Matin, Midi, Soir… Y a-t-il Un Moment Idéal Pour Courir ?

Matin, midi, soir… y a-t-il un moment idéal pour courir ?

Il y a les coureurs courageux qui pensent que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, les fans de la course à l’heure du déjeuner et les noctambules qui aiment voler sous le couvert de l’obscurité. Mais existe-t-il vraiment un moment idéal pour aller courir ? Difficile à dire. Il y a évidemment des avantages et des inconvénients à chaque moment de la journée.

Courir le matin

avantages

Une course matinale présente des avantages indiscutables, comme le fait de donner à votre corps une véritable bouffée d’air frais et d’augmenter vos chances de passer une bonne journée. Un footing matinal permet de bénéficier davantage des endorphines libérées par le corps lors d’un exercice physique. Cela vous aide à vous sentir plus calme et plus détendu. Il peut également contribuer à améliorer votre capacité pulmonaire après l’exercice et libérer vos soirées pour d’autres loisirs.

Inconvénients

Si vous courez le matin, vous aurez besoin de plus d’échauffement et il vous faudra plus de temps pour vous lancer que si vous courez en milieu de journée. Lorsque vous courez à 18 heures, vos muscles sont affaiblis parce que vous avez marché et bougé toute la journée. Mais si vous courez 20 minutes après être sorti du lit, c’est plus dur pour tout votre corps. De même, vos réserves de glycogène ne sont pas optimales le matin, car elles ont été épuisées pendant la nuit. Et cela peut affecter les performances.

Courir le Midi

Avantages

Physiologiquement, le corps est plus éveillé que lorsque vous sortez du lit, ce qui est meilleur pour les performances. Une course à midi signifie que vous avez plus de temps pour digérer votre entraînement que si vous y allez le soir. Là encore, une course à l’heure du déjeuner est une grande bouffée d’air frais au milieu de la journée. C’est un moment très apprécié qui vous permet de vous détendre un peu et d’interrompre votre journée de travail. C’est aussi un excellent moyen de se motiver au travail le matin, car on a quelque chose à se mettre sous la dent à midi. C’est aussi le meilleur moyen de se détendre l’esprit et de se défouler pour l’après-midi.

Inconvénients

Le midi est certainement le moment le plus délicat pour s’accorder une course à pied. Vous ne vous sentirez pas bien si vous faites du sport une demi-heure après avoir mangé. De plus, vous ne serez pas performant, car votre corps sera en pleine digestion. Rappelez-vous que lorsque le corps digère, le sang circule autour des organes digestifs qui doivent travailler à plein régime, ce qui signifie que les muscles sont mis en veilleuse. Si vous devez courir après le déjeuner, il est préférable de le faire 90 minutes après si vous avez le temps de le faire. Sinon, il peut être intéressant d’y aller avant le déjeuner. Soit vous courez un peu plus tôt que votre heure de déjeuner, soit vous prenez une collation à 10h30 pour que votre glycémie ne soit pas trop basse au moment de faire de l’exercice.

Courir le soir

Avantages

Courir le soir présente un avantage majeur. Elle chasse le stress et la fatigue de la journée. En plus de cela, c’est une des plages horaires préférées des coureurs qui visent la performance. 17h-19h est le meilleur moment pour être performant. Des études et des recherches scientifiques l’ont prouvé. C’est à ce moment-là que l’on est le plus performant. C’est une question de capacité physiologique.

Inconvénients

Outre la mauvaise visibilité et la sécurité, il est préférable de ne pas courir trop tard. Pourquoi ? Parce que faire de l’exercice à ce moment de la journée peut vous empêcher de vous endormir et perturber votre sommeil. La solution est d’attendre au moins 90 minutes avant de se coucher après avoir fini de courir, afin que votre cerveau ait le temps de se calmer et votre corps de se refroidir. Dans cette optique, je vous recommande des entraînements qui ne sont ni trop tardifs ni, surtout, trop intenses. Je pense que des exercices comme l’entraînement fractionné doivent être évités le soir, car ils surstimulent les hormones, ce qui rend plus difficile l’endormissement et la récupération. Il vaut mieux privilégier les séances d’endurance à une allure régulière.

Conclusion

Il n’y a pas de moment idéal pour aller courir. En fonction de vos besoins, de votre mode de vie et de vos objectifs, un moment de la journée peut vous convenir. Et ne pas convenir aussi bien à la personne suivante. Ce n’est pas parce que physiologiquement votre corps a le potentiel de donner le meilleur de lui-même la nuit que vous devez courir le soir. Si vous vous sentez bien en courant le matin, alors n’arrêtez pas. Il n’y a rien qui vous arrête. Sans entrer dans les détails : une personne ayant un travail physique peut être moins encline à courir après une dure journée que le matin avant d’aller au travail. En gros, faites ce que vous voulez si cela vous convient !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x