Accueil » Conseils » Les bases » 7 conseils pour se surpasser en compétition par rapport à l’entraînement
7 conseils pour se surpasser en compétition par rapport à l'entraînement

7 conseils pour se surpasser en compétition par rapport à l’entraînement

6 minutes de lecture

Accumuler les kilomètres à pied a des répercussions positives sur notre corps, notre esprit et notre santé. Et si les coureurs profitent de tous ces avantages, chacun d’entre eux pratique pour des raisons qui lui sont propres. Un sujet majeur dans la catégorie « conseils incontournables« . Qu’il s’agisse de la facilité à sortir de chez soi pour une séance d’entraînement, des endorphines que procure l' »euphorie du coureur« , de la possibilité de se vider la tête ou simplement d’être dans la nature, il existe toute une série de motivations qui nous poussent à enfiler nos baskets et partir courir.

Mais ce qui nous pousse à continuer, que nous soyons expérimentés ou débutants, c’est la volonté de faire de grands progrès. Vous êtes peut-être un coureur régulier qui s’entraîne dur en vue d’une prochaine compétition, ou un joggeur qui veut simplement pouvoir reprendre son souffle au bout de cinq minutes. C’est ce qui fait la beauté de la course à pied : vous n’êtes en compétition qu’avec vous-même.
Si vous avez du mal à atteindre vos objectifs en matière de course à pied, ne perdez pas confiance. Vous avez peut-être simplement besoin d’une pause, d’un coup de pouce ou d’un peu d’aide pour vous remettre sur les rails. Si vous souhaitez atteindre un nouveau record personnel, voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

1. Testez différentes choses

Essayez de changer les choses. Avec le temps, c’est ainsi que les coureuses Jasmine et Laura ont appris exactement dans quelles circonstances elles excellaient : « En testant différentes choses, comme porter une casquette ou courir avec une bouteille d’eau, vous pouvez voir quelles courses sont meilleures et recréer cet environnement », explique Jasmine.

Laura, quant à elle, ne court plus que le matin et sur du bitume (parce que c’est plus solide pour ses chevilles) afin d’améliorer son chrono sur 10 km. Qu’il s’agisse du moment de la journée, du terrain ou de ce que vous mangez (Laura prend toujours un café dans ses meilleurs jours et Jas mange des flocons d’avoine avec une banane et du beurre d’arachide), essayez de changer les choses. Tenez un journal de bord de ce qui fonctionne et de ce qui ne fonctionne pas pour vous.

A lire aussi :  Comment suivre ses progrès en course à pied ?

>> A lire : 3 conseils pour trouver le flow en course à pied

2. Expérimentez encore et encore

Jasmine, qui s’est récemment entraînée et a participé à un semi-marathon, a battu son record le jour même de la course. Elle recommande donc de participer à toutes les compétitions possibles pour ressentir l’énergie du jour de la course.

« Vous réaliserez à quel point vous pouvez vous dépasser lorsque vous êtes dans un environnement de course« , déclare Jasmine.
Et il n’est pas nécessaire que ce soit aussi extrême qu’un semi-marathon ! Même des épreuves plus courtes de 5 ou 10 km peuvent vous donner un avant-goût et vous permettre de vous dépasser.

3. Un bon soutien-gorge de sport

femme faisant du jogging pendant la journée

Le bon soutien-gorge peut faire gagner une course ou au contraire vous faire échouer. Si vous en portez un qui ne vous soutient pas suffisamment, la douleur (et les battements) vous empêcheront d’aller plus loin, plus vite. Pour les femmes et les personnes de sexe différent ayant de gros seins, optez pour des soutien-gorge de sport respirants et qui vous maintiennent correctement, avec un élastique sous-bande ferme et des bretelles épaisses pour les maintenir en place.

4. Les bonnes chaussures

Les ampoules, les douleurs au talon et les blessures aux pied (comme les fractures de fatigue) peuvent réduire à néant vos espoirs de record personnel. Ce sont également des problèmes courants qui peuvent survenir si vous ne portez pas les bonnes chaussures.

Tenez compte de la surface sur laquelle vous allez courir le plus souvent lorsque vous choisissez la bonne semelle. Les semelles plus souples et plus plates conviennent au bitume et aux tapis de course, tandis que les sols irréguliers nécessitent une semelle plus dure.

A lire aussi :  Comment les étirements sabotent votre séance de course à pied ? Évitez ces 5 exercices d'étirement nuisibles

Vous devez également connaître votre type de foulée, en particulier la pronation, c’est-à-dire le degré d’inclinaison de votre pied lorsqu’il touche le sol. Les personnes qui ont une pronation neutre ou supinatrice ont besoin d’un soutien neutre, tandis que celles qui ont une pronation excessive ont besoin d’un soutien plus stable. Vous n’êtes pas sûr de votre pronation ? Rendez-vous dans un magasin spécialisé en course à pied et laissez les professionnels trouver le type de chaussure adaptée et votre pointure.

5. Faites du renforcement musculaire

Une femme fait des abdominaux sur un tapis

Des études ont montré que la musculation peut améliorer vos performances en course à pied. Ajoutez à vos séances hebdomadaires quelques exercices de musculation pour renforcer vos muscles afin que vos jambes puissent vous porter plus loin sur votre prochain compétition. Le squat, en particulier, mérite d’être intégré à votre programme d’entraînement car il contribue à la stabilité des genoux.

6. Des chaussettes adaptées

Nous avons tous connu ces redoutables chaussettes qui glissent sous nos talons pendant que nous courons – et puis c’est fini. Porter de mauvaises chaussettes peut être à la fois inconfortable et gênant. Remplacer vos chaussettes par des chaussettes de cheville respirantes qui ne glissent pas vers le bas est une résolution simple mais efficace.

>> A lire : Manchons et chaussettes de compression : La vérité dévoilée sur leurs bienfaits

7. Votre téléphone

Une étude a montré que les réseaux sociaux peuvent nous pousser à courir plus loin et plus vite que nos amis. Téléchargez et créez un compte sur une application de course à pied avec quelques amis et suivez vos progrès pour rester responsable de votre entraînement et garder un œil sur vos données.

>> A lire : Comment se faire des amis dans son groupe de course à pied ?

Votre téléphone peut également vous offrir un divertissement audio. Vous avez besoin d’une chanson entraînante pour courir au rythme de la musique ? D’une application de métronome pour chronométrer vos foulées ? Ou encore d’un livre audio qui vous captivera pour que vous continuiez à courir ? Quel que soit le format, utilisez-le pour vous pousser à atteindre le prochain record personnel.

A lire aussi :  Volume d’entraînement : Faible ou élevé ? Lequel est le mieux ?

Si vous ne pensiez pas avoir un autre record personnel à battre, essayez ces sept façons de vous surpasser en compétition et de battre votre précédent record. Bref, se dépasser en compétition demande donc avant tout une bonne préparation, afin de réduire le risque de défaillance. Pour battre son record personnel, il faut réussir à répéter pendant toute la compétition une allure qui vous aura semblé difficile lors de l’entraînement test.

Nicolas Fondateur de Athlé expliqué

Qui est Nicolas ?

Lillois. 30 ans et 10 ans de pratique de la course à pied. Après avoir conseillé mes amis débutants, j’ai eu l’idée de créer un blog. En 2022, Athlé Expliqué a vu le jour pour vous apporter des réponses en vous donnant des conseils basés sur mes propres expériences.

Ce contenu vous a plu ? Il existe un moyen simple et symbolique pour m’encourager : offrez-moi un café. Cela me permettra de couvrir en partie les frais liés à la maintenance du site et le temps passé sur la rédaction des articles. Bien sûr, il y a des publicités sur Athlé Expliqué, mais pour le moment, ce n’est pas suffisant. Qui sait, un jour, je pourrai les enlever !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x