Accueil » Conseils » Préparation mentale » Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo
Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo

Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo

9 minutes de lecture

Votre motivation pour la course à pied est capricieuse.

Parfois, elle brille de mille feux et vous aide à traverser les heures sombres et froides du petit matin.

À d’autres moments, elle n’est nulle part et il vous semble impossible de rassembler l’enthousiasme nécessaire pour enfiler vos chaussures de course.

Si vous souffrez actuellement d’un manque de motivation, sachez que vous êtes en bonne compagnie.

À un moment donné, pratiquement tous les coureurs ont perdu leur motivation innée pour la course à pied.

Vous souffrez peut-être d’épuisement, que ce soit à cause d’un surentraînement ou simplement d’une surcharge dans différents domaines de votre vie.

Il se peut aussi que vous ayez tout simplement perdu l’enthousiasme que vous aviez autrefois pour la course à pied.

Vous voulez être un coureur enthousiaste, mais au moment de courir, vous n’arrivez pas à trouver l’énergie nécessaire.

Même si vous finissez par aller courir, la sensation n’est plus la même. Votre rythme est faible, vous vous ennuyez et vous avez constamment envie d’écourter votre course et de rentrer chez vous.

Perdre son plaisir de courir peut avoir un impact sérieux sur votre bien-être, ce qui est dommage.

Explorons donc quelques raisons possibles de la perte de motivation pour la course à pied, puis examinons les moyens de la retrouver – et de revenir à votre état d’esprit d’antan.

C’est parti !

Comment retrouver le mojo en course à pied ?

Voici nos recommandations pour raviver votre motivation pour la course à pied – elles ne fonctionneront peut-être pas toutes pour vous, alors choisissez celles qui vous semblent utiles et essayez-les !

S’assurer de réserver des temps d’arrêt adéquats

Les coureurs, en particulier ceux qui ont une personnalité de type A, négligent souvent l’importance de consacrer du temps à la récupération et à la relaxation.

Nous passons souvent une trop grande partie de nos heures d’éveil dans un état de « lutte ou de fuite », que ce soit pendant l’exercice ou dans un environnement stressant.

Bien que cela puisse paraître anodin à première vue, le fait d’être constamment dans cet état de lutte ou de fuite (également appelé état sympathique) inhibe votre processus de récupération. Si vous restez dans cet état pendant plusieurs jours sans vous détendre, vous risquez de tuer votre motivation pour la course à pied et vous vous dirigez vers un épuisement physique et mental.

Passer un peu de temps chaque jour dans un état de relaxation signifie que votre cerveau produit de la dopamine – la « substance chimique du bonheur » – et envoie des signaux à votre corps pour réparer les tissus endommagés, soulager les niveaux de stress et favoriser le sommeil.

A lire aussi :  Runner's High ou euphorie du coureur : Qu'est-ce que c'est et comment l'atteindre ?

Prévoyez donc un moment de détente active dans votre emploi du temps quotidien, qu’il s’agisse de passer du temps avec vos amis et votre famille, de vous jeter sur Netflix ou de faire une promenade dans la nature (que vous n’enregistrerez pas sur Strava).

Arrêtez de vous déconnecter de votre course (laissez tomber le téléphone)

Lorsque la course à pied fait partie intégrante de votre routine, il est fréquent que vous commenciez à la trouver un peu monotone.

Mettez les écouteurs et écoutez un bon podcast / livre audio / Cyndi Lauper / l’artiste de votre choix.

Bien que l’écoute d’un livre audio soit un bon moyen de tirer le meilleur parti de votre temps sur les pistes, elle nous amène souvent à nous déconnecter (ou à nous dissocier) de la course.

Lorsque nous faisons cela, nous cherchons activement à nous insensibiliser au monde extérieur, à l’ici et au maintenant.

Au fil du temps, cela crée dans notre cerveau l’association que la course à pied est simplement une obligation – quelque chose que nous devons traverser, et nous devons trouver des moyens de le rendre aussi indolore que possible.

Et bien, devinez quoi ? Ce n’est pas vrai.

Nous avons rendu la course à pied ennuyeuse en choisissant de la faire passer au second plan.

La prochaine fois que vous irez courir, laissez votre smartphone à la maison.

Améliorez votre motivation pour la course à pied – concentrez-vous sur votre respiration, vos pas et l’écoute de l’ambiance.

Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo

Courir pour soi

Strava – et d’autres applications de suivi de l’activité – sont des outils formidables.

Cependant, elles peuvent être responsables de la modification de votre perception de la course à pied.

Résistez à la tentation de comparer vos progrès à ceux d’autres coureurs ou de vous sentir jugé sur vos performances.

Il est facile de se mettre dans la tête que l’on doit constamment établir de nouveaux records sur différents segments ou faire preuve d’un taux d’amélioration constant.

Mais c’est une habitude malsaine : vous mélangez les raisons qui vous poussent à courir avec des opinions extérieures. Lorsque vous courez toujours pour essayer d’impressionner ou de vous améliorer, il est naturel que vous finissiez par vous épuiser.

Prenez le temps de courir pour vous-même, indépendamment du rythme ou des résultats, et vous sentirez votre motivation monter en flèche.

Changer le décor

Parcourir chaque jour les mêmes itinéraires peut devenir monotone et il est facile de s’enfermer dans une routine.

Donnez un coup de fouet temporaire à votre joie de courir en trouvant un nouvel endroit où courir.

Vous courez toujours en ville ?

Prenez un moyen de transport et partez à la recherche de sentiers.

Il est également prouvé que le fait d’être entouré par la nature donne un coup de fouet à votre moral.

A lire aussi :  Les 18 meilleurs mantras de course à pied pour vous encourager pendant votre séance

Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo

Mélangez vos entraînements de course à pied

Un risque important pour les coureurs réguliers est d’entrer dans une routine de course, où ils courent tous les jours la même distance et à la même allure.

Avec le temps, leur rythme devient solennel, leur entraînement devient monotone.

Je suis passé par là, en faisant mes 5 km de 25 minutes tous les jours. Au bout d’un moment, cela devient ennuyeux et vous perdez l’étincelle qui stimule vos performances de course.

Parfois, il est nécessaire de secouer un peu votre course.

Introduisez un nouvel élément, comme des répétitions de côtes ou des intervalles – ils engagent différents muscles et réveillent un peu les choses.

Il est agréable de passer d’une course monotone à un sprint total de temps en temps ; cela vous rappelle ce qu’est la course à pied.

Vous n’êtes pas fan des exercices de vitesse ? Essayez plutôt une course tempo ou une sortie longue en endurance fondamentale où vous repousserez les limites de votre capacité à courir – et vous renforcerez votre motivation pour la course à pied.

Entraînement croisé

Vous avez toujours l’impression de vous ennuyer avec tous ces kilomètres ?

L’idée d’enfiler vos chaussures de course vous rebute ?

Ne transformez pas la course à pied en quelque chose que vous n’aimez pas – prenez le temps nécessaire pour vous en éloigner.

(Je parle en connaissance de cause !).

Au lieu de cela, réorientez vos penchants athlétiques vers l’entraînement croisé.

Qu’il s’agisse d’un entraînement de résistance et de force lié à la course à pied, de natation, de yoga ou de quelque chose de complètement différent, trouvez une activité différente qui vous donne de l’énergie au lieu de vous en priver.

Vous pourrez toujours revenir à la course à pied.

Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo

Prendre le temps nécessaire pour arrêter la course à pied

Vous n’avez pas la motivation nécessaire pour vous entraîner ou faire quoi que ce soit ?

Vous souffrez peut-être d’épuisement professionnel, un état qui relève autant du mental et de l’émotionnel que du physique.

Parmi les symptômes les plus courants du burn-out, citons la perte d’appétit, les troubles du sommeil, l’inhibition des performances sportives et l’irritabilité.

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, le meilleur remède est le repos et la relaxation.

Essayez de trouver quelque chose qui vous donne de l’énergie, que ce soit des promenades dans la nature ou de la lecture.

Laissez tomber la pression de la performance et du maintien de votre forme en course à pied – elle sera toujours disponible pour vous, mais si vous continuez à essayer de vous entraîner jusqu’à l’épuisement, il est probable que vous souffrirez davantage.

Acheter du nouveau matériel

Pour vous motiver rapidement, achetez-vous de nouvelles chaussures de course ou offrez-vous la dernière montre GPS.

Même si les effets ne seront pas nécessairement durables, le fait d’avoir un nouvel équipement avec lequel jouer peut temporairement vous exciter et vous encourager à aller de l’avant.

A lire aussi :  Peut-on entraîner son cerveau à la course de fond ?

Trouvez votre tribu

Courir avec un groupe, ou une autre personne, est une expérience totalement différente de celle de courir seul.

Vous avez de la compagnie, vous vous serrez les coudes, vous partagez un rythme et une conversation.

Des études ont montré que le fait de courir avec d’autres personnes peut améliorer vos performances, mais aussi vous motiver et faire passer le temps plus vite.

Si vous souffrez de courir seul tout le temps, envisagez de trouver un compagnon de course ou de rejoindre votre club de course local.

Motivation pour la course à pied : 11 façons de retrouver votre Mojo

S’inspirer des autres

Une autre façon de donner un coup de fouet à votre motivation pour la course à pied est de vous exposer à des histoires inspirantes.

Qu’il s’agisse d’écouter un héros de l’ultrarunning comme David Goggins parler de sa passion inébranlable pour ne jamais abandonner, ou de regarder l’émouvant TED Talk How To Dance With Life de Kristina Paltén, il existe de nombreuses histoires qui peuvent inspirer votre parcours de course à pied.

Vous cherchez plutôt quelque chose à lire ?

De nombreuses personnes ont été inspirées par le livre Born To Run, qui les a incitées à essayer l’ultra-course, la course minimaliste ou un peu des deux.

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x