L'heure d'été peut avoir un effet négatif sur votre santé en tant que sportif

L’heure d’été peut avoir un effet négatif sur votre santé en tant que sportif

6 minutes de lecture

  • L’American Academy of Sleep Medicine indique que l’heure d’été a des effets négatifs sur la santé et le bien-être.
  • Les experts du sommeil affirment que l’heure d’été peut augmenter les événements cardiovasculaires, les admissions à l’hôpital et les troubles de l’humeur.
  • L’heure d’été commence le 26 mars 2023 à 2 heures du matin en France. Les horloges avancent d’une heure.

Que vous le vouliez ou non, les horloges vont changer ce week-end. Le 26 mars, en France, elles avanceront d’une heure. Cela signifie essentiellement que vous perdrez une heure de sommeil. Et selon la personne à qui vous posez la question, vous risquez d’avoir un avis différent sur l’heure d’été (DST). C’est un sujet suffisamment brûlant pour faire l’objet de débats permanents.

Un sujet ouvert à controverse

Vous êtes peut-être de ceux qui aiment que les jours soient plus longs. Après tout, il est plus facile de courir après le travail avec une heure de lumière supplémentaire, et la lumière du jour plus longue peut vous donner un peu plus de motivation pour faire certaines choses à la fin de la journée. Vous remarquerez peut-être même que vous êtes de meilleure humeur grâce à la lumière supplémentaire.

Mais tout ce qui brille n’est pas or, pas même le soleil de fin d’après-midi qui brille de tous ses rayons. Malheureusement, si vous êtes un coureur du matin ou si vous essayez de faire quoi que ce soit dans les premières heures qui suivent l’heure avancée, vous risquez de traîner les pieds pour sortir du lit avec le changement d’heure, parce que la lumière du matin a disparue en même temps que l’heure de sommeil supplémentaire. Votre corps peut également en payer le prix si vous vous levez en fin de journée. Selon les experts de la Cleveland Clinic, les athlètes d’endurance (coureurs et cyclistes) sont ceux qui paient le plus lourd tribut au manque de sommeil. En plus de se sentir très fatigués à cause d’une heure de sommeil perdue, les experts du sommeil affirment que cela entraîne une baisse de la motivation générale. Et vous savez que vous en avez besoin pour décider si vous devez faire demi-tour ou continuer à parcourir les cinq kilomètres supplémentaires prévus dans votre plan d’entraînement.

A lire aussi :  Douleur en bas du dos lorsque vous courez ? 5 causes courantes + Comment y remédier ?

La position des horloges est un problème suffisamment important pour que le Sénat publie un rapport d’information de Philippe FRANÇOIS indiquant que l’heure avancée est potentiellement dangereuse pour la santé et le bien-être et que la France devrait supprimer les changements d’heure saisonniers. Ce rapport note que l’heure d’été est moins alignée sur la biologie circadienne naturelle et cite des preuves que le corps peut ne pas s’adapter à l’heure d’été pendant plusieurs mois.

Horloge gros plan dans un sous sol d'arrêt de metro

L’un des points les plus importants mis en avant par le rapport est celui des études préliminaires qui identifient une réduction du taux d’événements cardiovasculaires lorsque les horloges sont ramenées à l’heure normale à l’automne. Cela pourrait suggérer qu’il existe des stress chroniques sous-jacents et des effets sur l’organisme dus à une heure avancée prolongée. En d’autres termes, même si vous ne vous sentez plus fatigué depuis longtemps à cause du passage à l’heure d’été, il se peut que votre corps soit encore en train de compenser.

Alors pourquoi avancer l’heure d’une heure est-elle si néfaste pour la santé ? Voici ce qu’en dit un expert du sommeil.

>> A lire : L’importance du sommeil en course à pied pour progresser

L’évolution de votre rythme circadien

Votre rythme circadien est l’horloge interne de votre corps, et la lumière est l’ajusteur le plus important dont vous disposez. Il faut environ une semaine pour que le corps retrouve un rythme satisfaisant, explique le docteur Steven Zorn, du Centre du sommeil de l’Iowa, certifié en médecine du sommeil et en médecine pulmonaire et membre de l’Académie américaine de médecine du sommeil.

A lire aussi :  Le CBD est-il efficace pour les coureurs ?

L’obscurité déclenche également la production de mélatonine (une hormone produite naturellement par le cerveau). Par conséquent, s’il fait encore jour plus longtemps dans la soirée, votre corps peut avoir du mal à réguler votre cycle veille-sommeil.

En fait, ce qui se passe pendant l’heure d’été, c’est que l’on reste actif plus tard – en raison de la lumière du jour supplémentaire – car nous déplaçons la lumière du matin vers le soir, ce qui peut nous amener à sacrifier nos horaires de sommeil normaux et la qualité de notre sommeil, explique-t-il. « Le plus important est d’avoir une heure et de la respecter », affirme Zorn. Malheureusement pour les français, le débat sur l’heure n’a pas encore été résolu.

>> A lire : Sensation de fatigue avant l’entraînement, faut-il tout de même aller s’entraîner ?

personne en chemise rouge portant une montre

Comment s’adapter à l’heure d’été ?

Tout d’abord, M. Zorn indique qu’il faudra environ une semaine, voire deux, pour que le corps se sente à l’heure normale. Il prévient que les jours suivant l’heure avancée ne seront pas les plus propices à des performances optimales. Pendant cette période, n’oubliez pas que votre coordination et votre concentration ne sont pas aussi bonnes et que vous risquez d’être plus irritable et d’avoir des oublis, ajoute-t-il. Soyez donc patient avec vous-même. Il est recommandé de dormir au moins sept heures par nuit.

Si vous remarquez que vous vous sentez très groggy, réduisez la durée de vos séances de course à pied, mais essayez tout de même de sortir et de garder un horaire régulier. « Lorsque vous avez un horaire de sommeil régulier, votre corps sait quand il est censé s’éteindre et se rallumer, et l’efficacité de votre sommeil est bien meilleure. Vous vous sentez tout simplement mieux », explique Zorn. Alors, même si les longues soirées de printemps se profilent à l’horizon, ne vous laissez pas tenter par la grasse matinée.

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Optimized by Optimole
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x