Accueil » Conseils » Nutrition et hydratation » Faut-il manger lentement pour courir vite ?
Faut-il manger lentement pour courir vite ?

Faut-il manger lentement pour courir vite ?

2 minutes de lecture

Il est important d’avoir en tête qu’engloutir son repas le plus rapidement possible est une erreur grave. Je vous explique tout cela en détail.

Qu’est-ce que signifie « manger lentement » ?

Cela implique de prendre au moins 20 minutes pour manger, en étant pleinement conscient de ses sensations, afin de restaurer le réflexe de satiété et de ne consommer que ce dont notre corps a réellement besoin. Pour y parvenir, il est recommandé de manger assis, dans le calme, sans distractions, de mastiquer chaque bouchée consciencieusement, de poser les couverts régulièrement, et surtout, de s’arrêter dès que l’on ressent la satiété.

Quels sont les avantages de manger lentement ?

Avoir la sensation de satiété

Les avantages de manger lentement sont nombreux. Tout d’abord, cela permet de rétablir le signal de satiété dans notre cerveau, ce qui évite de consommer des calories superflues. En effet, en prenant notre temps, nous avons tendance à manger entre 10 et 20 % de moins par rapport à un repas avalé rapidement. Cela contribue à alléger sa foulée donc à mieux courir et réduit les risques de blessures.

Diminuer les problèmes digestifs

En prenant le temps de mastiquer, on réduit les aliments en bouillie et on les enveloppe de salive. Cette double opération leur permet de glisser plus facilement dans le circuit digestif et d’atteindre l’estomac sans y fermenter plus que nécessaire. Ce qui élimine nombre de problèmes digestifs qui, souvent, accompagnent les séances et entravent les performances pendant les courses…

Eliminer la fatigue et le stress

Manger lentement a également un impact sur notre bien-être général. Lorsque nous mangeons trop rapidement, nous mettons notre corps en situation de stress, ce qui peut provoquer des tensions intestinales et altérer notre mental. De plus, les toxines ont tendance à s’accumuler. En prenant le temps de bien mastiquer, nous favorisons leur élimination et réduisons l’encrassement de notre organisme. Cela se traduit par une diminution de la fatigue et une amélioration de la qualité du sommeil et de la récupération.

A lire aussi :  Que faut-il manger avant une sortie longue pour maximiser ses performances ?

En résumé : Manger lentement pour courir vite

En résumé, manger lentement est bénéfique à plusieurs niveaux : cela nous permet de mieux réguler notre appétit, de favoriser une digestion optimale, et de réduire le stress et la fatigue. Alors, prenons le temps de savourer nos repas et de prendre soin de notre corps.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x