Accueil » Conseils » Santé, blessures et douleurs » Peace and Love : La nouvelle méthode pour traiter les blessures
Peace and Love : La nouvelle méthode pour traiter les blessures

Peace and Love : La nouvelle méthode pour traiter les blessures

6 minutes de lecture

Les principes courants et bien connus de gestion des blessures liées aux lésions des tissus mous comprennent des principes tels que RICE et POLICE, mais la gestion et la réadaptation des lésions des tissus mous sont beaucoup plus complexes. Ces méthodes bien connues se concentrent sur la gestion aiguë des lésions des tissus mous et ne fournissent pas vraiment d’informations sur les étapes subaiguës et chroniques de la guérison des tissus mous.

Plus récemment, dans une étude, Dubois et Esculier (2019) ont proposé deux nouveaux acronymes pour optimiser la guérison des tissus mous : PEACE and LOVE. Ces deux acronymes (PEACE et LOVE) incluent l’ensemble de la prise en charge des lésions des tissus mous, des soins immédiats à la prise en charge ultérieure. Ils soulignent l’importance de l’éducation du patient et de la prise en compte des facteurs psychosociaux à prendre en considération pour faciliter la guérison. Les chercheurs soulignent également les effets néfastes potentiels de l’utilisation d’anti-inflammatoires pour la guérison.

Peace

« Immédiatement après une lésion des tissus mous, ne faites pas de mal et laissez la PAIX guider votre approche« 

P = Protect

  • Décharger ou limiter les mouvements pendant 1 à 3 jours. Cela réduit les saignements, empêche la distension des fibres blessées et réduit le risque d’aggravation de la blessure.
  • Minimiser le repos. Un repos prolongé compromet la force et la qualité des tissus.
  • Laisser la douleur guider le retrait de la protection des blessures

E = Élever

  • Élever le membre blessé plus haut que le cœur
  • Cela favorise l’écoulement du liquide interstitiel hors du tissu lésé.
  • Bien que les preuves soient insuffisantes, cette méthode est recommandée car le rapport risque/bénéfice est faible.

A = Éviter les anti-inflammatoires

Plusieurs médicaments Anti inflammatoires

  • Les médicaments anti-inflammatoires peuvent avoir un effet négatif sur la cicatrisation des tissus à long terme.
  • La régénération optimale des tissus mous est favorisée par les différentes phases du processus inflammatoire.
  • L’utilisation de médicaments pour inhiber le processus inflammatoire pourrait nuire au processus de guérison.
  • Éviter la glace. L’utilisation de la glace est principalement analgésique. Bien qu’elle soit largement acceptée en tant qu’intervention, il existe très peu de preuves de haute qualité qui soutiennent l’utilisation de la glace dans le traitement des lésions des tissus mous. La glace peut potentiellement perturber l’inflammation, l’angiogenèse et la revascularisation. La glace peut potentiellement retarder l’infiltration des neutrophiles et des macrophages. La glace peut potentiellement augmenter le nombre de myofibres immatures. Cela peut entraîner une altération de la régénération des tissus et une synthèse redondante du collagène.
A lire aussi :  La course à pied peut-elle provoquer des hémorroïdes ? Causes + traitement pour y faire face

C = Comprimer

L’œdème intra-articulaire et l’hémorragie tissulaire peuvent être limités par une compression mécanique externe telle que des bandes ou des bandages, mais doivent toujours permettre une amplitude de mouvement complète au niveau de l’articulation.

E = Éduquer

  • Il est de la responsabilité du kinésithérapeute d’informer les patients sur les nombreux avantages d’une approche active de la guérison par rapport à une approche passive.
  • Les approches thérapeutiques passives précoces telles que l’électrothérapie, la thérapie manuelle ou l’acupuncture après une blessure n’ont qu’un effet minime sur la douleur et la fonction par rapport à une approche active.
  • Si les kinésithérapeutes éduquent les patients au « besoin d’être guéri », cela peut créer une dépendance à l’égard du kinésithérapeute et contribuer en fait à la persistance des symptômes.
  • Les patients doivent être mieux informés sur leur état
  • La gestion de la charge permet d’éviter le surtraitement d’une blessure. Un surtraitement peut augmenter la probabilité d’injections ou d’interventions chirurgicales et entraîner des coûts plus élevés, d’après une étude.
  • Il est essentiel que les kinés informent leurs patients et fixent des attentes réalistes quant aux délais de guérison.

Love

« Une fois les premiers jours passés, les tissus mous ont besoin d’AMOUR. »

L = Charge

  • Les patients souffrant de troubles musculo-squelettiques bénéficient d’une approche active avec du mouvement et des exercices, d’après une étude
  • Les activités normales doivent être poursuivies dès que les symptômes le permettent.
  • Une sollicitation mécanique précoce est indiquée : La montée en charge optimale sans augmentation de la douleur : favorise la réparation et le remodelage des tissus, renforce la tolérance tissulaire et la capacité des tendons, des muscles et des ligaments via la mécanotransduction.
A lire aussi :  Courir pendant les règles : Comment votre cycle menstruel impacte votre course à pied ?

O = Optimisme

  • Le cerveau joue un rôle important dans les interventions de rééducation
  • Les obstacles à la guérison comprennent des facteurs psychologiques tels que la catastrophisation, la dépression, la peur.
  • La recherche montre que ces facteurs peuvent davantage expliquer la variation des symptômes et des limitations après une entorse de la cheville que le degré de pathophysiologie.
  • Les attentes pessimistes du patient influencent les résultats et le pronostic d’une blessure
  • Restez réaliste, mais soyez optimiste pour améliorer les chances d’un rétablissement optimal.

Femme positive courant dans une rue de la ville

V = Vascularisation

  • La gestion des lésions musculo-squelettiques doit inclure l’activité physique cardiovasculaire
  • Des recherches supplémentaires sont nécessaires sur le dosage spécifique, mais l’activité cardiovasculaire sans douleur stimule la motivation et augmente le flux sanguin vers les structures blessées.
  • Les avantages d’une mobilisation précoce et d’exercices aérobiques chez les personnes souffrant de troubles musculo-squelettiques sont les suivants : amélioration de la fonction, amélioration du statut de travail, la réduction du besoin de médicaments contre la douleur (Source).

E = Exercice

  • Il est prouvé que la thérapie par l’exercice est utilisée dans le traitement des entorses de la cheville et qu’elle réduit le risque de récidive de la blessure.
  • Avantages de l’exercice : Rétablissement de la mobilité, rétablissement de la force, rétablissement de la proprioception, tôt après une blessure.
  • Éviter la douleur pour favoriser une réparation optimale dans la phase subaiguë
  • Utiliser la douleur comme indicateur pour faire progresser les exercices graduellement vers des niveaux de difficulté plus élevés.

Méthode PEACE : Ce qu’il faut retenir

La prise en charge des lésions des tissus mous, qu’il s’agisse d’une élongation des ischio-jambiers ou d’une entorse de la cheville, ne doit pas se concentrer uniquement sur le contrôle des dommages à court terme. Les coureurs doivent également se concentrer sur les résultats à long terme et s’attacher à se traiter dans sa globalité et pas seulement faire un focus sur sa propre blessure.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x