Accueil » Conseils » Les fondamentaux » Courir sous la pluie : Ce qu’il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps
Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Courir sous la pluie : Ce qu’il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

13 minutes de lecture

Dans un monde parfait, chaque course à pied se déroulerait par un beau temps ensoleillé, avec une brise agréable et des températures douces.

Cependant, nous savons tous que nous n’avons pas le pouvoir de contrôler Mère Nature, et si vous voulez courir dehors tous les jours, il y aura des jours où vous courrez sous la pluie.

Les coureurs débutants se demandent parfois s’il est possible de courir sous la pluie, et comment gérer les vêtements mouillés, ainsi que d’autres problématiques liées aux séances sous la pluie.

Alors, peut-on courir sous la pluie en toute sécurité ? Courir sous la pluie aide-t-il à renforcer la résistance mentale ? Que porte-t-on pour courir sous une pluie battante ?

Dans cet article, nous allons discuter des meilleurs conseils pour courir sous la pluie, y compris ce qu’il faut porter, comment rester au sec pendant les courses sous la pluie, et d’autres conseils pour courir sous la pluie plus confortablement.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

La course à pied sous la pluie est-elle sans danger ?

En tant qu’habitant dans une région pluvieuse (bonjour le Nord), j’ai constaté que de nombreux coureurs s’inquiètent de la sécurité de la course à pied sous la pluie.

La bonne nouvelle, c’est que tant que vous êtes préparé avec des vêtements de running résistants à l’eau et des chaussures avec une bonne adhérence, courir sous la pluie devrait être parfaitement sûr.

En fait, vous n’avez pas besoin techniquement d’une veste imperméable ou de vêtements waterproof, mais cela vous permettra certainement d’être plus confortable et vous aidera à rester au sec.

Il est donc conseillé d’attendre que l’orage soit passé ou de courir à l’intérieur s’il y a du tonnerre et des éclairs.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Courir sous la pluie est-il bon pour la santé ?

Courir sous la pluie n’est pas intrinsèquement moins sain que courir par temps sec, à condition d’être correctement préparé aux températures et d’avoir l’équipement waterproof approprié pour rester relativement au sec.

Dès que vous avez fini de courir par mauvais temps, vous devez enlever tous vos vêtements de running mouillés et enfiler des vêtements propres et secs.

Toutefois, si vous avez de la fièvre, vous ne devez jamais aller courir, qu’il pleuve ou non.

En outre, si vous souffrez d’une infection des voies respiratoires supérieures ou inférieures, il est préférable de prendre un jour de congé ou de courir sur un tapis roulant au lieu de courir dehors sous une pluie battante.

Il peut être plus difficile de réguler votre température corporelle si vous courez dans des vêtements mouillés, et si vos pieds sont mouillés par des flaques d’eau profondes, vous risquez d’avoir trop froid.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Courir sous la pluie vous aide-t-il à devenir un meilleur coureur ?

Courir sous la pluie peut aider à développer la résistance mentale parce que c’est certainement moins confortable que de courir à des températures agréables.

Plus important encore, courir sous la pluie vous aidera à vous préparer à courir sous la pluie si vous avez une averse le jour de la course.

Par exemple, le jour de la course du marathon de Paris en 2023 a surpris tout le monde avec de fortes pluies et de fortes rafales de vent.

A lire aussi :  Comment augmenter le kilométrage en course à pied (en toute sécurité) ?

Si vous ne vous entraînez jamais dans des conditions météorologiques défavorables, vous serez beaucoup plus anxieux et mal préparé à affronter des conditions de pluie le jour de la course, ce qui peut compromettre vos performances.

Vous n’aurez pas non plus l’expérience éprouvée de ce qu’il faut porter pour courir sous la pluie.

Ce manque de préparation et d’entraînement peut entraîner des problèmes d’ampoules, d’irritations ou de dérèglement de la température corporelle pendant la séance.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Quels sont les meilleurs conseils pour courir sous la pluie en toute sécurité ?

Courir sous une pluie battante pose de nombreux problèmes, en particulier lorsque des vents violents et des températures froides accompagnent l’averse.

Il y a un risque d’hypothermie si vos pieds sont mouillés par des flaques profondes, et si vous ne portez pas le bon type de chaussettes et de chaussures, vous pouvez avoir des ampoules à cause de chaussures de running trempées.

Si les températures sont proches du point de congélation, vous risquez de glisser sur les routes mouillées et certaines flaques peuvent se couvrir de glace.

Heureusement, plusieurs précautions peuvent aider à prévenir les blessures lorsque l’on court sous la pluie ou par mauvais temps.

Ces mesures de sécurité se résument à choisir le bon équipement running pour réaliser les séances sous la pluie.

Que dois-je porter pour courir sous la pluie ?

La préoccupation la plus fréquente des coureurs débutants que j’entraîne est de savoir comment s’habiller pour courir sous la pluie.

Comme je l’ai dit, les blessures les plus probables lors d’une séance sous la pluie sont les ampoules causées par des chaussures mouillées et les frottements causés par des vêtements mouillés, qui affectent tous deux la peau, ainsi que les glissades et les chutes si la chaussée est glissante ou si vous courez sur des sentiers mouillés avec des feuilles et des rochers lâches et glissants.

Si possible, portez des chaussures de trail running Gore-Tex pour les courses par temps de pluie. Vos pieds resteront ainsi relativement secs.

En fait, je recommande les chaussures de trail Gore-Tex même aux coureurs sur route car les chaussures de trail running ont des crampons plus agressifs sur le dessous, ce qui aide à l’adhérence par rapport aux chaussures de running route.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Le Gore-Tex est imperméable, il peut donc aider à garder vos chaussettes au sec si vous traversez des flaques d’eau, ce qui devrait aider à prévenir les ampoules.

N’oubliez pas que même les meilleures chaussures Gore-tex (également appelées chaussures GTX) ne sont pas totalement imperméables.

Les chaussures sont généralement recouvertes d’un matériau Gore-tex ou d’un autre matériau imperméable, mais les couches inférieures et les semelles intérieures ne sont pas imperméables. Par conséquent, si vous traversez des flaques d’eau profondes qui traversent la partie de la chaussure située au niveau de la cheville, vos pieds risquent d’être mouillés.

Par conséquent, si vous allez courir sur un sentier sous une pluie battante, porter des gators par-dessus vos chaussures de running peut fournir une couche de protection supplémentaire au cas où vous courriez sur de la végétation humide ou deviez traverser des sections profondes et boueuses du sentier avec des flaques d’eau profondes.

Il est également important de porter des chaussettes qui évacuent l’humidité afin d’éliminer l’excès d’humidité de la surface du pied.

Pour éviter les irritations, vous pouvez utiliser de la vaseline ou du Body Glide sur toutes les zones de la peau qui ont tendance à se frotter, comme l’intérieur des cuisses et la zone de l’aine, la zone sous l’aisselle ou les seins, et même entre les orteils où vous risquez d’avoir des ampoules.

A lire aussi :  6 avantages de courir dans le sable sur la plage + inconvénients

La vaseline et le BodyGlide aident à réduire la friction et le frottement de la peau.

Même si vous ne souffrez pas normalement de frottements en courant, les frottements sont beaucoup plus fréquents les jours de pluie, car les vêtements de running mouillés peuvent frotter contre votre peau, provoquant des frottements excessifs et des irritations.

Je recommande généralement de porter des vêtements ajustés, au moins comme couche de base, lorsque vous courez sous la pluie.

Par exemple, si vous portez des leggings ou des shorts de compression au lieu d’un short ou d’un pantalon ample, le tissu plus serré se collera à votre jambe au lieu d’absorber une tonne d’eau, puis de battre et d’irriter l’intérieur de la cuisse opposée.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Il en va de même pour un bon maillot de corps ou T-shirt manche longue qui évacue l’humidité : recherchez un vêtement relativement moulant.

Pour les courses d’été sous la pluie, vous préférerez peut-être porter un soutien-gorge de sport ou ne pas porter de chemise pour éviter les frottements excessifs et réguler votre température corporelle.

Les vêtements de running mouillés deviennent lourds et froids.

Pour les séances sous la pluie par temps froid, vous devriez porter un legging ou pantalon de running résistant à l’eau.

Je vous recommande vivement le pantalon Brooks High Point Waterproof.

Encore une fois, essayez d’opter pour un T-shirt moulant qui évacue l’humidité et une veste imperméable, si possible.

La veste Salomon Bonatti Waterproof est mon choix pour la meilleure veste de pluie légère pour la course à pied.

Elle est extrêmement légère et se range dans sa propre poche, tout en étant exceptionnellement respirante et entièrement imperméable.

Ma caractéristique préférée de la veste Salomon Bonatti Waterproof : les 2 poches latérales zippées pour ranger clés et ravitaillement.

Vous pouvez porter un bonnet ou une casquette pour améliorer votre confort et éviter la pluie sur votre visage. La casquette empêche les gouttes de pluie de frapper votre visage et de vous entrer dans les yeux.

Veillez à vous procurer une casquette réglable afin qu’elle soit bien ajustée en cas de vent et de pluie.

Mon choix pour les meilleurs gants de running waterproof pour les séances en hiver sont les DexShell Ultralight.

Ils sont chauds et imperméables sans être encombrants, ce qui vous permet d’avoir la dextérité nécessaire pour manipuler votre montre GPS ou même déchirer un gel énergétique !

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Autres conseils pour courir sous la pluie

Comment gardez-vous votre téléphone au sec lorsque vous courez sous la pluie ?

Pour garder votre téléphone au sec pendant une séance sous la pluie, je vous recommande d’utiliser un brassard de sport comme celui de Shapeheart ou une ceinture étanche pour protéger votre smartphone.

J’adore la ceinture Thermobelt d’Oxsitis.

Cette ceinture protège votre téléphone de l’humidité sans provoquer de rebondissements ou de frottements. Il y a également de la place pour ranger des gels énergétiques, vos clés ou d’autres petits accessoires.

Si vous voulez courir en écoutant de la musique ou des podcasts, utilisez des écouteurs étanches tels que le Shokz OpenRun Pro ou le Jabra Elite 10.

Un conseil utile pour faire face à une séance par temps de pluie est d’apporter des tonnes de sacs en plastique.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Je m’échauffe généralement avec une paire de chaussures de running et des couches extérieures plus chaudes, tout en gardant mes vêtements et une autre chaussure de running dans un sac en plastique.

A lire aussi :  Comment trouver une piste d'athlétisme près de chez vous ? 6 conseils utiles

Ensuite, j’enlève mes chaussures mouillées et j’enfile ma tenue sèche pour la séance.

J’ai même une tenue sèche séparée dans un autre sac pour l’après-séance, afin de pouvoir quitter immédiatement mes vêtements mouillés.

J’apporte également un sac poubelle en plastique que je porte sur moi, comme un poncho sur la ligne de départ en cas d’averse, et parfois, j’utilise un grand sac en plastique pour couvrir une partie de la chaussée afin de pouvoir m’étirer.

Notez que même si vous avez les meilleurs vêtements imperméables, vous serez mouillé si vous courez sous une averse.

Cependant, en essayant de garder une attitude positive et même de rire de la pluie abondante, vous pouvez contribuer à renforcer votre résistance mentale et à éliminer une partie de la « douleur » des défis posés par le mauvais temps.

Courir sous la pluie : Ce qu'il faut savoir + Conseils pour rester au sec par mauvais temps

Je me souviens d’une fois où je courais sous une pluie battante.

Ce qui avait commencé comme une pluie relativement légère est devenu l’une des pluies les plus fortes que j’aie jamais connues, mais j’étais loin de chez moi et je devais terminer ma séance d’entraînement, que ce soit en enfer ou sous l’eau (littéralement !).

Au début, j’étais frustrée et mal à l’aise car, il est vrai, je n’étais pas préparée à courir sous une pluie aussi forte ce jour-là, puisqu’il s’agissait plutôt d’une bruine lorsque j’ai quitté la maison.

Cependant, une fois que j’ai été complètement trempée, j’ai réalisé que mes vêtements mouillés ne le seraient pas davantage et que je pouvais tout aussi bien rire de la situation.

Il pleuvait si fort que je ne pouvais même pas m’entendre respirer.

J’ai donc continué à pousser et j’ai essayé de m’imaginer enfant – mes sœurs et moi aimions toujours courir dans l’allée pendant les fortes pluies d’été.

À mon avis, courir par n’importe quel mauvais temps – tant qu’il ne s’agit pas d’un orage dangereux ou d’une tempête d’hiver – renforce la résistance mentale et le caractère.

Maintenant que vous avez appris à courir sous la pluie, qu’en est-il du froid ? Quand est-il trop froid pour courir à l’extérieur et qu’il est préférable de faire sa séance sur un tapis de course ? Découvrez-le dans cet article.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x