Accueil » Conseils » Préparation mentale » 5 conseils pour surmonter les obstacles mentaux pendant une course / compétition
5 conseils pour surmonter les obstacles mentaux pendant une course / compétition

5 conseils pour surmonter les obstacles mentaux pendant une course / compétition

5 minutes de lecture

Tu es en train de t’entraîner pour ta prochaine course, mais plus l’échéance approche et plus tu te sens stressé ? Ne t’inquiète pas, c’est tout à fait normal ! Une course peut être un défi mental aussi bien qu’un défi physique.

Voici cinq conseils qui te permettront de te sentir plus confiante et concentrée pendant ta prochaine course.

Cependant, il existe des moyens simples pour surmonter ces obstacles mentaux et faire de chaque course une expérience positive et gratifiante.

Établir des objectifs réalisables

Établir des objectifs est une étape importante pour améliorer ta performance en course à pied. Cependant, il est facile de se fixer des objectifs irréalisables et de se sentir découragé lorsque tu n’atteins pas ces objectifs. Pour éviter cela, i il est important de rester réaliste et de tenir compte de ta situation actuelle.

👉Si tu es débutant en course à pied, ne te fixe pas comme objectif de courir un marathon dans les trois mois à venir. Commence par objectif plus modeste.

Un cerveau soulève un poids (dessin)

En te fixant des objectifs réalisables, tu te sentiras accompli lorsque tu les atteindras et cela te donnera de la motivation pour tes prochaines courses.

Visualiser sa réussite

Visualiser sa course de manière positive avant son déroulement peut renforcer la confiance en soi, aider à gérer le stress et la peur, améliorer la performance mentale et physique, et favoriser une attitude plus motivée et déterminée.

Le cerveau traite les images mentales comme s’il s’agissait d’événements réels, ce qui peut renforcer les comportements et les réactions positives face à des situations difficiles.

A lire aussi :  Les 18 meilleurs mantras de course à pied pour vous encourager pendant votre séance

Un exercice simple que tu peux faire les jours en précédent ta course est de prendre un moment pour fermer les yeux et imagine-toi en train de terminer la course avec succès. Imagine les sensations que tu ressentiras, la façon dont tu te sentiras et les pensées positives qui te traverseront l’esprit.

Trouver une distraction

Pendant une course, il est facile de se laisser submerger par les pensées négatives ou les douleurs physiques. Pour surmonter ces obstacles mentaux, il peut être utile de trouver une distraction. Cela peut inclure de se concentrer sur l’environnement qui t’entoure, de te concentrer sur ta respiration ou ta posture.

Trouver une distraction peut t’aider à sortir de ta tête et à te concentrer sur le moment présent, ce qui peut réduire le stress et l’anxiété. De plus, en te concentrant sur une distraction, tu peux également minimiser les sensations de douleur ou de fatigue pendant la course. Chaque personne est différente, il faut donc que tu trouves LE truc qui fonctionne pour TOI.

Personnellement, quand je suis “dans le dur“ pendant une course, j’essaye un maximum de déconnecter mon cerveau et de faire abstraction de ce qu’il me dit. J’essaie de me focaliser sur ma technique de respiration.

Utiliser la respiration pour te calmer

La respiration peut être un outil très utile pour te calmer. Prends une pause rapide et concentre toi sur ta respiration. Inspire profondément par le nez et expire lentement par la bouche. Fais cela plusieurs fois de suite jusqu’à ce que tu te sentes plus calme et en contrôle. Cela peut aider à réduire la production d’adrénaline et à t’aider à te concentrer sur ta course.

A lire aussi :  La méthode Wim Hof peut-elle faire de vous un meilleur coureur ? + Guide en 7 étapes

En utilisant la respiration de manière consciente, tu peux améliorer ta capacité à gérer le stress et l’anxiété pendant une course. Tu peux même intégrer cette technique à ta routine de course pour être prêt à faire face à tout moment d’anxiété.

homme portant une casquette noire avec les yeux fermés sous un ciel nuageux

N’hésite pas à pratiquer cette technique à différents moments de la journée pour en faire une habitude naturelle. Je te partage celle que j’aime pratiquer quand j’ai un moment dans ma journée.

Il est important de se rappeler que personne n’est parfait et que tout le monde a des moments de stress et d’anxiété pendant une course. L’important est de trouver des moyens pour les gérer efficacement et continuer à avancer. Alors, respire profondément, concentre toi sur ta course et vas-y !

Maintenir une attitude positive

De manière générale, notre cerveau est précâblé pour se concentrer sur le négatif plutôt que le positif. Mais le mental est une compétence qui se travaille, tout comme tu entraînes ton corps, il est important de prendre du temps pour entraîner ton cerveau à adopter une attitude positive, même dans les moments difficiles.

Si tu sens les pensées négatives t’envahir pendant une course, prends une grande inspiration et concentre toi au maximum sur les aspects positifs. Cela peut inclure de se rappeler pourquoi tu cours en premier lieu, de se concentrer sur les progrès que tu as accomplis jusqu’à présent, ou simplement de se concentrer sur le plaisir que tu éprouves pendant la course. En gardant une attitude positive, tu peux surmonter les défis et les obstacles qui se dressent sur ta route et atteindre tes objectifs de course.

A lire aussi :  Méditation pour les athlètes : 3 conseils d'experts pour commencer dès aujourd'hui

De plus, une attitude positive peut améliorer ta performance générale: Quand tu te sens confiant et positif, tu es plus susceptible de donner le meilleur de toi-même et de persévérer même face aux défis. Alors, garde une attitude positive, profite de ta course et fais toi plaisir !

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x