Homme pense avec son index posé sur son front

8 conseils pour entraîner votre mental en course à pied

Que vous prépariez votre premier marathon ou un 10 km, la course à pied est une bataille mentale autant que physique. Bref, vous vous doutez que vous n’avez pas seulement besoin d’endurance physique, votre mental joue un rôle aussi important que votre corps, ce qui signifie que vous devez entraîner les deux. S’entraîner pendant des heures peut être assez solitaire et l’ennui ainsi que les pensées négatives peuvent avoir tendance à pointer le bout de leur nez. S’assurer d’avoir le bon état d’esprit le jour de la compétition passe par le développement du « muscle mental » lors de l’entraînement. Voici 8 conseils pour entraîner votre mental de manière optimale.

1. Fixez-vous des objectifs réalistes – ne tombez pas au premier obstacle

Prévoyez beaucoup de temps pour vous entraîner. Ne vous inscrivez pas à un marathon deux mois avant et ne vous attendez pas à avoir suffisamment de temps pour vous entraîner mentalement ou physiquement. Cela signifie que vous pouvez vous habituer à l’entraînement et à la distance et être sûr de pouvoir le terminer.

2. Soyez motivé

La motivation est essentielle pour stimuler votre mental et votre corps. Pensez à la raison pour laquelle vous faites cette compétition : est-ce pour collecter des fonds pour une association caritative qui vous tient à cœur, pour être en meilleure forme pour votre mariage ou un événement particulier, ou simplement pour vous-même ? Sachez pourquoi vous le faites et gardez-le à l’esprit. Si vous faites une longue séance et que vous arrivez à un point où vous voulez vous arrêter, vous allez être confronté à cette bataille interne entre l’envie d’arrêter et l’envie de continuer, et le fait d’avoir cette forte « raison pour laquelle vous le faites » dans vos pensées vous aidera à vous pousser. Si vous avez une raison suffisamment forte, vous trouverez le « comment » pour terminer. Cela vous aidera à mettre un pied devant l’autre pour continuer.

3. Entraînez votre cerveau

Pensez votre cerveau comme à un muscle. Comme tout muscle, pour le développer, vous devez le faire travailler. Soyez attentif à ce qui fonctionne pour vous et à ce qui ne fonctionne pas. Il s’agit de comprendre ce que vous vous dites et l’impact que cela a sur vous mentalement. Ainsi, vous pourrez remplacer ces pensées négatives et ces sources de stress par quelque chose de positif, d’instructif et de pertinent qui vous aidera à persévérer dans votre entraînement en vue de votre objectif.

4. Croyez en vous

Beaucoup de gens ont peur de ne pas pouvoir y arriver. Si vous passez des heures à vous entraîner, vous pouvez le faire. Si vous trouvez les séances difficiles, mais que vous avez suivi les plans d’entraînement, alors ayez confiance en vous tant sur le plan physique, nutritionnel et mental.

5. Participez à d’autres événements sportifs dans le cadre de votre entraînement

Il n’y a pas que la course à pied dans la vie. L’entraînement ne se résume pas au running. Envisagez de participer à d’autres événements sportifs. Cela vous aidera à rester motivé et à rester mentalement et physiquement affûté. La variété est le sel de la vie.

6. Courez dans un endroit pittoresque

Prenez le temps d’explorer différents itinéraires et de trouver des parcours pittoresques. De nombreuses applications permettent de découvrir de nouveaux parcours et vous pouvez ainsi profiter de la découverte de nouveaux itinéraires de course. Si vous tombez sur un beau lac ou une belle forêt, cela vous aidera à ne plus penser à la fatigue ou aux douleurs musculaires que vous pouvez ressentir. Vous constaterez peut-être que vous avez plus de facilité à courir de plus longues distances grâce à ce conseil. Il ne s’agit pas seulement d’une case à cocher dans sa to-do-list, mais la garantie que l’entraînement soit agréable tout en faisant partie intégrante du plan d’entraînement.

7. Respectez votre allure cible

Vous allez courir longtemps sans avoir grand-chose d’autre à faire que de vous concentrer sur la musique. Créez une playlist positive et entraînante et courez en suivant le rythme de la musique. Prenez aussi le temps de vous imprégner de l’atmosphère sans musique. Les spectateurs vous donneront certainement le coup de pouce mental dont vous avez besoin pour continuer. Lorsque vous vous entraînez, il peut également être bon d’écouter des choses qui aident à réduire le niveau d’ennui que vous pouvez ressentir, il y a beaucoup de contenus que vous pouvez écouter comme de la musique, des podcasts, des livres audio, etc. Bref, tirez le meilleur parti de votre temps d’entraînement.

8. Fractionnez votre effort par étapes

Plutôt que de vous concentrer sur la fin de course, qui peut être dans plusieurs heures, regardez où se trouvent les points d’eau et concentrez-vous sur le prochain, qui peuvent se situer dans 5 km par exemple. Si vous fractionnez votre temps de course, il sera plus facile de rester motivé et concentré sur la tâche à accomplir, en particulier si vous êtes confronté au « au mur du marathon » mentalement.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x