Accueil » Conseils » Les bases » Comment s’équiper pour courir en automne ?
Comment s'équiper pour courir en automne ?

Comment s’équiper pour courir en automne ?

7 minutes de lecture

Les runneurs intrépides, indifférents à la pluie et au froid, savent qu’en automne, il est essentiel de s’équiper avec les bons équipements de course à pied.

Courir toute l’année signifie faire face à toutes les températures et à toutes les conditions météorologiques. En automne, le vent, le temps frais, les averses et les orages font généralement partie de notre quotidien. Cependant, ces conditions peu agréables ne doivent pas nous décourager de sortir pour courir !

Découvrez les conseils pour bien vous équiper en automne et ne plus subir les caprices météorologiques lors de vos sorties course à pied.

Les équipements essentiels pour affronter le froid qui s’installe

À partir de fin septembre, il est indéniable que les shorts et les tongs retournent au placard, car l’été s’en va pour laisser place à l’automne. C’est le retour de la saison des feuilles mortes, du froid et de l’humidité…

Les bons équipements pour courir confortablement en automne sont donc ceux qui vous protègent du froid sans vous faire transpirer !

Le retour des accessoires

Même si l’hiver est encore loin, la fraîcheur automnale n’est pas négligeable. Les sorties matinales ou en fin d’après-midi sont souvent accompagnées d’un petit vent frais assez désagréable, celui qui vous glace jusqu’aux os… Mais ne paniquez pas, il suffit de ressortir les gants, le bonnet ou le tour de cou du placard pour maintenir au chaud ce qui doit l’être.

homme vêtu d'une chemise à rayures blanches et bleues et d'un pantalon noir, debout sur du sable brun près du corps

En effet, le froid s’infiltre dans notre corps par les extrémités, les orteils, les doigts, le crâne… Ainsi, bien se couvrir permet de rester au chaud !

Adopter la technique de l’oignon pour s’habiller

Les extrémités du corps ne sont pas les seules parties à ressentir le froid lors de nos sorties course à pied. Pour maintenir votre corps à une bonne température tout au long de l’entraînement, rien de tel que la technique de l’oignon.

A lire aussi :  Quand inspirer et expirer pendant l'exercice : Comment respirer correctement pendant l'exercice physique ?

Voici l’ordre à suivre pour cette technique :

  1. Première couche : un sous-vêtement doux et sans couture directement sur la peau.
  2. Deuxième couche : un vêtement respirant en fibres techniques qui évacuent l’humidité et sèchent rapidement.
  3. Troisième couche : l’isolation avec un vêtement chaud, mais technique (pull ou veste spécifique).
  4. Dernière couche : une protection contre le vent ou la pluie.

Bien s’habiller dans le bon ordre est la meilleure façon de courir au chaud et au sec. C’est une technique simple mais qu’il est toujours bon de rappeler !

Short ou legging pour courir en automne ?

Short ou legging pour courir en automne ?

De nombreux coureurs se posent cette question… Si vous avez passé l’été à courir en short, il est légitime de vous demander quand il est temps de passer aux jambes couvertes et s’il est vraiment nécessaire de mettre un legging !

La réponse ne va pas vous plaire, car cela dépend. Chaque coureur adopte des habitudes vestimentaires différentes, il n’y a donc pas de règle absolue pour bien s’équiper. Que vous choisissiez le court ou le long, c’est à vous de décider et personne ne pourra vous reprocher votre choix !

Affronter la pluie et le vent en automne

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, la pluie et le vent sont ce que je redoute le plus en course à pied. Autant nous pouvons adapter notre entraînement lorsqu’il fait trop chaud ou nous couvrir lorsque le froid est intense, autant lorsqu’il vente et pleut, nous savons que cela sera difficile et que nous en sortirons trempés.

Alors, pour que mes sorties automnales restent agréables, j’ai trouvé quelques solutions que je partage aujourd’hui !

Bien choisir sa veste

Même si cela peut sembler évident, le choix de votre veste de course à pied est très important. De mon côté, afin de limiter mes achats de matériel sportif, je privilégie une veste à la fois coupe-vent et imperméable. De plus, elle doit être respirante, car l’idée est de me protéger de l’humidité extérieure sans créer d’humidité à l’intérieur.

A lire aussi :  Qu'est-ce que VO2 Max ? Astuces pour mesurer et améliorer votre VO2 Max

Pour obtenir une note de 10/10, cette veste doit également être compacte. Ainsi, je peux la plier (ou la rouler en boule) et l’emporter lors de mes sorties si des averses sont annoncées. De plus, pour recevoir les félicitations du jury, je choisis une veste parmi les marques de running éco-responsables !

Les accessoires indispensables

À la fin de l’été, il y a un accessoire que je ne range jamais, c’est ma casquette. En effet, elle est indispensable pour courir sous la pluie. Même si je peux sembler ridicule avec cette visière sous une pluie torrentielle, au moins j’évite d’avoir le visage fouetté par les gouttes ! Testé et approuvé !

Le deuxième accessoire que vous devez absolument avoir lors de vos sorties automnales est une paire de chaussettes techniques. Il s’agit de chaussettes de course à pied légèrement plus épaisses que celles que vous portez en été. Elles offrent deux avantages principaux : elles évacuent l’humidité grâce à leurs fibres techniques et elles préviennent les frottements. Soyons honnêtes, lorsque vous courez sous la pluie, vos pieds seront mouillés. Cependant, avec des chaussettes spécifiques, vous éviterez au moins les échauffements qui peuvent entraîner des ampoules et des irritations.

une personne courant dans les bois avec des arbres en arrière-plan

L’automne, la meilleure saison pour courir

Après cette liste d’équipements, vous pensez sûrement que l’automne est la pire saison pour la course à pied. Eh bien, vous avez tout faux.

Tout d’abord, en automne, les températures deviennent relativement agréables. Finis les 35°C et les sorties où l’on transpire avant même le début de l’entraînement ! On oublie également les contraintes horaires pour éviter la chaleur en sortant avant 9 heures le matin ou après 20 heures. En automne, il fait frais, mais c’est agréable. L’amplitude horaire pour les sorties est donc considérablement augmentée, ce qui est non négligeable dans nos emplois du temps déjà chargés.

Un autre point positif est la beauté de la nature. Si vous courez en pleine nature à cette saison, vous pouvez observer la transformation de l’environnement. Les couleurs changent à chaque sortie, ce qui rend nos entraînements un peu plus spectaculaires. Observer la nature est une raison supplémentaire pour sortir courir !

A lire aussi :  10 erreurs courantes à éviter en course à pied (surtout pour les débutants !)

Enfin, courir en automne signifie également pouvoir rentrer chez soi pour se mettre au chaud. Laissez-moi m’expliquer. La discipline, l’entraînement, le défi, peu importe ce qui vous motive, tout cela vous pousse à sortir de votre cocon/canapé pour aller courir. Pendant la sortie, le froid et la pluie peuvent ajouter une difficulté supplémentaire à votre entraînement. Mais une fois que vous avez terminé, vous retrouvez la chaleur de votre maison et le confort d’une bonne douche chaude. Voilà, l’entraînement est terminé et le repos bien mérité !

Je le concède, nous nous motivons comme nous le pouvons…

Maintenant, vous le savez, courir en automne sous la pluie et le froid peut être un véritable plaisir ! De plus, l’automne est également la saison incontournable pour les trails, les courses en pleine nature et les événements nocturnes.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x