Accueil » Conseils » Statistiques running et renfo » Êtes-vous un bon coureur ? La vitesse moyenne de course à pied révélée + 7 conseils pour l’optimiser
Êtes-vous un bon coureur ? La vitesse moyenne de course à pied révélée + 7 conseils pour l'optimiser

Êtes-vous un bon coureur ? La vitesse moyenne de course à pied révélée + 7 conseils pour l’optimiser

10 minutes de lecture

L’un des points de confusion les plus fréquents chez les coureurs débutants est la question suivante : « Quelle est la différence entre le jogging et la course à pied ? »

Les questions qui suivent généralement sont les suivantes : quelle est la vitesse moyenne du jogging ou d’une bonne allure de jogging ? De même, quelle est la vitesse moyenne du jogging par rapport à celle de la course à pied ? Et que pouvez-vous faire pour améliorer votre vitesse moyenne de jogging ?

Dans cet article, nous distinguerons la vitesse moyenne du jogging de celle de la course à pied, nous verrons quelle est la bonne allure de jogging en fonction de l’âge et du sexe, et nous donnerons des conseils pour améliorer votre vitesse moyenne de jogging.

Nous aborderons les points suivants :

  • Quelle est la différence entre l’allure de jogging et l’allure de course ?
  • Quelle est la vitesse moyenne de jogging par rapport à la vitesse de course ?
  • Facteurs qui influencent l’allure moyenne de votre jogging
  • Est-ce que je fais du jogging trop lentement ?
  • Conseils pour améliorer votre vitesse moyenne de jogging

Quelle est la différence entre l’allure de jogging et l’allure de course ?

Certaines personnes semblent appeler leurs séances d’entraînement « jogging », tandis que d’autres personnes qui semblent avoir le même rythme de jogging considèrent leurs séances d’entraînement comme de la « course ».

Quelle est donc la différence entre le jogging et la course à pied ?

Il n’y a pas de différence officielle dans la définition du jogging et de la course à pied qui soit universellement acceptée par tous les membres de la communauté des coureurs.

En général, la vitesse moyenne de jogging est plus lente que la vitesse moyenne de course, ce qui signifie que lorsque vous passez d’une démarche de marche à une démarche de jogging/course, les vitesses les plus lentes que vous pouvez courir par rapport à la marche sont considérées comme du jogging, alors que les vitesses plus rapides sont considérées comme de la course.

Quelle est la différence entre l'allure de jogging et l'allure de course ?

Quelle est la vitesse moyenne de jogging par rapport à la vitesse de course ?

Selon certaines sources, la vitesse de jogging correspond à une vitesse comprise entre 6,44 à 9,66 km/h, tandis qu’à partir d’une vitesse de 9,66 km/h, le mouvement est considéré comme de la course.

Selon cette définition, la vitesse de jogging est comprise entre 6,44 à 9,66 kilomètres par heure.

En utilisant la définition de la vitesse normale de jogging comme étant de 6,44 à 9,66 km/h, nous pourrions dire que la vitesse moyenne de jogging est de 8 km par heure.

La vitesse se réfère aux kilomètres par heure, tandis que le « rythme » se réfère à la durée nécessaire pour courir un kilomètre à cette vitesse particulière.

A lire aussi :  Liste complète des records du monde de course à pied

Par conséquent, si nous considérons que la vitesse moyenne de jogging est de 8 km/h, nous pouvons dire que l’allure moyenne de jogging est de 7:30 par kilomètre.

Si l’on élargit la définition du « jogging » à toute forme de course à pied, les données disponibles sont plus nombreuses.

Quelle est la différence entre l'allure de jogging et l'allure de course ?

Facteurs qui influencent votre allure de jogging moyen

Voici quelques-uns des facteurs qui influencent la vitesse moyenne de jogging pour un individu donné :

Age

En général, les personnes âgées ont un rythme de jogging moyen plus lent que les jeunes adultes. En vieillissant, nous perdons de la masse musculaire dans un processus connu sous le nom de sarcopénie liée à l’âge.

La masse musculaire diminue d’environ 3 à 8 % par décennie après l’âge de 30 ans.

En outre, les personnes âgées voient leur capacité aérobique (VO2 max) et leur endurance cardiovasculaire diminuer.

Ensemble, ces changements tendent à ralentir la vitesse moyenne de jogging des personnes âgées par rapport à celle des adultes plus jeunes.

Sexe

Les hommes biologiques (mâles assignés à la naissance) ont généralement une vitesse moyenne de jogging plus élevée que les femmes biologiques en raison d’une masse corporelle maigre plus importante et d’un pourcentage de graisse corporelle plus faible.

Les hommes ont également tendance à être plus grands et plus minces dans l’ensemble et peuvent avoir un cœur légèrement plus gros par rapport à leur taille. Il existe également des différences hormonales entre les hommes et les femmes biologiques qui favorisent la croissance et la récupération musculaire, la force musculaire et la puissance chez les hommes par rapport aux femmes.

Ces différences liées au sexe tendent à correspondre à une vitesse de jogging plus lente pour les femmes que pour les hommes.

Quelle est la différence entre l'allure de jogging et l'allure de course ?

Niveau d’effort

Outre le fait que la vitesse moyenne plus faible du jogging par rapport à la course à pied semble être l’un des critères qui distinguent principalement la course à pied du jogging, vous pouvez également utiliser le niveau d’effort.

D’une manière générale, le jogging est un exercice de moindre intensité ou un effort plus facile que la course à pied.

Par exemple, si vous évaluez votre niveau d’effort ou votre taux d’effort perçu sur une échelle de 1 à 10, 1 correspondant à un effort incroyablement facile et 10 à un effort maximal, la marche pourrait se situer entre 3 et 4, le jogging correspondrait à un niveau d’effort de 4 à 6 et la course à pied correspondrait à un niveau d’effort de 6 ou plus sur 10.

Ce type d’évaluation subjective du jogging par rapport à la course à pied est utile, en particulier pour les débutants et les coureurs plus lents qui peuvent constater que même s’ils se situent dans la vitesse moyenne de jogging entre 6,44 à 9,66 km/h, ils sont en réalité à un niveau d’intensité ou d’effort élevé, correspondant à une note de 7 à 9 sur 10.

De cette façon, bien qu’ils se déplacent à ce qui est considéré comme un rythme de jogging moyen, pour leur propre niveau de forme physique et leur taille, l’entraînement ressemble plus à une course, et ils devraient ralentir de manière significative, quelque part dans la gamme de vitesse de jogging entre 6,44 à 9,66 km/h pour se sentir assez facile pour être considéré comme un jogging plutôt qu’une course.

A lire aussi :  Temps moyen sur 10 km : Comparez-vous par rapport à votre âge et votre sexe

Si vous êtes une personne en bonne forme physique qui court normalement un peu plus vite que la vitesse moyenne du jogging, vous pouvez avoir des jours où vous essayez délibérément de faire un jogging très lent à un niveau d’intensité très bas pour récupérer ou pour vous entraîner avec un ami plus lent.

Ces jours-là, votre vitesse moyenne de jogging sera nettement inférieure à celle des jours où vous essayez de courir plus vite et de vous rapprocher du seuil « vitesse de course contre vitesse de jogging ».

Quelle est la différence entre l'allure de jogging et l'allure de course ?

Terrain

Lorsque vous faites du jogging sur des sentiers ou en montant une pente ou une colline abrupte, votre vitesse moyenne de jogging sera probablement plus lente que lorsque vous courez sur un terrain plat, tel qu’un tapis roulant, une piste ou une route plate.

Le jogging en pente demande plus d’efforts pour surmonter la résistance supplémentaire que représente la montée d’une pente contre la gravité. De même, les sentiers ou les terrains accidentés réduiront votre vitesse moyenne de jogging car vous devrez faire attention aux obstacles et les contourner.

Est-ce que je fais du jogging trop lentement ?

Les coureurs qui commencent à pratiquer ce sport sont souvent très inquiets de savoir s’ils courent trop lentement ou s’ils courent beaucoup plus lentement que la vitesse moyenne de course pour leur âge et leur sexe.

La chose importante à garder à l’esprit, où que vous en soyez dans votre parcours de course à pied, c’est que ce parcours vous est propre. Certains coureurs sont plus rapides que d’autres.

Certains jours, nous courons plus vite que d’autres. La plupart des coureurs peuvent s’efforcer de devenir plus rapides en faisant preuve de constance et en s’entraînant correctement.

La bonne nouvelle, c’est que si vous courez plus lentement que la vitesse moyenne de jogging ou que la vitesse moyenne de course à pied pour votre âge et votre sexe, vous continuerez à bénéficier des avantages de la course à pied pour votre santé physique et mentale.

Il n’est pas nécessaire de courir « vite » pour se considérer comme un coureur ou un joggeur.

Quelle est la différence entre l'allure de jogging et l'allure de course ?

En fait, selon le Dr George Sheehan, célèbre entraîneur de course à pied et auteur de livres sur la course à pied dans les années 1970, « la différence entre un coureur et un joggeur est une signature sur une demande d’inscription à une course ».

En pratique, historiquement, il s’agissait probablement d’une case à cocher sur les formulaires de demande d’inscription à une course pour indiquer si vous prévoyiez de « courir » ou de « jogger » la course afin d’aider à répartir les coureurs sur la ligne de départ en fonction de leur temps d’arrivée prévu.

C’est un peu comme si une personne marchant dans une course de 5 km était placée à l’arrière du peloton sur la ligne de départ, derrière les coureurs.

A lire aussi :  Temps moyen sur Half-Ironman : Comparez-vous par rapport à votre âge et votre sexe

En d’autres termes, c’est à vous qu’il revient d’attribuer votre propre désignation et votre propre identité en tant que joggeur ou coureur, et non au rythme auquel vous courez ou joggez.

Même si votre vitesse moyenne de jogging est inférieure à celle de la plupart des marcheurs, si vous avez l’impression de courir ou si vous préférez utiliser le terme « course », vous avez tout autant le droit de vous qualifier de coureur à votre rythme de jogging lent qu’un coureur d’élite qui franchit la ligne d’arrivée d’un grand marathon.

Quelle est la différence entre l'allure de jogging et l'allure de course ?

Conseils pour améliorer votre vitesse moyenne de jogging

Voici quelques conseils pour améliorer votre vitesse moyenne de jogging :

  • Incorporez des exercices de vitesse tels que des intervalles, des montées, des courses tempo et des courses fartlek pour augmenter la vitesse des jambes et améliorer votre capacité cardiovasculaire et neuromusculaire à courir plus vite.
  • Travaillez votre forme pour améliorer l’efficacité et l’économie de votre course.
  • Entraînez-vous régulièrement, en essayant de courir au moins 3 à 4 jours par semaine pour améliorer votre endurance cardiorespiratoire.
  • Faites de la musculation 2 à 3 fois par semaine pour développer vos muscles et améliorer votre puissance et votre production de force.
  • Travaillez avec un entraîneur de course à pied ou suivez un plan d’entraînement qui vous donnera une structure et des conseils pour vos séances de jogging.
  • Enregistrez vos séances de jogging à l’aide d’une application de fitness ou d’une montre de course GPS afin de pouvoir suivre vos progrès au fil du temps et d’ajuster votre entraînement en conséquence.
  • Réglez votre alimentation, votre hydratation et votre sommeil pour favoriser votre récupération et alimenter vos séances d’entraînement afin d’obtenir des performances optimales.

Vous voulez en savoir plus sur la vitesse moyenne de course à pied ? Consultez mon calculateur de comparaison de chrono par âge.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x