Accueil » Tests » Chaussures running » Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire
Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

14 minutes de lecture

La fasciite plantaire est une inflammation du fascia plantaire qui peut sérieusement perturber voire stopper votre entraînement, que vous vous prépariez pour un marathon ou que vous soyez sur le point de commencer le plan d’entrainement du canapé au 5 km.

Ce problème, qui touche de nombreux coureurs, est causé par une tension sur le tendon du fascia plantaire, le tissu conjonctif qui soutient la voûte plantaire.

Si les « remèdes » courants, comme faire rouler le pied sur une bouteille d’eau glacée ou une balle de tennis, peuvent apporter un soulagement temporaire, les experts estiment aujourd’hui que la meilleure approche consiste à renforcer le tendon lui-même.

Mais il est également important de prévenir la tension excessive exercée sur le tendon par le port de chaussures inadaptées.

Dans cet article, je vais donc vous présenter les 6 meilleures chaussures Hoka pour la fasciite plantaire, qui offrent toutes le soutien et le confort dont vous avez besoin.

Mais avant d’en arriver à mes recommandations, voici quelques facteurs à prendre en compte pour faire votre choix.

Ce qu’il faut rechercher dans les chaussures pour la fasciite plantaire

L’une des premières choses à rechercher dans les meilleures chaussures Hoka pour la fasciite plantaire est un talon surélevé.

Cette caractéristique est décrite dans les spécifications comme le  » heel-to-toe drop « , c’est-à-dire la différence de hauteur entre le talon de la chaussure et l’avant-pied.

L’élévation du talon exerce une plus grande pression sur l’avant-pied et éloigne le tendon du fascia plantaire, ce qui permet de soulager la douleur et d’éviter qu’elle ne réapparaisse à l’avenir.

D’autres éléments à prendre en compte sont les suivants :

Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

Soutien

Le degré de soutien dont vous aurez besoin est une question très personnelle.

Il est important d’éviter l’hyper pronation (lorsque votre pied roule vers l’intérieur pendant que vous marchez) et la sous-pronation (lorsque votre pied roule vers l’extérieur), car elles peuvent aggraver le tendon.

Si vous avez les pieds plats, vous êtes plus susceptible d’être en surpronation, auquel cas une chaussure de stabilité peut vous aider à maintenir votre pied dans une position neutre.

En revanche, si vous avez une voûte plantaire élevée, une chaussure neutre peut être un meilleur choix.

Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

Amorti

L’amorti permet d’absorber la force de l’impact lorsque vous courez, ce qui protège non seulement vos articulations, mais est particulièrement important lorsque vous souffrez de fasciite plantaire.

Recherchez une chaussure avec un bon niveau d’amorti de haute qualité et réactif sur l’ensemble de la chaussure, mais surtout au niveau du talon.

Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

Design Rocker

Hoka est réputée pour la géométrie rocker de ses chaussures, qui vous empêche d’atterrir à plat et vous aide à avoir un retour d’énergie maximal.

A lire aussi :  ON Cloudboom Echo 3 : Test et avis

Un design rocker peut également avoir de réels avantages si vous souffrez de fasciite plantaire.

En effet, les experts estiment que les chaussures à bascule minimisent la tension sur le tendon du fascia plantaire en réduisant la tension sur le tendon d’Achille.

Top 6 meilleures des chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

Les 6 meilleures chaussures de running Hoka pour la fasciite plantaire

La chaussure Hoka avec le plus d’amorti : Hoka Bondi

  • Drop : 4 mm
  • Poids : 306 g
  • Niveau de soutien : Neutre
  • Amorti : En peluche

Hoka Bondi 8

AvantagesInconvénients
L’amorti est équilibré et stableNe convient pas pour les séances tempo
Col et languette en peluche au niveau du talonUn peu encombrant
Les rainures de flexion profondes offrent une grande adhérenceLa boîte à orteils est légèrement étroite

La Bondi de Hoka est dotée d’un amorti ultrasouple avec une mousse EVA plus souple que jamais.

Parfaite pour soulager temporairement les douleurs et vous maintenir à l’aise kilomètre après kilomètre, elle possède également une base plus large que son prédécesseur.

Cela signifie qu’elle absorbe uniformément les forces d’impact et qu’elle est très stable, tandis que la tige en mesh technique maintient fermement le pied en position et le guide tout au long de la foulée.

Cette stabilité supplémentaire est également utile pour prévenir une légère pronation, tandis que la bascule de l’avant-pied aide à protéger le tendon du fascia plantaire contre d’autres tensions.

Les rainures de la semelle intermédiaire ajoutent un peu de flexibilité pour vous aider à avancer, mais ce n’est pas une chaussure conçue pour la vitesse, car la mousse, bien que réactive, n’a pas la sensation de ressort dont vous avez besoin pour les courses tempo.

Mais pour les entraînements de longue distance et les séances de récupération – ou même pour travailler debout toute la journée – le confort moelleux de ce ce modèle est un must-have !

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

La chaussure Hoka la plus confortable : Hoka Gaviota

  • Drop : 6 mm
  • Poids : 309 g
  • Niveau de soutien : Stable
  • Amorti : En peluche

Hoka Gaviota 5

AvantagesInconvénients
Un coussin doux et profond pour absorber les chocsInadapté aux séances de vitesse
Plate-forme large pour la stabilitéTaille assez grand – pensez à prendre une taille inférieure
Boîte à orteils spacieuse

La Gaviota a été conçue pour prévenir la surpronation, grâce à la technologie de stabilité H-Frame.

Il s’agit d’un bond en avant par rapport au mécanisme J-Frame, signature de Hoka, qui était entièrement axé sur l’empêchement du pied de rouler vers l’intérieur.

Avec la technologie H-Frame, un matériau plus ferme entoure le haut de la semelle intermédiaire et se joint au centre, créant une forme en H (qui ressemble en fait davantage à un chiffre 8).

Cette forme s’imbrique dans la semelle intermédiaire et crée une base stable des deux côtés, votre pied reposant presque entièrement sur de la mousse souple pour un confort exceptionnel.

Avec une languette à soufflet et un col en peluche pour soutenir votre cheville, ainsi qu’un MetaRocker précoce pour faciliter les transitions du talon aux orteils, c’est une chaussure qui allie sans effort confort et soutien, en particulier pour les coureurs aux pieds volumineux ou plus larges.

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

La chaussure Hoka la plus polyvalente : Hoka ATR Stinson

  • Drop : 5 mm
  • Poids : 306 g
  • Niveau de soutien : Stable
  • Amorti : En peluche

Hoka Stinson 7

AvantagesInconvénients
Haut lit de rembourrage soupleConvient uniquement les séances en endurance fondamentale ou la marche
Une base large et stablePas de languette au niveau du talon pour faciliter l’enfilage
Crampons multidirectionnels pour une excellente traction

Vous cherchez une chaussure « passe-partout » qui fonctionne aussi bien sur la route que sur le sentier ?

A lire aussi :  Saucony Endorphin Elite : Test et avis

Alors, jetez un coup d’œil à la ATR Stinson – un modèle doté de l’adhérence nécessaire pour affronter une grande variété de terrains, tout en offrant l’amorti dont vous avez besoin pour minimiser l’inconfort dû à la fasciite plantaire.

Comme la Gaviota, elle utilise la technologie H-Frame de Hoka pour la stabilité, ainsi que le Deep Active Foot Frame de la marque pour bercer votre pied et maintenir votre talon en place.

Les parois latérales enveloppantes permettent à votre pied de s’asseoir à l’intérieur de l’amorti plutôt qu’au-dessus, pour un soutien optimal et complet.

L’avant-pied offre également beaucoup d’espace pour écarter les orteils, ce qui contribue à améliorer la sensation de stabilité de la chaussure.

Les embouts en caoutchouc ajoutent de la durabilité à l’empeigne en mesh jacquard respirant et protecteur, tandis que la languette est joliment rembourrée et permet de fermer les lacets sans irritation.

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

La chaussure Hoka la plus adaptée pour courir sous la pluie : Hoka Challenger Gore-Tex

  • Drop : 5 mm
  • Poids : 198 g
  • Niveau de soutien : Neutre
  • Amorti : En peluche

Hoka Challenger 7 Gore-Tex

AvantagesInconvénients
Assez polyvalent pour la route et le sentierPeut sembler étroit – pas d’options larges disponibles
Semelle extérieure durable
Le système de laçage assure un maintien efficace

Les séances de trail peuvent se dérouler dans des conditions assez imprévisibles, c’est pourquoi vous aurez besoin d’une chaussure à séchage rapide, conçue pour résister au vent et à la pluie.

C’est exactement ce que vous offre la Challenger, un modèle tout-terrain doté d’une semelle à crampons qui offre une bonne adhérence sur les sols irréguliers.

Elle offre une excellente imperméabilité, avec une doublure Gore-Tex Invisible Fit légère sur la tige, qui fait le tour de la languette et empêche l’eau de pénétrer au-dessus des lacets.

La tige est également assez épaisse et gardera vos pieds au chaud tout au long de l’hiver, même si vous la trouverez peut-être un peu trop douillette pour les promenades estivales !

Avec un avant-pied à bascule pour aider à réduire la tension sur le fascia plantaire, elle dispose d’une stack plus haute pour absorber les impacts au sol.

Mais la bonne nouvelle, c’est qu’elle n’est pas TROP souple et qu’elle offre toujours le soutien dont vous avez besoin, avec une sensation de réactivité modérée si vous voulez accélérer.

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

La chaussure Hoka la plus polyvalente pour la fasciite plantaire : Hoka Arahi

  • Drop : 5 mm
  • Poids : 264 g
  • Niveau de soutien : Stable
  • Amorti : Équilibré

Hoka Arahi 6

AvantagesInconvénients
Stabilité dynamique sur toute la longueurPas idéal pour les séances tempo
Languette de talon allongée pour faciliter l’enfilageLa partie supérieure est un peu épaisse
Caoutchouc zonal pour la durabilité de la semelle extérieure

Si le prix de la Gaviota (ci-dessus) est hors budget, pensez à l’Arahi, une alternative plus légère et plus abordable, conçue pour la marche et la course quotidienne.

A lire aussi :  Hoka Ora Recovery Flip 2 : Test et avis

Elle utilise la technologie J-Frame de Hoka pour empêcher votre pied de tourner vers l’intérieur – un crochet en mousse en forme de J qui fait le tour du talon et renforce le côté médial de la chaussure.

Cela apporte de la stabilité sans donner cette sensation de  » rigidité  » que vous avez pu ressentir avec des chaussures comparables, ce qui la rend adaptée à un plus grand nombre de coureurs.

Malgré sa légèreté relative, elle est dotée d’un amorti équilibré pour un confort exceptionnel, offrant juste ce qu’il faut de soutien tout en absorbant efficacement l’impact à chaque atterrissage.

Grâce à sa souplesse, les foulées sont fluides et la bascule de l’avant-pied minimise l’étirement du tendon du fascia plantaire, ce qui contribue à réduire la douleur et à prévenir la fasciite plantaire.

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

Meilleure chaussure Hoka polyvalente pour la fasciite plantaire : Hoka Clifton

  • Drop : 5 mm
  • Poids : 247 g
  • Niveau de soutien : Neutre
  • Amorti : Équilibré

Hoka Clifton 9

AvantagesInconvénients
Bien rembourré mais légerLa boîte à orteils est étroite – envisagez une taille supérieure
Large choix d’options de couleurs
Empiècement réfléchissant dans le talon

Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi la Clifton reste le modèle le plus populaire de Hoka – elle est dotée d’un amorti protecteur important, tout en étant légère, sans être trop molle, et en offrant le soutien dont vous avez besoin.

Elle est également très stable, avec une base large et des parois de semelle intermédiaire qui enveloppent les côtés de votre pied.

La mousse est plus réactive dans cette version que dans les précédentes, et bien qu’elle n’ait pas la sensation de vitesse que vous recherchez, c’est une chaussure de sport très polyvalente, bien adaptée à la marche ou aux courses quotidiennes.

Dotée du Meta-Rocker de la marque, qui permet d’économiser de l’énergie lors des transitions, elle possède également une nouvelle tige en mesh qui procure une sensation de qualité supérieure.

Si vous courez régulièrement par mauvais temps, vous serez heureux d’apprendre qu’une version Goretex est désormais disponible – la toute première chaussure de running route résistante aux intempéries de Hoka.

Avec une construction en mesh fermé pour une protection supplémentaire contre les éléments, des pods de traction pour les surfaces glissantes et une réfléctivité à 360 degrés pour améliorer votre visibilité dans des conditions de faible luminosité, c’est une chaussure qui permet de courir en tout confort, quelle que soient les conditions météo.

>> Acheter le modèle homme sur i-run

>> Acheter le modèle femme sur i-run

Les points clés à retenir

La bonne paire de chaussures peut aider à soulager la douleur de la fasciite plantaire et Hoka fabrique certains des modèles les plus confortables, offrant un amorti moelleux et un soutien là où c’est nécessaire.

J’espère que ce guide vous a aidé à choisir la paire de chaussures la mieux adaptée à vos besoins, afin que vous puissiez poursuivre votre entraînement dans le confort et protéger votre fascia plantaire contre les blessures à l’avenir.

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x