Accueil » Conseils » Santé, blessures et douleurs » La cryothérapie : Vraiment utile pour récupérer en course à pied ?
La cryothérapie : Comment ça marche ?

La cryothérapie : Vraiment utile pour récupérer en course à pied ?

8 minutes de lecture

Face aux exigences d’une pratique sportive intense, le corps peut être mis à rude épreuve. Pour récupérer au mieux et maximiser son bien-être physique, il faut alors recourir aux traitements les plus efficaces.

Aujourd’hui, la cryothérapie est l’un des traitements les plus populaires pour soulager diverses pathologies et offrir une expérience relaxante. Ce complément de soin très efficace qui permet de guérir certaines pathologies plus rapidement mais également de mieux récupérer. En complément, la kinésithérapie assure améliorer la santé des coureurs grâce à un ensemble de techniques spécifiquement pensée pour eux.

Dans cet article, découvrez comment la cryothérapie peut être utilisée tout en explorant ses avantages pour votre corps et votre santé mentale !

Qu’est-ce que la cryothérapie ?

La cryothérapie est un traitement qui utilise le froid intense pour réduire les douleurs et l’inflammation. Elle se pratique généralement dans une cabine spécialisée où des températures très basses sont maintenues pendant une courte durée.

Le froid va provoquer une vasoconstriction puis une vasodilatation de tes vaisseaux sanguins, c’est-à-dire qu’ils vont tour à tour diminuer puis augmenter de diamètre.

Le tout, va permettre un meilleur drainage veineux et donc une meilleure circulation sanguine. Et quand le sang circule mieux, tout va mieux ! Le drainage veineux va améliorer l’élimination des toxines présentes dans ton sang.

Au-delà de la circulation sanguine, la cryothérapie va également déclencher des réactions dans ton cerveau qui vont enclencher une sécrétion inhabituelle d’hormones. 

Ton corps est peuplé d’une quantité immense de récepteurs sensibles aux changements de température, les thermorécepteurs, avec la variation brutale de température, qui passe de 19° C à -110° C, ces récepteurs subissent un choc thermique et envoient ces informations directement au cerveau. En réponse, il sécrète des anti-inflammatoires, des hormones du sommeil et des hormones du bien-être. 
Ils sont également générés en temps normal, mais l’action du choc thermique permet de booster ces sécrétions. De plus, le froid a une action sur le nerf qui permet un effet antalgique.

Ces réactions vont permettre de récupérer plus rapidement et de diminuer la sensation de courbatures.🪄

A lire aussi :  Course à pied et irritations de la peau : Comment les éviter en 3 étapes simples

La cryothérapie peut donc se pratiquer après une compétition, mais également avant. Pendant la préparation, afin que ton corps récupère mieux de la grosse charge d’entraînement qu’il a subi.
Concernant les pathologies liées au sport comme les tendinopathies, entorses ou lésions musculaires classiques, la cryothérapie permettra de guérir plus rapidement.

La cryothérapie : Comment ça marche ?
Source : Post Facebook de la page « Cryotherapie Lille – Le Frisson Salvateur – Oxygénothérapie Lille » 

Les bienfaits de ce type de thérapie incluent également des effets positifs sur le système nerveux, cardiovasculaire, immunitaire et musculosquelettique.

Remarque : Seule, la cryothérapie ne pourra pas soigner ces pathologies. Mais c’est un très bon complément à une kinésithérapie et cela va t’aider à éliminer plus rapidement ta pathologie.

Définition et description

La cryothérapie consiste en une exposition contrôlée à des températures très basses (allant jusqu’à -130° Celsius), avec le but de provoquer un choc thermique chez la personne placée à l’intérieur de cette cabine. La séance est réalisée par un professionnel qui veille à ce que tout se déroule correctement et en toute sécurité.

Utilisations

La cryothérapie est principalement utilisée pour soulager diverses pathologies telles que les entorses, tendinites, aponévrosites, fibromyalgie, arthrose, anxiété et stress. Elle peut également être utilisée pour améliorer la performance athlétique et pour optimiser la récupération après l’effort physique.

Bienfaits

Grâce aux effets anti-douleur et anti-inflammatoires du froid intense produit par ce traitement, la cryothérapie peut aider à accroître considérablement le bien-être physique et mental des coureurs. En outre, elle permet d’améliorer la circulation sanguine, favorise le sommeil profond et renforce le système immunitaire.

3 femmes devant une cabine de cryothérapie

Comment fonctionne la cryothérapie ?

Équipement utilisé

Les salles de cryothérapie sont équipés d’une grande machine appelée « cryobox » qui refroidit l’air ambiant jusqu’à atteindre des températures extrêmement basses.

Procédure

Avant chaque séance, l’utilisateur doit endosser une tenue spéciale qui protège sa peau du froid intense. Une fois vêtu, il sera invité à entrer dans la cabine où il restera pendant 3 minutes maximum avant d’observer les effets du traitement.

La cryothérapie : Comment ça marche ?

Durée et fréquence des séances

Le temps passé dans la cabine est très court, environ 3 minutes. Les personnes qui ont bénéficié de ce traitement doivent attendre entre 4 à 8 heures avant d’envisager une nouvelle séance pour éviter tout risque de blessure.

A lire aussi :  Comment atténuer l'impact de la course à pied sur les articulations ?

Quelles méthodes choisir ?


Toutes les méthodes ne sont pas identiques, et il existe deux types de cryothérapie : la cryothérapie corps entier et les cryosaunas. 

  • Pour la première, tu entres dans une chambre froide et c’est l’intégralité de ton corps qui bénéficie du froid. 
  • Pour la seconde, tu entres dans une cabine en forme de tube avec la tête qui dépasse. Les études montrent que les bénéfices sont moins importants avec les cryosaunas. La cryothérapie corps entier fonctionne soit à l’azote, soit à l’électricité, et les cryosaunas fonctionnent à l’azote.

Pour optimiser les bénéfices, il faut que la température d’une séance de cryothérapie soit de -110 °C. Des températures plus basses peuvent être acceptables, mais plusieurs études scientifiques montrent que les bénéfices ne sont pas plus importants. En tous les cas, il faut qu’après une séance ta température cutanée soit mesurée. Elle doit être inférieure à 13 °C au niveau des épaules et des mollets.
Une séance de cryothérapie dure 3 minutes. Du moins pour la première. Car chacun réagit à sa manière et l’objectif est de descendre à 13° C. Certaines personnes doivent rester un peu plus longtemps (3min30) pour descendre à 13 °C et d’autres ne peuvent avoir besoin que de 2min30.

Le tarif d’une séance peut fortement varier, mais il se situe entre 30 et 50 € selon les organismes. Des tarifs dégressifs sont généralement proposés. Car il est possible de faire une séance de temps en temps, des bénéfices seront ressentis, mais l’idéal est d’en réaliser plusieurs pour maximiser les résultats.

Qui peut bénéficier de la cryothérapie ?

Les sportifs

Les sportifs peuvent profiter des effets antalgiques et anti-inflammatoires du froid intense pour soulager leurs douleurs musculaires liés à l’effort physique, tout en favorisant la récupération après un entraînement intensif.

Personnes souffrant de douleurs chroniques

Les personnes souffrant de maux chroniques (arthrose, fibromyalgie…) peuvent aussi profiter des bienfaits de ce traitement pour soulager leurs symptômes et améliorer leur qualité de vie.

A lire aussi :  Syndrome de l’essuie glace / TFL : causes, symptômes, solutions

La cryothérapie : Comment ça marche ?

Personnes souhaitant améliorer leur bien-être

Enfin, les personnes qui cherchent à retrouver une sensation immédiate d’apaisement et à se relaxer peuvent également recourir aux salles de cryothérapie, car cette pratique peut apporter une sensation générale de calme chez les utilisateurs.

La cryothérapie : Ce qu’il faut retenir

Ainsi, les salles de cryothérapie offrent aux individus une solution innovante pour améliorer leur bien-être physique et mental.

Lorsque l’on s’immerge dans un endroit aussi froid qu’e la cryothérapie le nécessite qu’une box de cryothérapie, on sollicite très fortement le système cardiovasculaire. Il est donc déconseillé de faire de la cryothérapie lorsque l’on souffre de problèmes cardiaques. 

Sachez aussi que le trop peut être l’ennemi du bien. Faire des séances trop souvent peut provoquer une réaction d’adaptation de l’organisme. Lorsque cela arrive, les bénéfices diminuent peu à peu. La meilleure solution est donc de réserver cette pratique d’immersion complète aux jours qui suivent une compétition importante.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x