Quels sont les éléments composant une chaussure de running ?

Quels sont les éléments composant une chaussure de running ?

4 minutes de lecture

Face à cette question, il est important d’explorer en détail tous les aspects techniques qui font d’une chaussure un modèle adapté à la course et aux différentes surfaces. Avec aujourd’hui des technologies innovantes conçues par les marques du domaine comme Nike ou Adidas, entre autres, il existe plusieurs types de chaussures pour le trail, la course sur route et même le marathon.

Dans cet article nous allons explorer en profondeur les principaux éléments qui composent une chaussure afin que vous puissiez trouver le modèle qui conviendra le mieux à votre pratique et au type de terrain sur lequel vous allez courir.

Éléments Composant une Chaussure de Running

Les chaussures de running sont conçues spécifiquement pour la course à pied, et leur forme et leurs caractéristiques varient en fonction des conditions dans lesquelles elles sont utilisées. Les éléments qui composent ces chaussures sont : semelle intermédiaire, tige et renforts.

Source : Orthelys

Semelle intermédiaire

La semelle intermédiaire se trouve entre la tige et la semelle extérieure, elle peut être en mousse ou en caoutchouc, ce dernier offrant un meilleur amortissement et un meilleur maintien. Cette partie contribue à la protection du pied et offre un confort supplémentaire lors de la course.

Elle est particulièrement importante pour les courses longue distance tel que le marathon où le confort joue un rôle primordial.

Tige

La tige est située sur la partie supérieure de la chaussure et elle a pour but principal de maintenir le pied en place. La tige est généralement faite de matériaux synthétiques ou en cuir qui s’adaptent bien au mouvement naturel du pied, pour plus de liberté. La maille réalisée par les matières techniques permet à l’air de circuler histoire d’amener une sensation de fraîcheur aux pieds.

A lire aussi :  Endomorphe : Le guide complet pour tout savoir sur ce morphotype

Renforts

Les renforts sont des composants supplémentaires placés sur la chaussure pour en augmenter sa rigidité et son maintien. Ces renforts servent aussi à protéger le pied contre les chocs externes tels que les objets sur le sol ou les rochers sur un sentier de trail par exemple.

Ils sont très utiles si vous courez souvent sur des surfaces difficiles.

>> A lire : Qu’est ce que l’indice minimaliste d’une chaussure running ?

Caractéristiques des chaussures de running

photographie de mise au point d'une paire de chaussures de course nike rouges

Nous avons vu précédemment que les différents éléments principaux des chaussures servant à la course à pied incluent une semelle intermédiaire, une tige et des renforts. Maintenant, nous allons examiner certaines caractéristiques importantes qui doivent être prises en compte lors du choix d’une bonne paire de chaussures.

Amorti

L’amorti est l’un des facteurs clés quand il s’agit d’acheter une chaussure running. L’amorti doit absorber efficacement l’impact exercée par le poids du corps lorsque le pied frappe le sol.

Il permet également d’atténuer les vibrations et les chocs engendrés par le terrain et de réduire la fatigue musculaire accumulée.

Soutien

Le soutien est une caractéristique tout aussi importante que l’amorti, notamment pour les coureurs qui pratiquent habituellement la course à pied et qui ont besoin d’un maintien supplémentaire pour leur pied. Le soutien doit être suffisant afin de permettre à votre pied de se mouvoir correctement sans blessure ou douleur.

>> A lire : C’est quoi le drop d’une chaussure running ?

Matériaux utilisés pour les chaussures de running

Les matériaux utilisés pour les chaussures de running varient en fonction des conditions dans lesquelles elles seront utilisées et du type de course pratiqué. Par exemple, si vous courez sur du bitume ou sur des sentiers de trail, il vous faudra choisir des matériaux adaptés comme du caoutchouc ou du mesh pour augmenter l’accroche du sol, tandis que si vous courrez sur une surface plus plate vous opterai pour une mousse très souple.

A lire aussi :  L'entrainement marathon kenyan monstrueux de Eliud Kipchoge

Chaque matériel offre des avantages différents : le caoutchouc offrant plus d’adhérence, le cuir offrant une meilleure protection contre l’eau et la transpiration, et le synthétique offrant une bonne durabilité. Enfin, le mesh est particulièrement respirant et évacue bien la transpiration.

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Optimized by Optimole
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x