Arthrose du genou et course à pied : peut-on courir ?

Arthrose du genou et course à pied : peut-on courir ?

Même si on peut penser que la course à pied est un facteur de risque pour l’arthrose du genou, en raison de l’impact au sol, important et répété, avec des lésions sur le cartilage irréversibles, en réalité il n’est est rien : c’est une idée reçue ! Des études récentes ont démontré que les coureurs n’ont pas plus d’arthrose que les non-coureurs. La course à pied peut même soulager cette douleur si elle est pratiquée avec précaution. Dans cet article, nous allons explorer le potentiel thérapeutique de la course à pied pour traiter l’arthrose du genou et examiner les cas particuliers où un suivi médical supplémentaire est nécessaire.

Qu’est-ce que l’arthrose du genou ?

L’arthrose du genou est une affection dégénérative qui provoque une douleur et une raideur dans l’articulation du genou, touchant principalement les personnes âgées. Elle peut entraîner une perte progressive de la mobilité et se manifeste généralement par une douleur en marchant, en courant ou en s’asseyant.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de l’arthrose du genou sont : la douleur, la raideur articulaire, le gonflement, la faiblesse musculaire et la limitation des mouvements. La douleur est souvent décrite comme un élancement profond, une douleur lancinante et constante qui souvent empire avec le temps.

Arthrose du genou et course à pied : peut-on courir ?

Quels sont les facteurs de risque ?

Les principaux facteurs de risque de développer l’arthrose du genou comprennent: l’âge (plus vous vieillissez, plus votre risque augmente), l’obésité, les antécédents familiaux d’arthrose, un précédent traumatisme articulaire ou une importante surcharge pondérale.

Quels sont les traitements possibles ?

Le traitement pour l’arthrose du genou est fondamentalement divisée en trois parties: soulagement des symptômes (anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que l’ibuprofène, les séances de kinésithérapie, etc.), la gestion de la douleur (injections de corticoïdes pour réduire inflammation et douleur), et la protection des articulations (les orthèses ou attelles pour stabiliser le genou).

>> A lire : 3 causes de la douleur au genou et comment la soulager ?

Peut-on courir avec une arthrose du genou ?

La course à pied peut être bénéfique pour les personnes atteintes d’arthrose du genou car elle peut renforcer les muscles autour des articulations du genou pour améliorer sa stabilité et sa flexibilité, ainsi que soulager certaines douleurs et contribuer à soulager la douleur.

Quels sont les avantages et inconvénients de la course à pied ?

Avantages :

  • Renforcement des muscles autour des articulations pour améliorer sa stabilité et sa flexibilité.
  • Soulage les douleurs liés à l’arthrose.
  • Contribue à garder son poids stable.

Inconvénient :

  • Risque accru de blessure si le coureur ne respecte pas une progressivité dans le volume kilométrique ou de volume horaire

Quels sont les risques pour les personnes atteintes d’arthrose du genou ?

Les personnes atteintes d’arthrose du genou courent le risque de blessures si elles ne font pas attention et pratiquent abusivement la course à pied. Les chocs répétitifs causés par les mouvements peuvent en effet aggraver la douleur et l’inflammation, et accroître le risque de dégénérescence de l’articulation.

Arthrose du genou et course à pied : peut-on courir ?

Quels sont les conseils pour courir avec l’arthrose du genou ?

Mes conseils :

  • Parlez-en à votre médecin ou à votre kinésithérapeute avant de commencer ou de reprendre la course à pied.
  • Commencez par des exercices facilement accessibles tels que la marche ou le vélo.
  • Si vous souhaitez courir, commencez par des distances courtes et augmentez progressivement.
  • Réalisez toujours un échauffement avant de commencer une séance de course à pied1;
  • Utilisez des chaussures adaptées au type de terrain sur lequel vous allez courir (bitume, sentiers, etc.).

>> A lire : Comment atténuer l’impact de la course à pied sur les articulations ?

Quelle est l’importance de l’activité physique pour les personnes atteintes d’arthrose du genou ?

L’activité physique est importante pour les personnes atteintes d’arthrose du genou car elle contribue à soulager la douleur et à améliorer la flexibilité, tout en maintenant un poids stable. Toutefois, il est important que cette activité soit pratiquée avec prudence afin de minimiser le risque de complications et de blessures.

Quels sont les avantages de l’activité physique pour les personnes atteintes d’arthrose du genou ?

  • Soulagement des symptômes et réduction des douleurs articulaires.
  • Amélioration de la mobilité et flexibilité.
  • Réduction des risques liés à l’obésité ou au surpoids.

.

Quels sont les exercices à éviter ?

Les exercices qui sollicitent trop le genou doivent être évités, notamment les mouvements violents et brusques sur des sports comme courir sur de longues distances ou encore certaines sports tels que le ski alpin, le hockey sur glace ou le football.

Quels sont les exercices à pratiquer ?

Par contre, les exercices à faible impact tels que la natation, le vélo, le Tai Chi et le yoga peuvent être pratiqués pour renforcer et améliorer la mobilité du genou. Vous pouvez aussi incorporer des poids légers pour gagner en force musculaire.

Arthrose du genou et course à pied : peut-on courir ?

>> A lire : La course à pied est-elle néfaste pour les articulations ?

Arthrose du genou et course à pied : Ce qu’il faut retenir

En conclusion, bien que la course à pied puisse être bénéfique pour les personnes atteintes d’arthrose du genou, il est important de consulter un médecin ou un kinésithérapeute avant de reprendre le sport et de toujours faire un échauffement avant chaque séance de course à pied. Par prudence, je vous recommande des exercices à faible impact tels que la natation, le vélo, le Tai Chi et le yoga sont les meilleurs choix pour maintenir une bonne santé articulaire et renforcer les muscles autour des articulations du genou.

Ces conseils pourraient aussi vous intéresser :
  • Nicolas

    A la fois épicurien et passionné de running depuis 10 ans, je suis un blogger qui court pour le plaisir, simplement, et pour les chronos, accessoirement. J’aime particulièrement ce sport pour son exigence et pour la diversité des paysages qu’il permet de découvrir.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x