Courir pieds nus sur tapis de course : avantages, risques + 3 conseils

Courir pieds nus sur tapis de course : avantages, risques + 3 conseils

9 minutes de lecture

La popularité du barefoot running a certes connu un essor il y a plusieurs années en réponse au best-seller Born to Run de Christopher McDougall, mais de nombreux coureurs s’y intéressent toujours.

Malheureusement, pour la plupart des coureurs qui vivent dans des zones urbaines, courir pieds nus à l’extérieur n’est ni pratique ni sûr. Les routes pavées peuvent être abrasives et il peut y avoir toutes sortes de verre, de clous, de graviers et d’autres objets pointus sur lesquels vous pouvez marcher.

C’est pourquoi courir pieds nus sur un tapis de course peut être une alternative intéressante, car vous êtes dans un environnement contrôlé et sûr et vous courez sur la surface lisse de la bande du tapis de course.

Mais peut-on courir pieds nus sur un tapis roulant ? Peut-on courir pieds nus sur un tapis de course en toute sécurité ? Ou faut-il toujours porter des chaussures sur un tapis de course ?

Dans cet article, nous allons peser le pour et le contre de la course pieds nus sur un tapis de course et nous demander s’il est possible de courir pieds nus sur un tapis de course.

Nous aborderons les points suivants :

  • Peut-on courir pieds nus sur un tapis de course ou faut-il porter des chaussures sur un tapis de course ?
  • Les avantages de courir pieds nus sur un tapis de course
  • Les risques de courir pieds nus sur un tapis de course
  • 3 conseils pour courir pieds nus sur un tapis de course

C’est parti !

Peut-on courir pieds nus sur un tapis de course ?

La réponse courte est que oui, courir pieds nus sur un tapis de course est acceptable à condition de faire quelques ajustements et d’être conscient de quelques risques potentiels (et de prendre les précautions appropriées en conséquence).

Examinons les avantages et les inconvénients de la course pieds nus sur tapis roulant.

Avantages de courir pieds nus sur tapis roulant

Courir pieds nus renforce les pieds et les jambes

La course pieds nus renforce les pieds, les mollets et les tendons d’Achille plus que la course avec des chaussures, car les muscles sont activés dès l’impact pour stabiliser le pied.

A lire aussi :  Le marathon est-il sans danger pour les enfants ?

Courir pieds nus permet d’avoir une démarche plus naturelle

La course pieds nus peut améliorer votre démarche et vous permettre d’avoir une foulée beaucoup plus naturelle.

De nombreux coureurs sont enclins à faire des longues foulées lorsqu’ils portent des chaussures de course très amortissantes, car ils sont épargnés par l’inconfort de l’impact.

Cependant, une foulée trop longue augmente le risque de blessure et réduit votre économie car votre centre de gravité est trop éloigné de votre jambe tendue.

Cela pose deux problèmes : cela réduit votre vitesse d’avancement et votre vitesse de course en agissant comme une force de freinage sur votre élan vers l’avant, et cela exerce une plus grande pression sur vos articulations, ce qui augmente le risque de blessure.

Comme votre centre de gravité se trouve à une grande distance derrière le point d’impact (votre talon), la force est appliquée sur un long bras de levier. Cela augmente l’impact sur vos articulations, et c’est pourquoi les foulées longues sont associées à un risque accru de blessures liées à la course à pied.

Un homme court pieds nus sur une piste d'athlétisme

Lorsque vous courez pieds nus, vous avez naturellement tendance à raccourcir votre foulée et à atterrir sur le milieu ou la pointe du pied, ce qui est idéal.

Ces changements sont dus au fait que lorsque vous courez pieds nus, vous n’avez pas l’amorti supplémentaire fourni par les chaussures, vous avez donc un retour tactile constant (et une gêne !) à chaque pas qui vous encourage à raccourcir votre foulée pour optimiser la façon dont vous impactez le sol.

Lorsque vous atterrissez sur le milieu du pied, votre voûte plantaire agit comme un amortisseur naturel, ce qui contribue à réduire l’inconfort et le stress de l’impact. Il a été constaté dans une étude que les forces d’impact maximales sont moins importantes lorsque l’on court pieds nus que lorsque l’on court avec des chaussures de course traditionnelles.

Cela améliore également votre efficacité, car le fait d’atterrir plus à l’avant de votre corps vous permet de conserver votre élan vers l’avant.

Bien que les preuves ne soient pas définitives, il existe des preuves soutenant que la course pieds nus entraîne des différences biomécaniques avantageuses, notamment des forces de réaction au sol verticales maximales plus faibles, moins d’extension et d’absorption de la force au niveau du genou, moins de dorsiflexion du pied et de la cheville au moment du contact avec le sol, un temps de contact avec le sol plus court, une longueur de foulée plus courte et une cadence plus élevée.

Courir pieds nus sur un tapis roulant améliore l’équilibre

Courir pieds nus améliore également l’équilibre, la stabilité, la coordination et la proprioception. Vous recevez plus d’informations kinesthésiques en courant pieds nus que lorsqu’il y a un tas de matériaux synthétiques entre votre pied et le sol.

A lire aussi :  Surentraînement - 8 signes + 7 stratégies pour y faire face en course à pied

La principale raison pour laquelle les coureurs sont attirés par la course pieds nus est qu’elle est beaucoup plus naturelle que la course pieds chaussés, ce qui permet à vos muscles et à vos articulations de fonctionner dans leur position idéale.

Courir pieds nus peut améliorer votre mémoire

Des études suggèrent que la course pieds nus peut améliorer votre mémoire plus que la course pieds chaussés.

Cela est dû au fait que vous devez être plus mentalement engagé pour éviter de marcher sur des objets, et que vous devez traiter rapidement plus d’informations sensorielles et tactiles, ce qui fait travailler votre cerveau.

Courir pieds nus sur un tapis de course est plus sûr que courir pieds nus sur la route

Courir pieds nus sur un tapis roulant plutôt que sur la route offre l’avantage supplémentaire d’être à l’abri des dangers potentiels tels que le verre ou les vis et les clous qui traînent sur le bord de la route.

Enfin, si vous êtes gêné, vous pouvez également courir pieds nus sur un tapis de course dans l’intimité de votre domicile plutôt que d’avoir à affronter les regards en public.

Risques liés à la course pieds nus sur tapis roulant

Bien que courir pieds nus sur un tapis roulant présente des avantages, cette pratique comporte également des risques.

Un homme court pieds nus sur une piste d'athlétisme

Courir pieds nus sur un tapis de course peut augmenter le risque de blessures

Si vous n’êtes pas encore habitué à courir pieds nus et que vous vous mettez immédiatement à courir pieds nus sur un tapis de course, vous risquez de ressentir des douleurs musculaires, en particulier au niveau des mollets et des pieds.

Il peut également y avoir une augmentation du risque de blessures telles que les fractures de stress, la périostite tibiale et la fasciite plantaire, en fonction de la lenteur de la transition vers la course pieds nus, de votre biomécanique et de votre entraînement général.

Courir pieds nus sur un tapis de course peut provoquer des ampoules et des brûlures

En ce qui concerne les risques de courir pieds nus sur un tapis roulant, il existe un risque élevé d’ampoules, de callosités et d’abrasion de la peau en raison du frottement de vos pieds contre la surface texturée de la bande du tapis roulant.

Si vous courez pieds nus sur un tapis de course, vous n’avez aucune protection sur vos pieds, de sorte que le frottement répétitif entre votre peau et le tapis peut être très dommageable.

La bande du tapis de course peut chauffer pendant que vous courez, ce qui augmente le risque de brûlures et d’abrasions par frottement.

A lire aussi :  6 conseils pour courir en toute sécurité en ville + Règles à respecter

Les plaies ouvertes peuvent provoquer des infections bactériennes et fongiques.

Courir pieds nus sur un tapis de course est répétitif

Si vous courez pieds nus sur un tapis de course plutôt qu’à l’extérieur, le risque de blessures dues à la surutilisation est également plus élevé.

La surface du tapis de course est dure, de sorte que vos pieds et vos jambes sont soumis aux mêmes contraintes de manière répétée.

Courir pieds nus à l’extérieur, sur une surface meuble (des terrains herbeux ou des sentiers), annule en grande partie ce risque.

Chaussures minimalistes Vibram Five fingers
Chaussures minimalistes Vibram Five fingers

3 conseils pour courir pieds nus sur un tapis de course

Si vous décidez d’essayer de courir pieds nus sur un tapis de course, voici quelques conseils pour augmenter la sécurité de la course pieds nus sur un tapis de course :

Commencez lentement

  • Surtout si vous commencez tout juste à courir pieds nus, ne commencez que par de très courtes périodes de course pieds nus sur le tapis de course. Une minute ou deux peuvent suffire au début.
  • Réduisez également la vitesse du tapis de course pendant que vous vous habituez à courir pieds nus.
  • Progressez lentement au fil des semaines et des mois si vous ne ressentez aucune douleur.

Raccourcissez votre foulée

En raccourcissant votre foulée et en atterrissant doucement sur vos pieds, vous réduirez le risque de blessure et optimiserez votre démarche de course.

Envisagez de porter des chaussettes ou des chaussures minimalistes

Même si vos chaussettes finiront par s’user et devront être remplacées, le fait de courir en chaussettes plutôt que pieds nus peut être un bon moyen de réduire le risque d’ampoules lorsque vous courez pieds nus sur le tapis de course.

La meilleure option consiste à porter des chaussures minimalistes ou « chaussures barefoot » (chaussures de running sans drop) qui permettent d’avoir une fine couche de matériau entre votre pied et la bande du tapis de course.

Ces chaussures ne vous offrent peut-être pas tous les avantages potentiels de la course pieds nus, mais elles réduisent le risque de lésions cutanées au niveau des pieds.

En prenant ces précautions, vous pourrez profiter des avantages de la course pieds nus sur tapis roulant tout en améliorant votre sécurité.

Offrez-moi un café (ou plus) !

Ce contenu vous a plu ? Aidez-moi à financer Athlé Expliqué en m'offrant quelques euros. Ils me permettront de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x