pouvez vous attendre :

  • Douleur au genou : douleur aiguë ou sourde le long de l’articulation du genou, qui s’aggrave en cas de mouvement prolongé, de torsion ou d’accroupissement.
  • Gonflement : Vous pouvez constater un gonflement ou une boursouflure autour de l’articulation du genou en raison de l’inflammation.
  • Instabilité du genou : Il est habituel de ressentir une sensation d’instabilité, comme si le genou allait céder – une expérience courante lorsque l’on monte les escaliers ou que l’on se penche en avant.
  • Sensation de blocage : Vous pouvez percevoir un bruit de cliquetis lorsque vous vous penchez, ainsi qu’un blocage du genou dans une certaine position.
  • Amplitude de mouvement limitée : Lorsque vous bougez, vous pouvez avoir des difficultés à plier ou à redresser complètement le genou.
  • Difficulté à supporter le poids du corps : Si le genou vous fait souffrir, il se peut que vous ayez du mal à mettre du poids sur la jambe affectée.
  • Il existe de nombreux tests pour déterminer si vous souffrez d’une déchirure du ménisque. Prenez donc rendez-vous avec un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis.

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Les 3 causes les plus fréquentes d’une déchirure du ménisque

Le surentrainement

Le surentrainement est la principale cause de cette blessure et constitue un facteur commun à la plupart des blessures liées à la course à pied. Elle représente jusqu’à 80 % de toutes les blessures liées à la course à pied.

L’ampleur de la surutilisation varie d’un individu à l’autre, en fonction du stress subi par le corps et de la récupération qui s’ensuit.

Il faut parfois beaucoup de force mentale pour pousser à fond pendant une course à pied, en particulier lorsque l’on débute. Mais parfois, il est plus difficile de limiter l’effort et de permettre à notre corps de s’adapter au volume de charge requis dans un environnement gérable.

Notre corps peut s’adapter et faire des choses étonnantes, mais nous devons lui donner le bon mélange de stimulus, de repos et de nourriture.

Courez facilement et souvent. Ces dernières années, des études ont montré qu’en moyenne, l’intensité optimale de l’entraînement est atteinte lorsque les coureurs effectuent environ 80 % de leurs séances d’entraînement à faible intensité et 20 % à haute intensité.

Vous pouvez mesurer l' »intensité » de votre séance de course à pied à l’aide du taux d’effort perçu (RPE) ou d’un cardiofréquencemètre.

Si nous continuons à courir à un niveau d’effort supérieur à la capacité de l’organisme, cela provoquera un stress musculaire et une inflammation excessifs, pouvant entraîner un surentraînement et une frustration.

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Faiblesse musculaire

La faiblesse des muscles entourant le genou peut compromettre le niveau de soutien, de stabilité et d’alignement de l’articulation du genou.

Pour remédier à la faiblesse musculaire, les coureurs doivent intégrer un programme de renforcement musculaire bien conçu qui augmentera la force musculaire et rendra le corps moins vulnérable aux blessures.

A lire aussi :  Comment Prévenir et Soigner un Ongle Noir en Course à Pied ?

L’intégration d’un programme de renforcement musculaire dans votre routine implique l’utilisation d’exercices d’entraînement à la résistance pour augmenter la force de vos muscles et de vos tissus conjonctifs en tant que coureur.

Cela peut contribuer à améliorer la stabilité des articulations et à réduire le risque de déchirure méniscale. En outre, la pratique d’exercices de musculation peut contribuer à corriger les déséquilibres musculaires.

Impact

Une déchirure du ménisque peut se produire lorsque le fémur et le tibia subissent des mouvements de torsion soudains et intenses sous l’effet d’une charge lors de mouvements tels que les sauts ou les collisions dans les sports de contact.

Dans ce cas, si le fémur glisse trop vers l’avant ou l’arrière par rapport au tibia, il peut exercer une force excessive sur le ménisque, entraînant sa rupture.

Ces mouvements de torsion produisent un couple important et sont souvent les premiers responsables des déchirures du ménisque.

Passons maintenant à ce que vous voulez vraiment savoir : peut-on faire de l’exercice avec un ménisque déchiré ?

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Peut-on courir avec une déchirure du ménisque ?

De nombreux coureurs courent avec une déchirure du ménisque ; en fait, certaines études montrent que la prévalence des déchirures du ménisque chez les coureurs n’est pas plus élevée que la prévalence rapportée chez les personnes sédentaires.

Néanmoins, la question « Peut-on courir avec une déchirure du ménisque ? » dépend d’un certain nombre de facteurs et la réponse n’est donc pas directement oui ou non.

Si vous souffrez d’une déchirure symptomatique du ménisque, la première chose à faire est de vous abstenir de courir pendant quelques jours et d’essayer d’évaluer l’ampleur des dégâts.

L’erreur la plus fréquente commise par les coureurs est de se remettre à courir trop rapidement.

Continuer à courir avec une déchirure du ménisque peut ralentir le processus de guérison, prolonger l’évolution de la blessure et causer des dommages à long terme.

Si vous souffrez d’une déchirure ou d’une rupture grave du ménisque, il est probable que votre corps ait besoin de se reposer.

Si les symptômes de la déchirure du ménisque sont légers et ne se détériorent pas avec l’exercice, il est certainement possible de réduire considérablement le volume de course.

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Comment traiter efficacement une déchirure du ménisque ?

Le niveau de rééducation dont vous aurez besoin dépend de la gravité de la déchirure.

En travaillant avec un professionnel de la santé, vous pouvez savoir si la déchirure méniscale sera traitée par chirurgie ou sans chirurgie. Cela dépend généralement des caractéristiques de la déchirure et de la personne opérée.

Combien de temps après une opération du ménisque puis-je courir ?

Après l’opération, vous serez guidé dans un programme de rééducation afin de rétablir la fonction du ménisque.

Si la chirurgie n’est pas cliniquement nécessaire, la meilleure façon de guérir une déchirure du ménisque est de guérir et de renforcer progressivement le tendon par le biais d’une thérapie par l’exercice.

Voici un exemple de programme de rééducation :

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Phase 1 : Réduire la douleur

Si votre blessure est aiguë, vous pouvez utiliser la méthode RICE (repos, glace, compression et élévation) pour traiter immédiatement votre douleur.

Cette phase est axée sur le soulagement des symptômes et la réduction du niveau d’inflammation. Modifiez vos niveaux d’activité en fonction de la gravité de la déchirure.

A lire aussi :  Remèdes maison simples contre les varices

Le repos permet au corps de guérir. Mais un excès de repos peut entraîner une fonte musculaire ! Trouvez le bon équilibre.

Phase 2 : Améliorer la force

Peut-on faire de l’exercice avec un ménisque déchiré ? Oui, mais le niveau de charge qui vous convient dépend du stade et de la gravité de votre déchirure méniscale et de votre expérience en matière d’entraînement en résistance.

Essayez de vous exercer dans une gamme de mouvements et un volume de charge qui vous conviennent. Évitez les activités avec des charges lourdes dans des positions où il y a un risque de compression du ménisque.

Il peut également être utile d’essayer des exercices d’entraînement croisé comme la natation ou le cyclisme.

Ils constituent une ressource fantastique pour maintenir une bonne condition cardiovasculaire sans trop solliciter l’articulation du genou.

Peut-on courir avec un ménisque déchiré ? Conseils d'experts pour le rétablissement et la rééducation

Phase 3 : Rééducation fonctionnelle

Combien de temps après une opération du ménisque puis-je courir ? En général, à ce stade de la rééducation, vous pouvez commencer à réintroduire la course à pied.

Cependant, la course à pied induit un niveau d’impact élevé. Veillez donc à la réintroduire progressivement.

Vous pouvez également utiliser des exercices pliométriques pour réintroduire le ménisque dans des exercices à impact. Ce conditionnement peut être gradué en augmentant le poids, le temps sous tension et le nombre de répétitions.

Une reprise progressive de la course à pied et d’autres activités habituelles, accompagnée d’une phase de renforcement, suffit souvent à réhabiliter une déchirure du ménisque.

Si vous souffrez d’une douleur au genou que vous soupçonnez d’être autre chose, consultez les documents suivants :

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x