Quelle est l'empreinte carbone des super-chaussures à plaque carbone ?

Running : Quelle est l’empreinte carbone des « super shoes » ?

6 minutes de lecture

Bien que les chaussures à plaque carbone puissent être l’atout supplémentaire dont vous avez besoin pour battre votre record personnel, il ne fait aucun doute qu’elles ont un coût, un coût qui va bien au-delà de l’étiquette de prix.

L’Adidas Adios Pro Evo 1 a fait les gros titres en début d’année après avoir porté l’Éthiopien Tigist Assefa vers un nouveau record du monde de 2:11:53 au marathon de Berlin.

Adidas a affirmé que sa nouvelle super chaussure était plus légère que n’importe quelle autre chaussure de course sur le marché, puisqu’elle ne pesait que 138 grammes. Les nouvelles chaussures Adidas étaient également dotées d’autres technologies avancées.

Adidas Adios Pro Evo 1

Cependant, le plus grand inconvénient de ces chaussures est qu’au prix élevé de 500€, elles ne vous dureront qu’un seul marathon. La plupart des autres super chaussures à plaque carbone ont également une durée de vie courte, mais la nouvelle chaussure Adidas est de loin la plus courte.

Une étude récente de l’université de Castilla-La Mancha, en Espagne, a révélé que les super-chaussures en carbone ne durent que 240 à 320 km, alors que les chaussures de running traditionnelles durent entre 500 et 800 km.

Après qu’Assefa a battu le précédent record du monde d’environ deux minutes, les coureurs du monde entier mouraient d’envie de s’en procurer une paire, sans se soucier du prix élevé ou de l’impact plus important qu’elles avaient sur l’environnement.

Caroline Stuart, marathonienne et membre du groupe Green Runners, a déclaré à CBC : « Les coureurs aiment leurs vêtements et leurs chaussures. Ils les aiment vraiment. Ils aiment les nouvelles couleurs. Ils aiment quand quelque chose est annoncé comme les aidant à aller juste un peu plus vite. »

Ce que beaucoup ignorent, ce sont les conséquences des super chaussures sur l’environnement.

A lire aussi :  Top 11 des meilleurs cadeaux pour une femme qui court

Dans cet article, nous examinerons l’impact des super chaussures plaquées carbone sur l’environnement et les moyens de réduire votre empreinte carbone avec votre équipement de course à pied.

Processus de production

La production des plaques de fibre de carbone que l’on trouve dans les super chaussures fait appel à des procédés à forte intensité énergétique, notamment l’utilisation de températures élevées et de produits chimiques souvent agressifs :

  • L’énergie utilisée dans ces processus provient souvent de sources non renouvelables, ce qui exacerbe l’impact environnemental des plaques de carbone.
  • Les procédés de fabrication des plaques en fibre de carbone contribuent de manière significative aux émissions de gaz à effet de serre.

Les super chaussures sont également conçues en tenant compte de facteurs de haute performance, tels que le poids et l’efficacité. Pour créer les chaussures les plus rapides, les entreprises utiliseront des matériaux et des techniques de fabrication qui ont un impact plus important que les chaussures traditionnelles.

Recyclabilité limitée

En raison de sa structure complexe, la fibre de carbone est également un matériau difficile à recycler et nécessite un processus de recyclage spécialisé. Si elle n’est pas correctement recyclée, la fibre de carbone finira dans les décharges et, en raison de sa lente décomposition, elle contribuera aux problèmes de déchets à long terme.

Il n’existe pas non plus d’infrastructures de recyclage accessibles et largement répandues pour les chaussures et la fibre de carbone, ce qui réduit la probabilité que les coureurs se débarrassent correctement de leurs super chaussures une fois qu’elles sont usées.

Hoka tecton X

Une durée de vie courte

Ce n’est un secret pour personne que les super-chaussures à plaque carbone ne durent pas aussi longtemps que les chaussures traditionnelles. Bien que vous ne portiez généralement pas de super chaussures pour faire vos séances d’entrainement au quotidien, l’usure s’accumule rapidement, en particulier pendant la saison de course à pied.

A lire aussi :  5 critères à considérer pour choisir le bon stage sportif pour son enfant

Étant donné que tous les coureurs élite porteront probablement une nouvelle paire de super chaussures à chaque compétition, la demande pour ces produits restera élevée.

En d’autres termes, plus nous utilisons de super chaussures, plus l’impact sur l’environnement est important. Et avec une durée de vie aussi courte, il est certain que les super chaussures continueront d’être un best-seller.

Hoka carbon X 3

Que pouvez-vous faire en tant que coureur ?

Il y a beaucoup de petites choses que vous pouvez faire, en termes de super chaussures et d’équipement de course en général, pour réduire votre impact sur l’environnement.

Tout d’abord, demandez-vous si vous avez vraiment besoin d’acheter la dernière et la meilleure super chaussure.

On ne peut pas nier que mettre ses pieds dans la chaussure qui a battu le record du monde est une sensation plutôt cool. Toutefois, si vous n’êtes pas en lice pour un record du monde ou un podium potentiel lors d’une compétition, demandez-vous si l’impact environnemental de l’achat de super chaussures en vaut la peine.

Si vous avez envie d’acheter des super chaussures, pensez à prendre le temps et à faire l’effort de les recycler de manière appropriée une fois qu’elles sont usées. Ce petit effort supplémentaire peut contribuer grandement à réduire votre empreinte carbone.

Enfin, en ce qui concerne l’équipement running en général, envisagez d’acheter du matériel d’occasion dans un magasin de seconde main ou de faire un échange avec vos partenaires de course. Ce sont deux excellents moyens de contribuer à la protection de l’environnement et d’économiser beaucoup d’argent par rapport à l’achat de matos running neuf !

A lire aussi :  Point de côté et genoux dans le GIF : La satyre hilarante du trail

Des alternatives existent, notamment des marques qui commercialisent des modèles de chaussures de running éco-responsables. Par exemple, la marque Circle produit, développe et assemble la SuperNatural Runner.

Dites-moi en commentaire ci–dessous ce que vous pensez de l’impact environnemental des super chaussures et quels sont vos meilleurs conseils pour réduire votre empreinte carbone !

Offrez-moi un café (ou plus) !

Ce contenu vous a plu ? Aidez-moi à financer Athlé Expliqué en m'offrant quelques euros. Ils me permettront de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x