Accueil » Conseils » Les bases » Les 5 erreurs à ne surtout pas faire avant d’aller courir
Les 5 erreurs à ne surtout pas faire avant d'aller courir

Les 5 erreurs à ne surtout pas faire avant d’aller courir

5 minutes de lecture

Quelles sont les pires choses qu’un coureur puisse faire avant de courir ? Découvrez-le afin de ne pas gâcher vos chances de faire une bonne séance / compétition. Je vous explique ici ce que les coureurs font couramment de mauvais avant de courir, afin que vous puissiez vous assurer de ne pas ruiner vos séances d’entraînement ou même vos compétitions.

1. Trop manger avant l’entrainement ou la compétition

Idéalement, vous ne devriez rien manger dans les deux heures précédant votre course. Si vous mangez aussi peu de temps avant votre course, vous risquez d’avoir des crampes ou des nausées. Si vous courez après le travail ou le soir, ne pas manger pendant cette période ne devrait pas poser trop de problèmes car vous aurez eu suffisamment de temps pour manger plus tôt dans la journée. Cependant, un problème se pose si vous aimez courir le matin. Si vous courez tôt le matin, la meilleure solution pour vous est de reporter votre petit-déjeuner et de vous alimenter avec un shaker protéiné. N’oubliez pas cependant qu’après votre course, vous devez faire le plein d’énergie et prendre votre petit-déjeuner.

2. Mauvais échauffement avant de commencer votre entrainement

Un groupe de 5 coureurs s'échauffent avant une séance d'entrainement

Avant de courir, vous devez éviter les échauffements statiques (par exemple les étirements des ischio-jambiers, des mollets, des quadriceps et des adducteurs) et privilégier les échauffements dynamiques. Cela signifie faire des exercices tels que des fentes, des balancements de bras, des balancements de jambes, des sauts de cheville et des sprints courts. Faire un échauffement dynamique en utilisant certains de ces exercices vous aidera à améliorer votre séance car un échauffement dynamique rend votre corps plus efficient à chaque foulée, ce qui peut vous aider à prendre de la vitesse lorsque vous commencez à courir. On ne sait jamais, cet échauffement dynamique pourrait vous aider à obtenir ce RP que vous visez.

A lire aussi :  Comment bien gérer son cycle d'entraînement hivernal ?

3. Portez de nouveaux équipements avant une sortie longue

Si vous prévoyez une sortie longue, ce n’est probablement pas une bonne idée d’enfiler vos nouvelles chaussures de course et de vous lancer dans un semi-marathon. Vous devez plutôt tester vos chaussures et les porter progressivement afin qu’elles soient suffisamment confortables pour parcourir une longue distance sans problème majeur. Même les meilleures chaussures de course peuvent causer certains problèmes au début, comme des ampoules sur la voûte plantaire, jusqu’à ce qu’elles soient bien rodées. Augmentez lentement la distance parcourue avec de nouvelles chaussures de course jusqu’à ce qu’elles soient confortables.

Il en va de même pour les autres équipements, notamment les shorts, les chaussettes de course ou même une nouvelle brassière. Il n’y a rien de pire que d’arriver à la moitié d’une sortie longue et de constater que le short vous irrite, que vos nouvelles chaussettes provoquent des ampoules ou que votre nouvelle brassière ne vous apporte pas le soutien dont vous avez besoin.

4. Boire trop avant l’entrainement ou la compétition

Une coureuse adossée à un mur boite de l'eau en bouteille

Comme vous le savez, boire est important et la dernière chose que nous voulons faire est de vous dire de ne pas vous hydrater. Cependant, si vous allez courir longtemps, disons plus d’une heure, il peut être judicieux de boire de l’eau une heure avant votre course, puis d’arrêter de boire. Ne pas boire trop près de votre entrainement ou de votre compétition vous aidera car cela signifie que vous n’aurez probablement pas besoin de vous arrêter pour aller aux toilettes.

A lire aussi :  Êtes-vous en overstriding lorsque vous courez ? Comment le savoir + Comment le corriger

Pour être sûr de rester hydraté, buvez régulièrement de petites quantités tout au long de la journée. Au travail, veillez à toujours avoir un verre d’eau devant vous, ou si vous êtes en déplacement, emportez une bouteille d’eau. Évitez de consommer des boissons qui contiennent beaucoup de sucre, comme les jus de fruits ou les boissons gazeuses, car ces boissons sucrées, bien qu’elles puissent donner un coup de fouet initial, feront chuter votre énergie. Les boissons sucrées peuvent également provoquer des reflux acides, qui peuvent être douloureux et perturberont très probablement votre entrainement. Les boissons aux agrumes, riches en sucre, sont les plus susceptibles de vous causer cet inconfort.

5. Oublier d’aller aux toilettes

Plus d’une fois, un bon entrainement a été gâché par le fait d’être pris de court pendant la séance, ce qui a entraîné une fuite rapide à la maison ou dans les bois ! Pour éviter cela, faites tout votre possible pour vous assurer que vous allez aux toilettes avant de partir courir. Pour éviter d’avoir constamment besoin d’aller aux toilettes, n’abusez pas de l’hydratation. Si vous voulez savoir si vous êtes hydraté ou non, regardez votre urine lorsque vous allez aux toilettes.

Si elle est de couleur claire, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas déshydraté. Pour ce qui est des autres appels de la nature, ne mangez rien qui puisse provoquer des troubles gastriques et faites particulièrement attention si vous utilisez des gels énergétiques pendant votre course, surtout si vous n’en avez pas l’habitude.

A lire aussi :  Peut-on courir avec des lunettes ? 10 conseils utiles

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x