Accueil » Conseils » Nutrition et hydratation » Que manger avant de courir en cas d’intolérance au gluten ?
Que manger avant de courir en cas d'intolérance au gluten ?

Que manger avant de courir en cas d’intolérance au gluten ?

5 minutes de lecture

Face à l’augmentation des cas d’intolérance au gluten et de maladies cœliaques, il est important pour les sportifs de savoir comment adopter un régime sans gluten et équilibré avant l’effort physique. Mais quels sont les aliments sans gluten dont on peut se nourrir ? Quel pourcentage doit-on consommer ? Et que manger avant de courir en cas d’intolérance au gluten ? Pour vous aider à comprendre tout cela et trouver la solution optimale, suivez le guide !

Intolérance au gluten

L’intolérance au gluten est une maladie intestinale chronique et auto-immune liée à l’ingestion de gluten, qui peut causer des symptômes digestifs, des douleurs et des allergies après avoir consommé des aliments contenant du gluten, une protéine présente dans le blé, l’orge et le seigle. Il est important de comprendre que l’intolérance au gluten est différente de la maladie cœliaque, une affection auto-immune qui entraîne des dommages aux tissus de l’intestin grêle en réponse à la consommation de gluten.

Qu’est-ce que c’est l’intolérance au gluten ?

L’intolérance au gluten est une intolérance digestive commune à certains aliments présents dans le blé, le seigle et l’orge appelée «gluten». Les personnes souffrant d’intolérance au gluten ont une difficulté à digérer les aliments contenant du gluten, ce qui provoque des symptômes tels que des ballonnements, des douleurs abdominales, un manque d’appétit ou encore des nausées.

A lire aussi :  17 idées de petit-déjeuner post-entraînement pour bien récupérer

pain cétogène planche à découper en bois avec couteau et fourchette banane et tomates cerises en tranches

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes les plus courants associés à une intolérance au gluten sont: des ballonnements, une diarrhée fréquente, un inconfort et des douleurs abdominales, une sensation de fatigue et un manque d’appétit. D’autres symptômes moins fréquents sont : maux de tête, sensibilité accrue aux odeurs et substances chimiques environnementales, troubles articulaires et musculaires et perte inexpliquée de poids.

Quels sont les risques pour la santé ?

Si vous souffrez d’une intolérance au gluten non diagnostiquée et que vous continuez à consommer des aliments contenant du gluten, vous courez le risque d’endommager votre système digestif et votre système immunitaire. La surconsommation chronique du gluten peut également perturber l’absorption des nutriments essentiels par votre organisme.

De plus, vos symptômes peuvent empirer et augmenter le risque de développer certains types de cancer.

>> A lire : Faut-il réellement manger des pâtes avant un marathon ?

Régime sans gluten

Pourquoi un régime sans gluten est-il important pour les personnes souffrant d’intolérance au gluten ?

Un régime sans gluten est extrêmement important pour les personnes souffrant d’intolérance car il peut aider à soulager les symptômes associés et améliorer la performance sportive. Un régime sans gluten peut améliorer la digestion et réduire les inconforts digestifs et le risque de maladies chroniques.

Il est également important de noter que le fait de suivre un régime sans gluten peut être très bénéfique pour les personnes qui font du sport car il peut améliorer leurs performances.

L'aiguille de l'autotest d'intolérance au gluten est utilisée pour ponctionner le doigt

Comment un régime sans gluten peut-il améliorer performance sportive ?

Suivre un régime sans gluten peut effectivement améliorer la performance sportive, en particulier chez les personnes souffrant d’intolérance au gluten. Un régime sans gluten permet à votre corps de mieux digérer les aliments et donc d’améliorer votre endurance et votre force musculaire.

A lire aussi :  Faut-il éviter la pâte à tartiner et le chocolat au petit déjeuner quand on est sportif ?

De plus, les aliments sans gluten sont riches en nutriments alors qu’ils n’ont pas autant de glucides complexes que ceux contenant du gluten. Cela signifie que vous obtenez des nutriments essentiels dont votre corps a besoin pour rester en bonne santé et garder de bons niveaux d’énergie pendant l’exercice.

>> A lire : Hypoglycémie pendant l’effort : Conseils pour éviter la fringale

Que manger avant de courir en cas d’intolérance au gluten ?

Quels aliments sans gluten sont recommandés ?

Si vous souffrez d’une intolérance au gluten, il existe une variété d’aliments qui vous offrent la même quantité de nutriments tout en étant exempts de produits à base de blé ou à base de farine. Les céréales sans blé, le riz, le maïs, le quinoa et les légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots) sont excellents pour une alimentation équilibrée et riche en nutriments.

Vous pouvez également consommer des produits à base de pâte sans gluten tels que des biscuits et des gâteaux.

légume vert dans une assiette en céramique blanche

Quels conseils nutritionnels sont à suivre avant l’effort physique ?

Avant l’effort physique, il est important de se concentrer sur une alimentation équilibrée et variée comprenant des glucides complexes, des protéines maigres, des vitamines et minéraux essentiels, des graisses insaturées et des fibres afin d’obtenir les nutriments dont votre corps a besoin. Évitez autant que possible les aliments transformés ou ultra-transformés car ils sont riches en sucres simples qui ne fournissent pas suffisamment d’avantages nutritionnels significatifs.

Enfin, limitez la consommation de produits à base de pâte non enrichis en teneur en vitamine B12 à moins de 15 % de vos calories totales pour la journée.

A lire aussi :  Boire de la bière après la course à pied : vraiment mauvais ?

>> A lire : Atteindre son Poids de Forme Grâce à la Course à Pied : Comment Faire ?

Que manger avant de courir en cas d’intolérance au gluten : Ce qu’il faut retenir

Le régime sans gluten est un bon moyen de soulager les symptômes associés à l’intolérance au gluten et d’améliorer votre performance sportive. La clé est de consommer une alimentation équilibrée et variée en limitant autant que possible les produits transformés ou ultra-transformés et les produits à base de pâte non enrichis en teneur en vitamine B12.

Une attention particulière doit être accordée aux aliments sans gluten qui peuvent fournir des avantages nutritionnels et aider à améliorer la santé globale.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x