Accueil » Tests » Chaussures running » On Cloudswift 3 : Test et avis
On Cloudswift 3 : Le test complet

On Cloudswift 3 : Test et avis

6 minutes de lecture

La On Cloudswift 3 est une mise à jour intéressante des versions précédentes. Maintenant, si seulement On se mettait à étiqueter ses chaussures. Oui, ajouter un numéro à la fin des chaussures peut être « ennuyeux », mais cela rend les choses tellement plus faciles.

Quoi qu’il en soit, On a été un acteur important récemment dans l’industrie de la course à pied. Quel est le nom de la marque ? Est-ce On ? On Cloud ? Cloud ? On Running ? Non, la marque s’appelle simplement On. C’est tout.

Elles ont un look unique, et vous les verrez sur n’importe qui, des coureurs aux sportifs, en passant par les voyageurs. L’année dernière, la marque a complètement transformé ses chaussures pour les rendre plus souples et plus confortables. De nouveaux modèles comme On Cloudgo et Cloudmonster sont deux des chaussures les plus populaires de l’industrie.

La On Cloudswift est l’un des premiers modèles de On. Elle s’est améliorée au fil des ans, mais reste fidèle à la tradition. Elle est dotée de l’amorti Cloudtech, de la technologie de la semelle intermédiaire et de la super mousse Helion de On. Elle reste également l’un des modèles les plus populaires pour voyager ou se promener.

Caractéristiques techniques

  • Discipline(s) : Course à pied
  • Stabilité : Neutre
  • Surface : Route
  • Poids du coureur : Tout poids
  • Poids de la chaussure : 271 g
  • Drop : 8 mm
  • Coût : 169€

Taille et empeigne (partie supérieure)

On Cloudswift 3 : Le test complet

La On Cloudswift 3 utilise une tige d’une seule pièce qui offre un ajustement parfait. On appelle cette chaussette « engineered-mesh sock », conçue pour épouser votre pied tout en restant respirante.

L’empeigne en tricot technique est assez traditionnelle chez On et correspond à la taille. On a été assez étroite pendant un certain temps, mais elle semble maintenant plus fidèle à la taille. Bravo pour les pieds plus larges, car On propose également des chaussures larges.

A lire aussi :  La Sportiva Janji Jackal II : Test et avis

Les meilleures empeignes de chaussures de course disparaissent de vos pieds ; c’est en grande partie ce que fait la On Cloudswift 3. Je n’ai pas de points chauds et je me sens à l’aise. Je trouve que les versions les plus récentes des chaussures de course On sont les plus confortables à ce jour. Il n’y a pas grand-chose à dire, mais elles s’ajustent bien et respirent bien, sans points chauds. Que demander de plus à une tige de chaussure de course ?

En règle générale, je porte des chaussures de course d’une pointure comprise entre 44 et 45. Avec la On Cloudswift 3, j’ai trouvé que la taille 45 me convenait sans problème.

Test terrain

La On Cloudswift a toujours été l’une des offres les plus minimales de On. Les deux premières versions étaient tellement minimales que l’on pouvait sentir les pods au sol. Cela ne semble pas idéal pour la course à pied, mais c’est une excellente option si vous êtes quelqu’un qui aime les chaussures légères (bien meilleures que les Nike Free). C’est également devenu une bonne option pour ceux qui veulent quelque chose de confortable pour voyager.

La On Cloudswift 3 reste fidèle aux racines de On. Elle est dotée de la technologie signature de On :

  • La technologie d’amorti CloudTec : Ce sont les petits  » pods  » ou  » nuages  » que vous voyez au bas de la chaussure. C’est ce qui donne à la On son aspect unique.
  • Speedboard injecté de TPU : Entre la technologie CloudTec et Helion Superfoam, cette plaque en polymère thermoplastique fléchit lorsque vous atterrissez et assure une transition rapide du talon aux orteils.
  • Signature On’s Helion Superfoam : Avec un mélange de souplesse et de fermeté, cette mousse offre un amorti et la sensation caractéristique des chaussures On.

On Cloudswift 3 : Le test complet

Durabilité et traction

Les chaussures On ont généralement une bonne durabilité, et la On Cloudswift 3 n’est pas différente. Je m’attends à ce qu’elle dure entre 500 et 650 km.

La plupart des chaussures On, y compris la Cloudswift, ont tendance à ramasser facilement les cailloux et il n’y a rien de plus agaçant que le cliquetis d’un caillou. Je ne cours pas par mauvais temps ou ailleurs que sur une route lisse ou un tapis roulant à cause de cela.

A lire aussi :  Hoka Clifton 9 : Test et avis

Avec le Helion Superfoam supplémentaire, la On Cloudswift 3 est plus douce et plus amortie que les versions précédentes. Honnêtement, j’ai trouvé les deux premières versions parfaites pour marcher, mais trop fermes pour courir plus de quelques kilomètres. J’avais mal aux pieds après un ou deux kilomètres !

Je ne savais pas où la On Cloudswift 3 se situerait dans ma rotation. Elle est encore trop ferme et manque d’amorti pour les longues courses de récupération. Je l’ai trouvée très bien pour les courses quotidiennes ou autres, où je pourrais vouloir accélérer le rythme. Cette version a vraiment évolué pour devenir une chaussure avec laquelle je veux courir tous les jours. C’est une chaussure que je prends si je veux courir en endurance fondamentale. Grâce à l’amorti supplémentaire, c’est la première version de la On Cloudswift qui ne me fait pas mal aux pieds si je cours plus d’un kilomètre ou deux.

Qu’est-ce qui a changé dans le Cloudswift 3 par rapport au Cloudswift 2 ?

Il est essentiel de noter que la On Cloudswift a toujours été l’une des options les plus « minimales » de On. Ce n’est pas la chaussure qu’il vous faut si vous êtes à la recherche d’un amorti important. Si vous voulez une chaussure plus maximaliste, pensez à la Cloudmonster ou à la Cloudgo.

On a ajouté plus d’amorti Helion dans la semelle intermédiaire en redessinant la tige pour qu’elle soit plus large. Dans les versions précédentes de la On Cloudswift, je pouvais sentir les coussinets sous mes pieds, ce qui n’a jamais été confortable pour moi. La Cloudswift mise à jour est également plus chère de 10€.

A lire aussi :  Top 10 des meilleures chaussures de running de stabilité

On Cloudswift 3 : Le test complet

Conclusion

Je suis un grand fan de la On Cloudswift 3, et la tendance est à la bonne direction pour cette chaussure. J’espère qu’ils continueront à la rendre plus souple.

Qui devrait acheter la On Cloudswift 3 ? Si vous êtes à la recherche d’une chaussure de course courte ou de course quotidienne. De plus, la On Cloudswift 3 est une excellente chaussure de voyage ou de détente.

Qui ne devrait pas acheter la On Cloudswift 3 ? Si vous recherchez une chaussure avec plus d’amorti ou que vous pouvez courir facilement et sur de longues distances. Je ne pense pas que ce soit une chaussure que j’emmènerais à plus de 15 km.

Comment se procurer la On Cloudswift 3 ?

>> Acheter le modèle homme

>> Acheter le modèle femme

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x