Accueil » Actualités Running » Comment Strava révolutionne notre manière de courir ?
Icône application mobile Strava

Comment Strava révolutionne notre manière de courir ?

8 minutes de lecture

À l’ère de la technologie intelligente, la course à pied a subi une profonde transformation, devenant non seulement une activité physique, mais aussi une expérience numérique et sociale.

Strava, l’application préferée des coureurs, est devenue incontournable pour ceux qui cherchent à suivre, à partager, à planifier ses itinéraires et à planifier son entraînement.

Cet article se penche sur la psychologie et les motivations qui sous-tendent l’utilisation de Strava par les coureurs, en examinant comment l’application est en train de révolutionner la culture de la course à pied au XXIe siècle.

Dans cet article, vous découvrirez ce qu’il faut savoir sur la psychologie de la célèbre application de course à pied et comment utiliser ses fonctionnalités pour devenir un coureur plus rapide et plus heureux.

La révolution numérique de la course à pied et le tissu social de Strava

L’époque où l’on chaussait ses baskets et où l’on s’élançait sur le bitume dans une solitude bienheureuse est révolue.

L’ère numérique a inauguré une révolution de la course à pied, avec des applications telles que Strava qui transforment l’acte de courir en une expérience aux multiples facettes.

Il ne s’agit pas seulement de parcourir des kilomètres, mais aussi de documenter, de partager et de rivaliser dans un paysage virtuel qui s’étend au-delà de la course physique.

À la base, Strava est une plateforme sociale pour les coureurs.

Elle exploite le désir humain fondamental de connexion et de compétition.

Les recherches de Sinan Aral sur la contagion sociale révèlent que les activités de course d’amis peuvent influencer de manière significative les efforts d’entraînement d’une personne.

L’accent mis par Strava sur les records personnels (RP) et les classements crée une communauté virtuelle de coureurs, favorisant la motivation, la camaraderie et le sentiment d’accomplissement partagé.

La nature addictive des applications de course à pied

Strava, comme d’autres applications de fitness, capitalise sur la nature addictive de la technologie pour devenir un élément indispensable de la routine d’un coureur.

A lire aussi :  Qui est Amy Palmiero Winters ? La coureuse et amputée qui s'attaque aux 100 miles

La boucle « déclenchement-récompense-investissement », décrite par l’expert en marketing Nir Eyal, joue ici à plein.

L’application devient l’élément déclencheur qui incite le coureur à battre le pavé, la récompense étant la satisfaction d’avoir atteint un record ou d’être arrivé en tête d’un classement. L’enregistrement d’une course devient un investissement dans le cycle continu de la motivation.

Strava ne se contente pas d’être un simple outil de suivi ; il sert de journal numérique aux coureurs.

Comme l’a révélé l’étude de Deborah Lupton sur les cyclistes qui se suivent eux-mêmes, les coureurs utilisent Strava non seulement pour analyser leurs performances, mais aussi pour revivre les hauts et les bas émotionnels de leurs courses.

Le rituel d’après-course consistant à télécharger des photos, à partager des itinéraires et à s’engager avec d’autres coureurs sur les plateformes de médias sociaux fait désormais partie intégrante de l’expérience du coureur moderne.

L’exercice d’équilibriste : Expérience réelle vs. Expérience numérique

Si la numérisation de la course à pied présente des avantages indéniables, elle pose également des problèmes.

La recherche constante de relations publiques, d’honneurs virtuels et de validation sociale peut potentiellement éclipser le simple plaisir de courir pour sa valeur intrinsèque.

Le point de vue de l’ultramarathonienne Nicole Linke sur la déconnexion, en particulier pendant les courses et les courses de groupe, souligne la nécessité de trouver un équilibre entre les aspects numériques et tangibles de la course à pied.

Dans leur quête d’excellence, les coureurs doivent absolument trouver un compromis harmonieux entre le réel et le numérique.

L’essence de la course à pied ne réside pas seulement dans les chiffres affichés à l’écran, mais dans le rythme de la respiration, le martèlement des pieds sur la chaussée et le sentiment exaltant de repousser ses limites personnelles.

Strava et les applications similaires doivent être considérées comme des outils permettant d’améliorer, et non d’éclipser, le plaisir de la course à pied.

Reconnaître l’impact des réseaux sociaux sur la motivation

Alors que les coureurs naviguent à la frontière du numérique, il est primordial de comprendre le rôle des médias sociaux dans la motivation.

La communauté virtuelle de Strava peut être une force puissante pour le bien, inspirant les individus à repousser leurs limites et à se connecter avec des enthousiastes partageant les mêmes idées.

Cependant, il est essentiel de savoir reconnaître quand la recherche de récompenses virtuelles commence à compromettre le plaisir authentique tiré de l’acte de courir lui-même.

Strava et d’autres applications de course à pied ont indéniablement transformé notre approche et notre expérience de la course à pied.

A lire aussi :  Les violations des règles antidopage se poursuivent au Kenya : 4 athlètes suspendus dans la même journée

Plutôt que de considérer la technologie comme une distraction, les coureurs peuvent l’adopter en toute connaissance de cause.

Se fixer des limites personnelles, comme désigner des courses ou des parcours sans technologie, permet d’établir une connexion plus profonde avec l’acte physique de la course à pied, favorisant un sentiment de présence et de pleine conscience.

Au-delà des aspects compétitifs, Strava peut être un outil puissant de développement personnel et de bonheur.

Au lieu de vous laisser entraîner dans des comparaisons sans fin, utilisez Strava comme un facteur de motivation et une source d’inspiration. Concentrez-vous sur la définition d’objectifs personnels réalistes, sur la célébration des petites victoires et sur la reconnaissance du fait que chaque course, quel que soit son allure, contribue à votre progrès global.

Comment devenir un coureur plus rapide et plus heureux avec Strava ?

Fixer des objectifs personnels

Strava offre une multitude de données qui peuvent être utilisées pour définir et suivre des objectifs personnels.

Qu’il s’agisse d’améliorer votre rythme moyen, de conquérir un itinéraire difficile ou de franchir une nouvelle étape en termes de distance, fixez des objectifs qui correspondent à votre niveau de forme physique et à vos aspirations.

Le fait de revoir et d’ajuster régulièrement ces objectifs garantit une expérience dynamique et motivante.

Célébrer les petites victoires

Adoptez la philosophie selon laquelle le progrès est le progrès, quelle que soit l’échelle. Au lieu de vous focaliser sur les grandes réalisations, appréciez les petites victoires.

Terminer une course à pied dans des conditions météorologiques difficiles, rester constant tout au long d’une semaine chargée ou conquérir une colline auparavant intimidante sont autant d’accomplissements dignes d’intérêt.

Strava vous permet de commémorer ces réalisations, ce qui favorise un état d’esprit positif.

Utiliser Strava comme outil de motivation

Exploitez les fonctionnalités de Strava pour rester motivé et engagé.

Les segments, les défis et les compteurs de kilomètres mensuels de l’application peuvent constituer une source constante de motivation. Engagez-vous auprès de la communauté Strava en participant à des défis ou en rejoignant des groupes de course.

Les encouragements des autres coureurs peuvent être une source de motivation puissante, transformant votre parcours individuel en une expérience commune.

Se concentrer sur le progrès, pas sur la perfection

La perfection est l’ennemie du progrès.

Comprenez que chaque course contribue à votre progression globale. Les journaux d’activité détaillés de Strava vous permettent d’évaluer vos progrès au fil du temps.

Reconnaissez les efforts que vous fournissez à chaque course, appréciez la régularité et reconnaissez que le progrès est un voyage continu, et non une destination.

A lire aussi :  Remplacer les gels et les barres énergétiques par du ketchup Heinz : Info ou intox ?

Variez vos séances

Strava fournit une plateforme pour diversifier votre routine.

Expérimentez différents types de séances – fractionné, fractionné en côte, sorties longues – afin de rendre votre entraînement attrayant et d’éviter la monotonie.

Utilisez les fonctions de planification d’itinéraires de Strava pour explorer de nouveaux sentiers ou des itinéraires pittoresques, afin d’insuffler de l’enthousiasme et de la variété à vos séances.

Apprenez de vos données

Plongez dans la richesse des données fournies par Strava.

Analysez les tendances de vos performances, identifiez les points à améliorer et célébrez les points forts révélés par vos données.

Comprendre comment des facteurs externes tels que la météo, le sommeil ou la nutrition influent sur vos performances vous permet d’ajuster votre plan d’entraînement en connaissance de cause.

Priorité au plaisir

En fin de compte, la course à pied doit apporter de la joie.

Ne laissez pas la recherche de temps plus rapides éclipser le simple plaisir de la course.

Utilisez Strava pour améliorer votre plaisir en partageant vos expériences, en vous connectant avec d’autres coureurs et en appréciant le voyage unique que représente chaque course.

Débrancher quand c’est nécessaire

Sachez reconnaître les moments où vous avez besoin de vous détacher du monde numérique.

Désignez certaines courses comme étant sans technologie afin de vous reconnecter à l’essence pure de la course à pied. Appréciez la liberté d’une course sans la pression des données et des comparaisons virtuelles.

En abordant Strava avec un état d’esprit attentif et positif, les coureurs peuvent exploiter ses capacités pour devenir plus rapides et plus heureux.

L’application devient un compagnon de soutien dans votre entraînement de course à pied, encourageant le développement personnel, favorisant un sentiment d’accomplissement et transformant chaque course en une célébration des progrès.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x